Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Grabovski heureux d’unir sa destinée à celle des Capitals

vendredi 2013-08-23 / 21:21 / LNH.com - Joueurs autonomes 2013

Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Grabovski heureux d’unir sa destinée à celle des Capitals

À la fin du mois de juin, Mikhail Grabovski était à une semaine de son mariage et il lui restait quatre années à écouler au contrat qu’il avait signé avec les Maple Leafs de Toronto en 2012.

Quelle différence un été peut faire…

Les Maple Leafs ont racheté le contrat de Grabovski le 4 juillet, mettant ainsi brusquement fin à son séjour à Toronto. Un jour avant de se présenter devant l’autel, il devenait agent libre. Le nouveau marié et joueur de centre offensif a eu besoin de sept semaines pour se trouver une nouvelle équipe. Vendredi, il a exprimé sa joie à l’idée d’évoluer pour les Capitals de Washington après avoir paraphé une entente d’un an de 3 millions $ avec la formation.

« J’aime le système, c’est une équipe offensive. Je voulais me joindre à une équipe qui me désirait », a expliqué Grabovski au cours d’une conférence téléphonique. « Le directeur général et l’entraîneur voulaient m’avoir avec eux. Ils aiment mon style, alors j’ai choisi Washington. Je crois pouvoir les aider. »

Grabovski, 29 ans, a dû patienter avant de se trouver une nouvelle équipe, mais il y aurait eu plusieurs formations qui se seraient montrées intéressées par ses services. En 367 parties avec les Maple Leafs et le Canadien de Montréal, il a accumulé une fiche de 94 buts et 217 points.

Le directeur général des Capitals George McPhee avance que près d’une douzaine d’équipes avaient courtisé Grabovski et l’attaquant bélarussien a révélé que des formations de la LNH et de la Ligue continentale l’avaient approché.

« Nous croyons que l’embauche de Grabovski est très importante pour nous, a déclaré McPhee. C’est un joueur complet qui va ajouter beaucoup de vitesse à notre formation. Il devrait faire de nous une meilleure équipe.

« On lui avait parlé quelques jours avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes pour tâter le terrain. Il a passé quelques semaines en lune de miel. Donc, les discussions ont surtout progressé au cours des trois dernières semaines. »

Comme Grabovski, McPhee n’avait pas la même perspective qu’aujourd’hui quand la saison des Capitals a pris fin après qu’ils se soient inclinés en sept matchs devant les Rangers de New York au premier tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Le DG avait affirmé que le vétéran attaquant Brooks Laich serait le deuxième centre de la formation cette saison après que Mike Ribeiro, qui pivotait le deuxième trio l’an dernier, eut signé un contrat de quatre ans avec les Coyotes de Phoenix.

Quand les négociations avec l’agent de Grabovski, Gary Greenstin, sont devenues plus sérieuses, McPhee a sauté sur l’occasion pour améliorer son équipe.

« On avait confiance en Brooks comme deuxième centre. Le 8 juillet, il était notre deuxième centre. Mais les choses ont changé pendant l’été, a admis McPhee. On avait l’occasion d’aller chercher Grabovski et sachant que Brooks pouvait aussi jouer à cette position, on avait la latitude nécessaire pour passer à l’action.

« C’est bien d’avoir des options. Si on a besoin d’un gros centre, on a Brooks. Si on a besoin de vitesse, on a Grabovski. On a donc plus de souplesse au centre, on peut déplacer les joueurs selon nos besoins. On a ajouté un joueur de premier ou deuxième trio à notre alignement et ça nous procure le genre de profondeur qu’on aime avoir. »

Les deux parties ont révélé que c’est la présence de l’entraîneur des Capitals Adam Oates qui a fait pencher la balance aux yeux de Grabovski. À sa première année derrière le banc, Oates a connu un départ difficile avant de mener les Capitals au sommet de la section Sud-Est. Il a aussi dirigé la cinquième meilleure attaque du circuit et il a aidé l’ailier Alex Ovechkin à retrouver sa touche autour du filet. Après avoir compté deux buts à ses dix premiers matchs, Ovechkin a explosé en deuxième moitié de la saison avec 23 buts à ses 23 derniers matchs et il a reçu le trophée Hart remis au joueur le plus utile à son équipe ainsi que le trophée Maurice-Richard remis au meilleur buteur de la ligue.

Quand on lui a demandé ce qu’il appréciait le plus chez son nouvel entraîneur, Grabovski n’a pas hésité.

« Tout, a-t-il répondu. J’aime tout ce qu’il dit. Je crois qu’il me comprend. De mon côté, je n’ai qu’à travailler fort et à jouer du mieux que je le peux. Je dois montrer à mon entraîneur que je suis un joueur. »

Grabovski devrait avoir l’occasion de rebondir après une difficile saison 2012-13. Après avoir amorcé l’année avec le CSKA de Moscou dans la KHL, il n’a inscrit que neuf buts et 16 points en 48 parties avec les Maple Leafs et il s’est embrouillé avec son entraîneur Randy Carlyle.

Cependant, Grabovski sait faire sa marque sur le plan des statistiques avancées, car il excelle au chapitre de la possession de la rondelle. Il devrait aussi s’épanouir sur le jeu de puissance des Capitals, qui a été de loin le meilleur de la LNH l’an passé avec un taux de réussite de 26,9 pour cent.

Donc, tout est bien qui finit bien pour Grabovski, qui aura connu une saison morte des plus mouvementées.

« L’été a été très occupé. C’est motivant, a conclu Grabovski. Je me suis beaucoup entraîné au cours du dernier mois pour me préparer en vue de la nouvelle saison. Je suis heureux d’avoir épousé ma femme. C’est un été exceptionnel pour moi. »

 

La LNH sur Facebook