Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 30 : Il est temps pour les Red Wings de prendre un virage jeunesse

    samedi 2013-08-17 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par David Kalan - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30 : Il est temps pour les Red Wings de prendre un virage jeunesse

    En aucun cas les Red Wings de Detroit ne représentent une équipe dont les meilleurs jours sont derrière elle, mais la formation n’est tout de même pas jeune.

    Les Red Wings auront 13 joueurs au sein de leur alignement qui seront âgés de 30 ans ou plus au moment où la saison 2013-14 prendra fin, ce qui signifie que même si la transition inévitable vers un virage jeunesse n’est pas encore arrivée, le jour où il faudra y songer n’est pas loin.

    Heureusement pour Detroit, une équipe connue pour dénicher des joueurs d'élite comme Pavel Datsyuk ou Henrik Zetterberg dans les rondes lointaines du repêchage de la LNH, il y a un certain nombre de jeunes pouvant constituer du renfort potentiel qui frappe à la grande porte. Les Griffins de Grand Rapids de la Ligue américaine de hockey (LAH), filiale de Detroit, ont remporté la Coupe Calder au printemps dernier. Plusieurs des espoirs qui y jouaient pourraient arborer le chandail décoré d’une roue ailée dans un avenir assez rapproché.

    Voici une liste des 10 meilleurs espoirs au sein du système de développement des Red Wings, selon LNH.com :

    1. Petr Mrazek, G: Un choix de cinquième ronde (141e au total) au repêchage 2010 de la LNH, Mrazek est devenu l'un des meilleurs espoirs parmi les gardiens qui aspirent à un poste dans la LNH. Mrazek, 21 ans, a terminé sa carrière junior avec les 67 d'Ottawa de la Ligue junior de l’Ontario (OHL) au printemps 2012, et à sa première saison pro il est passé de la ECHL à la LAH et a même fait un bref passage dans la LNH, où il a vu l'action durant deux matchs chez les Red Wings. Mrazek a stoppé 26 des 27 tirs dirigés contre lui face aux Blues de St. Louis à ses débuts dans la LNH, signant une victoire de 5-1.

    En 42 matchs de saison régulière avec les Griffins l’an dernier, Mrazek a enregistré un dossier de 23-16-2 avec une moyenne de buts alloués 2,33 et un pourcentage d’arrêts de ,916. En séries éliminatoires, il a compilé une fiche de 14-7 avec une moyenne de buts alloués 2,20, menant Grand Rapids au championnat du circuit.

    Mrazek livrera bataille à Jonas Gustavsson lors du camp d’entraînement afin d’occuper le rôle de substitut de Jimmy Howard à Detroit – mais la prolongation de contrat de six ans signée en avril par Howard signifie probablement que le poste de gardien partant est hors de portée pour le moment. Si Mrazek doit rapporter des dividendes à Detroit sur une base à long terme, ce sera peut être parce qu’il constituera la pièce maîtresse d’une transaction vers une formation qui en fera son gardien numéro un.

    2. Calle Jarnkrok, C: Jarnkrok a peu d'expérience en Amérique du Nord après avoir disputé neuf matchs avec les Griffins au printemps dernier. Mais en quatre campagnes avec Brynas de la Ligue élite suédoise, il s’est avéré un solide fabricant de jeu qui a amélioré ses statistiques chaque saison. À 6 pieds et 176 livres, la plupart des dépisteurs croient que Jarnkrok devra grossir et ajouter plus de muscle afin de résister aux rigueurs du calendrier de la LNH, mais ses habiletés offensives – et plus particulièrement sa capacité à manier la rondelle – ainsi que son sens du hockey avancé sont évidents.

