Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 30 : Zajac doit produire pour les Devils

    dimanche 2013-08-25 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30 : Zajac doit produire pour les Devils

    Il y a deux saisons de cela, le centre des Devils du New Jersey Travis Zajac a raté plus de la moitié de la campagne en raison d’une blessure, mais l’équipe a persévéré et a atteint la finale de la Coupe Stanley, s’inclinant contre les Kings de Los Angeles en six rencontres.

    Zajac a recouvré la santé, et il a participé à toutes les 48 rencontres de son équipe la saison dernière. Il n’a cependant amassé que sept buts et 20 points, ce qui n’est le genre de production attendue de la part d’un joueur qui s’apprête à disputer la première saison d’un contrat de huit ans d’une valeur de 46 millions $.

    Pour que les Devils connaissent du succès en 2013-14, il est impératif que Zajac retrouve sa touche offensive.

    Les choses allaient si mal l’an dernier, que l’entraîneur Peter DeBoer n’a eu d’autre choix que de rétrograder Zajac au troisième trio, dans l’espoir de lui enlever de la pression, et de lui permettre ainsi de relancer sa saison. Zajac a connu un difficile début de campagne avec une récolte de deux buts et une mention d’aide à ses 12 premiers matchs, mais son rendement était beaucoup plus facile à accepter puisque les Devils ont entrepris l'année avec une fiche de 8-1-3.

    Mais lorsque les Devils ont commencé à éprouver des difficultés, Zajac, qui est probablement le meilleur centre de la formation, n’a toujours pas été en mesure d’élever son jeu d’un cran. Il n’est pas surprenant que les déboires de Zajac à l’attaque aient été amplifiés par le départ de Zach Parise, qui a choisi de profiter de son autonomie pour s’entendre avec le Wild du Minnesota à l’été 2012. Mais tout cela appartient maintenant au passé, et il est temps pour ce choix de première ronde en 2004 (20e au total) de commencer contribuer davantage offensivement, à titre de joueur de centre de premier trio de 28 ans respecté dans le circuit.

    Et comme Ilya Kovalchuk a également quitté le New Jersey, l’équipe a réellement besoin que Zajac retrouve la forme qu’il affichait en 2008-09 et 2009-10, alors qu’il avait récolté au moins 20 buts et 60 points à chacune de ces deux saisons.

    S’il existe une facette du jeu de Zajac qui ne doit pas inquiéter DeBoer, c’est son rendement sur les mises en jeu. Zajac a terminé parmi les deux premiers à ce chapitre lors de cinq des six dernières campagnes. Ce n’est qu’en 2011-12 qu’il n’a pas réussi à se classer aussi haut, alors qu’il a été ennuyé par les blessures.

    Zajac a mené son équipe avec un pourcentage d’efficacité de 57,4 pour cent sur les mises en jeu la saison dernière, remportant 506 de ses 881 mises en jeu.

    Ne vous surprenez pas si DeBoer place Zajac au centre de Ryane Clowe et de Michael Ryder pour amorcer la campagne afin de lui donner un nouveau souffle et, du même coup, lui permettre d’établir une chimie avec deux des plus récentes acquisitions des Devils.

    Suivez Mike Morreale sur Twitter : @mikemorrealeNHL

     

    La LNH sur Facebook