Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Rosen : Marc Staal va bien; Ruff s’informe sur Seguin

mardi 2013-08-27 / 23:27 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Rosen : Marc Staal va bien; Ruff s’informe sur Seguin

CALGARY – Malgré le fait que la vision de son œil droit soit toujours légèrement embrouillée, et qu’elle pourrait le rester à jamais, le défenseur des Rangers Marc Staal se proclame parfaitement en santé et prêt à retrouver la forme qui lui a permis de participer au Match des étoiles dès le début du camp d’entraînement en septembre.

« Il y a toujours quelque chose qui cloche avec mon œil, mais je me sens à nouveau normal », a expliqué Staal au LNH.com mardi au camp d’orientation de l’équipe olympique canadienne. « Je ne crois pas que j’éprouverai des problèmes lorsque le camp s’amorcera. Ce sera important de profiter du camp pour retrouver mon synchronisme et mes repères, mais j’ai très hâte de commencer. »

Staal a subi une blessure à l’œil droit au Madison Square Garden le 5 mars dernier lorsque le lancer frappé du défenseur des Flyers de Philadelphie Kimmo Timonen a été dévié avant de l’atteindre juste au-dessus de l’œil, directement sous le sourcil.

Staal a raté le reste de la saison régulière, mais est revenu au jeu en portant une visière lors du match numéro trois de la série quart de finale de l’Association de l’Est contre les Capitals de Washington. Staal a passé 17 minutes sur la patinoire et croyait bien être revenu pour de bon, mais son état s’est détérioré le lendemain, ce qui l’a forcé à s’absenter pour le reste des séries.

Staal a passé la majeure partie de l’été à son domicile de Thunder Bay, en Ontario. Ce n’est qu’à la mi-juillet, alors qu’il a sauté sur la patinoire avec ses frères Jordan et Jared Staal des Hurricanes de la Caroline qu’il a réalisé que sa carrière au hockey pourrait se poursuivre sans qu’il ait à se poser de questions.

ILS ONT DIT

« Il s’agit probablement de l’alignement le plus dur à percer au monde. Je peux évoluer à toutes les positions. Je ferai tout ce qu’on me demande de faire. Si je vais à Sotchi, je serai heureux. Je suis prêt à tout pour faire partie de cette équipe. »

L’ailier gauche des Oliers d’Edmonton Taylor Hall sur sa tentative d’être retenu au sein de l’équipe olympique canadienne malgré le fait qu’il soit le plus jeune joueur présent au camp d’orientation (21 ans).

« Selon moi, cela fait partie de la vie des joueurs de hockey. Certaines choses peuvent parfois changer, et de toute évidence, les négociations de contrat en font partie. Les négociations doivent se faire dans les deux sens, une des deux parties ne peut pas tout donner sans rien recevoir. Je ne porte pas beaucoup d’attention à cela, puisque si un joueur n’est pas disponible, je devrai alors trouver quelqu’un pour le remplacer. En tant qu’entraîneur, je peux seulement diriger les joueurs qui sont disponibles. »

L’entraîneur des Maple Leafs de Toronto Randy Carlyle au cours d’une entrevue avec le LNH.com à propos du fait que le centre Nazem Kadri et le défenseur Cody Franson n’ont toujours pas signé leur contrat.

« Je suis allé patiner avec Jordan et Jared, et après notre séance, j’ai réalisé que je n’y avais pas pensé une seule fois, a avoué Staal. Pendant que j’effectuais les exercices, mon attention n’était pas sur les détails, mais bien sur le fait que j’étais en mesure de le faire. Après l’entraînement, je me suis dit “OK, tout va bien aller” ».

Ce fut tout un soulagement pour Staal de parvenir à cette conclusion puisqu’il entretenait de sérieux doutes dans les semaines qui ont suivi sa blessure, même après que les médecins aient confirmé qu’il serait en mesure de revenir au jeu.

« Lorsque vous êtes assis dans le bureau du médecin et qu’il vous annonce que votre œil ne reviendra probablement jamais à la normale, c’est difficile à entendre, a mentionné Staal. Cette rencontre a eu lieu environ une semaine et demie après [ma blessure]. Ils m’avaient d’abord annoncé que tout reviendrait comme avant, mais lorsque le sang a commencé à se résorber, ils ont constaté qu’il y avait un peu plus de dommages. Le médecin a tout de suite enchaîné en me disant “Tu vas tout de même être capable de jouer”. J’ignorais quand même si j’allais pouvoir revenir au même niveau, et c’est évidemment ce que je dois prouver. J’ai hâte de le faire. »

Staal a annoncé qu’il continuerait à porter une visière, mais il va tenter de porter une visière teintée puisque cela soulagerait son œil droit qui est sensible à la lumière.

Il a aussi déclaré qu’il se servait de sa blessure comme élément de motivation, non seulement pour revenir au jeu dans la meilleure des formes possibles avec les Rangers, mais aussi pour prouver aux dirigeants de l’équipe olympique canadienne qu’il mérite de participer aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

« C’est motivant de revenir à un haut niveau dès le départ, afin d’éliminer les doutes que je pourrais avoir, ainsi que ceux de l’équipe d’entraîneurs, a-t-il noté. C’est motivant de retrouver la forme que j’affichais au cours des 20 rencontres qui ont précédé ma blessure, et de bâtir à partir de là. Je me sentais très bien alors, et j’étais satisfait de mon jeu [avant ma blessure], alors j’espère que ce n’était qu’un obstacle sur ma route et que je ne doive plus regarder en arrière. »

Ruff se tourne vers Julien pour obtenir des informations sur Seguin

L’un des petits avantages de la semaine pour l’entraîneur des Stars de Dallas Lindy Ruff est qu’il peut consulter l’entraîneur des Bruins de Boston Claude Julien à propos de Tyler Seguin, l’ancien joueur des Bruins qui pourrait devenir le centre numéro un des Stars.

