Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 30: Les Rangers s’attendent à une amélioration sous Vigneault

    mardi 2013-08-27 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30: Les Rangers s’attendent à une amélioration sous Vigneault

    Les attentes n’auraient pas pu être plus élevées pour les Rangers de New York au début de la saison 2012-13 de la LNH. Après avoir terminés au premier rang de l’Association de l’Est et après avoir accédé à la finale de l’association, ils s’étaient renforcés en acquérant l’attaquant Rick Nash au cours de l’été 2012.

    Même s’ils avaient été classés favoris pour remporter la Coupe Stanley au début de la saison dernière, les Rangers de New York ont eu de la difficulté à trouver leur rythme. Mais une bonne fin de saison et un changement d’entraîneur ont fait en sorte que l’équipe s’apprête à être dans la course en 2013-14.

    Nash a bien fait sa part la saison dernière en marquant 21 buts et en totalisant 42 points en 44 matchs. Les Rangers n’ont pu faire mieux que 0-3-1 dans les quatre rencontres qu’il a manquées en raison de blessures. L’attaque et l’avantage numérique ont connu des périodes sèches, mais l’équipe a connu une bonne séquence au bon moment. Les Rangers ont conservé une fiche de 10-3-1 en avril et ils ont été plus d’un mois sans subir une défaite au Madison Square Garden.

    Les Rangers ont également résisté aux Capitals de Washington, sans doute l’équipe sur la plus belle lancée, en les éliminant en sept matchs dans la première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

    Mais les Rangers ont été défaits en cinq matchs par les Bruins de Boston en deuxième ronde. À défaut de répondre à l’agressivité et au jeu serré des Bruins, la direction des Rangers a finalement été convaincue qu’il était temps de faire un changement.

    L’entraîneur John Tortorella a été congédié après quatre saisons derrière le banc. Il a été remplacé par l’ex-entraîneur des Canucks de Vancouver, Alain Vigneault, qui a complètement rebâti le personnel d’entraîneurs, ce qui pourrait s’avérer exactement ce que l’équipe avait besoin pour connaître un nouveau départ.

    « Je n’ai pas encore rencontré Alain, mais j’ai entendu de bonnes choses à son sujet. J’ai hâte de le rencontrer, de commencer et de voir ce que l’on pourra accomplir cette année », a déclaré le gardien des Rangers, Henrik Lundqvist. « J’ai parlé à quelques joueurs et ils avaient tous de bonnes choses à dire à son sujet. Chaque fois que tu changes d’entraîneur, tu dois avoir l’esprit ouvert et t’attendre à plusieurs choses différentes. Personnellement, ça ne change pas beaucoup mon rôle, car je tente de jouer mon jeu. »

    Pendant trois ans, les Canucks de Vigneault ont été la référence en attaque dans la LNH. Avec Nash comme fer de lance, sans oublier Derek Stepan et Carl Hagelin, l’attaque des Rangers devrait s’améliorer.

    L’attaque des Rangers a connu un regain de vie en fin de campagne la saison dernière quand ils ont fait signer un contrat à l’attaquant Mats Zuccarello et ont acquis le centre Derick Brassard à la date limite des échanges avec les Blue Jackets de Columbus. Les deux joueurs ont connu du succès avec les Rangers, aidant l’attaquant Brad Richards à mettre fin à sa longue disette qui a marqué la saison la plus difficile de sa carrière.

    Jumelé occasionnellement à Zuccarello et à Brassard, Richards a terminé la saison régulière avec une série de six matchs avec au moins un but pour un total de 11 points. Mais le vétéran a inscrit seulement un but en 10 matchs éliminatoires avant d’être retranché de la formation dans les deux derniers matchs contre les Bruins. Avec un nouveau personnel d’entraîneurs, Richards devra rebondir s’il veut mettre fin aux rumeurs qui laissent entendre que les Rangers pourraient racheter son contrat de neuf ans d’une valeur de 60 millions $.

    La défense a été étanche, se classant au quatrième rang de la ligue avec une moyenne de 2,25 buts accordés par match. Les Rangers ont sans doute le meilleur gardien du monde en Lundqvist, et d’expérimentés défenseurs qui sont responsables dans leur territoire.

    Cette brigade défensive comprend Dan Girardi, Anton Stralman et Ryan McDonagh, qui a signé une prolongation de contrat de quatre ans cet été. John Moore, acquis dans l’échange avec Columbus, a bien fait, mais Michael Del Zotto a connu un léger recul après son excellente saison 2011-12.

    RANGERS DE NEW YORK

    Ajouts: C Dominic Moore, AG Benoît Pouliot, D Justin Falk, D Aaron Johnson, D Danny Syvret, AD Danny Kristo

    Départs: AD Ryane Clowe, C Kris Newbury, D Matt Gilroy, AD Christian Thomas

    Agents libres: D Steve Eminger, D Roman Hamrlik, D Michael Sauer

    Principaux espoirs: AD Danny Kristo, AG Marek Hrivik

    Il reste à voir quels seront les effets de la blessure à l’œil à l’adjoint au capitaine Marc Staal. Si Staal retrouve la même qualité de jeu qu’il a démontrée avant sa blessure, la brigade défensive des Rangers devrait être l’une des meilleures de la ligue.

    Hagelin et le capitaine Ryan Callahan ont subi des opérations à une épaule au cours de l’été et ils pourraient tous les deux rater le début de la saison. À leur retour, l’attaque devrait se mettre en place sous les ordres de Vigneault.

    « Je patine, je pourrai commencer à effectuer des tirs dans peu de temps. Donc, quand le camp d’entraînement débutera, je serai en mesure de patiner et de tirer, avait dit Callahan au milieu d’août. Il reste à recevoir des mises en échec et j’obtiendrai le feu vert quand je serai prêt.

    « La blessure ne me préoccupe pas beaucoup. Avec un nouvel entraîneur en chef, nous aurons des ajustements à faire. Je suis enthousiaste d’entreprendre la saison et l’épaule ne représentera pas un problème. »

    Pour une équipe qui a passé près en 2011-12 et qui a connu une bonne séquence au bon moment en 2012-13, la venue d’un nouvel entraîneur en chef et un noyau de joueurs qui a pu développer une bonne chimie au cours des dernières saisons pourrait faire en sorte que les Rangers connaissent de longues séries éliminatoires. Mais ils auront besoin de s’améliorer sous les ordres de Vigneault pour faire face aux autres équipes d’élite de l’Association de l’Est.

    « Personnellement, je veux gagner, c’est la raison pour laquelle je joue. La venue d’un nouvel entraîneur changera un peu les choses, ce sera intéressant de voir ce qui en ressortira, a déclaré Lundqvist. Mais je pense que nous pourrons bien faire. Il n’y a aucun doute que nous avons une équipe pour gagner, mais il y a aussi d’autres bonnes formations. Le plus grand défi sera de bien jouer pendant de longues séquences. C’est ce que nous aurons besoin. »