Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 30 : Fleury fait toujours partie d’une formation familière

    jeudi 2013-08-29 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30 : Fleury fait toujours partie d’une formation familière

    Cela fait quatre ans que les Penguins de Pittsburgh n’ont pas remporté la Coupe Stanley et leurs deux dernières saisons se sont terminées de façon choquante. Chaque fois ils ont tiré de l’arrière 3-0 dans des séries qu’ils étaient supposés gagner après avoir été établis parmi les principaux favoris pour mettre la main sur la coupe.

    En 2012, ils ont été éliminés par leurs grands rivaux de Philadelphie à la suite d’une vraie série de fous où on avait oublié la défense et l’an dernier, c’est l’offensive qui s’est éteinte face aux Bruins de Boston.

    Les Penguins seront de nouveau parmi les favoris en 2013-14. On ne s’inquiète pas de l’attaque, on va marquer des buts à la tonne, mais un gros point d’interrogation demeure devant le filet à la suite de deux contre-performances consécutives de Marc-André Fleury en séries éliminatoires.

    Les gestes les plus importants posés par les Penguins au cours de l’été ont été de prolonger les contrats d’Evgeni Malkin et Kristopher Letang pour huit ans et de s’assurer de garder les services de Chris Kunitz et Pascal Dupuis, les compagnons de trio de Sidney Crosby. Les Penguins ont aussi causé une petite surprise en parvenant à rapatrier le défenseur Rob Scuderi, qui les avait quittés pour Los Angeles après la conquête de 2009.

    Aucune des grosses acquisitions de fin de saison n’a été retenue. Jarome Iginla, Brenden Morrow et Douglas Murray sont déjà rendus ailleurs. Les additions, Matt D'Agostini, Andrew Ebbett et Chris Conner, n’ont pas coûté cher puisque l’équipe est tout près du plafond salarial.

    Les attentes demeurent les mêmes à Pittsburgh: la Coupe Stanley ou rien.

    Voici à quoi devrait ressembler la formation des Penguins en 2013-14.

    Attaquants

    Chris Kunitz - Sidney Crosby - Pascal Dupuis

    Beau Bennett - Evgeni Malkin - James Neal

    Jussi Jokinen - Brandon Sutter - Matt D'Agostini

    Tanner Glass - Joe Vitale - Craig Adams

    Dustin Jeffrey

    Défenseurs

    Rob Scuderi - Kris Letang

    Paul Martin - Brooks Orpik

    Simon Després - Matt Niskanen

    Robert Bortuzzo - Deryk Engelland

    Gardiens

    Marc-André Fleury

    Tomas Vokoun

    NOTES

    Bennett se présentera au camp comme favori pour se joindre aux cinq réputés attaquants bien établis dans les deux premiers trios. Les deux derniers trios seront différents puisque Matt Cooke et Tyler Kennedy sont partis, mais le polyvalent Jokinen devrait trouver un poste. Jeffrey est un autre candidat et les Penguins vont probablement faire alterner quatre joueurs dans le quatrième trio.

    Scuderi est le favori pour jouer avec Letang dans le premier duo de défenseurs, mais Després pourrait finir par occuper le poste. Comme les Penguins ont sept défenseurs avec un contrat unique de la LNH, en plus de Després, il y a peu de place disponible pour les jeunes défenseurs hautement cotées de l’organisation. Olli Maatta, Derrick Pouliot, Scott Harrington ou Brian Dumoulin pourraient tous obtenir leur chance, mais les deux premiers devraient retourner à leur équipe junior à moins que des blessures surviennent au camp d’entraînement.

    Les Penguins vont s’en remettre à Fleury une fois de plus. Celui-ci a un nouveau coach, Mike Bales, et comme ce fut le cas en 2012-13, ses accomplissements en saison régulière ne convaincront pas ses détracteurs tant qu’il n’aura pas fait le travail en séries. Vokoun demeure un des meilleurs gardiens auxiliaires dans la LNH.

     

    La LNH sur Facebook