Ruff a dit qu’il avait posé plusieurs questions à Julien sur Seguin, la plupart portant sur le type de joueur qu’il est et qu’il pourrait devenir.

« Je lui ai parlé de choses comme son retour à la position de centre, et des raisons qui expliquaient sa mutation à l’aile droite, a expliqué Ruff au LNH.com. Je lui ai aussi demandé comment il l’avait géré, et de la position où il serait le plus efficace. Toutes des questions qu’un entraîneur veut poser à un autre entraîneur. »

Ruff n’a pas été particulièrement précis lorsqu’on lui a demandé s’il avait abordé les problèmes hors glace de Seguin avec Julien, mais il a tout de même souligné que les hypothétiques transgressions du jeune homme appartenaient au passé, et qu’il n’allait pas en discuter lorsque le camp d’entraînement s’ouvrira à Dallas.

« Tous les jeunes joueurs font face à l’adversité, mais ses problèmes à lui ont fait les manchettes, a déclaré Ruff. À mes yeux, il aura droit à un nouveau départ. J’ai dirigé des joueurs qui ont traversé ce genre de situations, et c’est normal pour les jeunes joueurs. Ils prennent parfois de mauvaises décisions, et certaines de ces mauvaises décisions sont rendues publiques, alors que d’autres passent sous silence. Certaines des décisions de Tyler ont été révélées, mais j’envisage son arrivée comme une occasion de repartir à zéro, d’aller de l’avant et il a très hâte d’obtenir un nouveau départ. »

Alzner aime la mise sous contrat de Grabovski par les Capitals

Même si le directeur général des Capitals de Washington George McPhee ne semblait pas vouloir embaucher de joueurs autonomes, le défenseur Karl Alzner attendait que l’équipe fasse quelque chose pour aider à combler la perte du deuxième centre de l’équipe Mike Ribeiro.

McPhee a finalement bougé la semaine dernière alors qu’il a mis sous contrat Mikhail Grabovski pour une saison, pour un montant de 3 millions $. Alzner a mentionné qu’il avait fait quelques recherches sur son nouveau coéquipier, et qu’il est très heureux de ce qu’il a découvert.

« On m’a dit qu’il était un bon joueur d’équipe, et qu’il était responsable dans les deux sens de la patinoire, a révélé Alzner au LNH.com. Il vient de la Biélorussie, et ce ne sont pas tous les joueurs originaires de ce pays qui possèdent cette qualité. Je me demandais s’il ne serait qu’un joueur talentueux qui allait remplir le filet, mais je suis content d’apprendre qu’il va revenir m’aider dans notre territoire.

« J’ai posé des questions à son sujet à plusieurs personnes, et il semble qu’il s’insérera parfaitement dans notre équipe, et je suis très excité de le voir débarquer avec nous. »

Ici et là

- Au cours d’entrevues réalisées mardi dans le cadre du camp d’orientation de l’équipe olympique canadienne, l’animateur du NHL Network Mark Roe a demandé à sept joueurs quel serait leur premier choix dans leur pool de hockey. Jordan Staal, Dan Boyle, Corey Perry, Alex Pietrangelo, Corey Crawford et Taylor Hall ont répondu Sidney Crosby. L’autre joueur interrogé était Rick Nash, et il a préféré Steven Stamkos.

- L’attaquant des Ducks d’Anaheim Corey Perry a admis qu’il ne savait pas grand-chose de son nouveau coéquipier Jakob Silfverberg, qui a été obtenu dans le cadre de la transaction qui a envoyé Bobby Ryan aux Sénateurs d’Ottawa. Perry a mentionné au LNH.com que tout ce qu’il avait entendu dire était que Silfverberg était talentueux et qu’il avait un instinct de marqueur. Perry a dit qu’il était bien heureux d’entendre cela puisqu’il se demande comment les Ducks vont remplacer la production de Ryan, surtout que rien n’est confirmé à propos de la décision de Teemu Selanne de revenir pour une autre saison ou d’opter pour la retraite.

- Marc Staal a révélé avoir discuté avec le défenseur des Canucks de Vancouver Dan Hamhuis à propos du nouvel entraîneur des Rangers, et ancien entraîneur des Canucks, Alain Vigneault. Hamhuis avait également beaucoup de questions pour Staal concernant John Tortorella, le nouvel entraîneur des Canucks, qui s’est amené à Vancouver après avoir passé plus de quatre saisons derrière le banc des Rangers. « Nous avons échangé nos notes », a blagué Staal.

- Le défenseur des Blues de St. Louis Jay Bouwmeester a fait preuve de répartie lorsqu’il a appris que The Hockey News avait prédit que son équipe remportait la Coupe Stanley en 2014 : « J’imagine que c’est mieux que de se faire prédire la dernière place, a rétorqué Bouwmeester. Mais je crois que les Blue Jays de Toronto devaient remporter les Séries mondiales n’est-ce pas? Je ne m’en fais pas trop avec ces prédictions. »

Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl

 

La LNH sur Facebook