    Un choix de deuxième ronde (51e au total) au repêchage 2010 de la LNH, Jarnkrok devrait batailler pour une place dans l'alignement cet automne et devrait aboutir à Grand Rapids s'il n’arrive pas à mériter un poste avec le grand club, mais son avenir est considéré comme étant prometteur. Ancien capitaine des Red Wings, Nicklas Lidstrom, qui a observé Jarnkrok en Suède, est l'une des nombreuses personnes qui ont fait l'éloge du potentiel de ce jeune joueur, notant des similitudes avec Henrik Zetterberg, l’actuel capitaine. Alors que beaucoup de gens voient en Jarnkrok un joueur capable de faire partie des six premiers attaquants d’une formation de la LNH, certains croient qu'il est assez bon pour devenir un jour le premier joueur de centre des Red Wings.

    3. Teemu Pulkkinen, AG: Après avoir joué pour Jokerit, en Finlande, depuis l’âge de 16 ans, Pulkkinen a pris une expérience considérable et il a connu du succès au niveau professionnel. Il a récolté 14 buts et amassé 20 passes en 59 matchs la saison dernière et a ajouté cinq points en six matchs des séries en Finlande, avant de venir en Amérique du Nord pour aider les Griffins dans leur parcours en séries éliminatoires. Il a participé offensivement avec trois buts en 14 matchs, tout en s'adaptant au style plus physique de la LAH.

    Tout indique que Pulkkinen, maintenant âgé de 21 ans, passera la campagne 2013-14 avec Grand Rapids, mais il devrait apporter une contribution majeure dans l'avenir. À 5 pieds 11 pouces et 183 livres, il demeure un joueur offensif créatif possédant un tir dangereux. On prévoit que le choix de quatrième ronde (111e au total) en 2010 deviendra un marqueur constant au niveau de la LNH.

    4. Tomas Jurco, AD: Les Red Wings ont peut-être des espoirs qui possèdent un meilleur potentiel offensif que Jurco, mais peu peuvent égaler le joueur de 20 ans au niveau des jeux spectaculaires. Il s’est fait connaître des amateurs de hockey en raison de ses nombreuses vidéos postées sur YouTube, où il déploie un arsenal de trucs pour manier la rondelle. Après trois saisons impressionnantes avec les Sea Dogs de Saint John de la Ligue junior majeur du Québec (LHJMQ), le choix de deuxième ronde (35e au total) en 2011 a mis un certain temps pour s'adapter au jeu avec Grand Rapids en 2012-13, récoltant 28 points en 74 matchs à sa première saison chez les professionnels. Mais il s’est révélé beaucoup plus prolifique au cours de la course vers la Coupe Calder des Griffins, marquant huit buts et terminant avec 14 points en 24 matchs éliminatoires.

    Jurco a peut-être marqué le filet le plus important de la saison pour Grand Rapids lorsqu’il a enfilé le but de la victoire à la fin du septième match de la finale de l’Association de l’Est. Il évoluera probablement à nouveau avec Grand Rapids cette saison, mais ses habiletés offensives dynamiques pourraient lui valoir un rappel à Detroit en cours de route.

    5. Danny DeKeyser, D: Par rapport au reste de l’alignement, la défensive de Detroit est relativement jeune, mais si cette jeunesse est composée de joueurs comme DeKeyser, ça ne peut pas être une mauvaise chose. L'athlète de 23 ans originaire de Detroit était un agent libre n’ayant jamais été repêché qui a signé avec l’équipe de sa ville natale en mars, après avoir terminé sa troisième saison à l’Université Western Michigan. DeKeyser a récolté une mention d'aide tout en affichant un différentiel de plus-2 en 11 matchs avec Detroit, puis a joué avec les Red Wings lors des deux premières parties des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, avant qu’une fracture au pouce droit ne mette un terme à sa saison. À 6 pieds 3 pouces et 190 livres, DeKeyser doit grossir un peu – mais son coup de patin fluide et sa capacité à garder la rondelle en mouvement devraient lui permettre d’occuper un poste parmi le premier quatuor d’arrières.

    6. Riley Sheahan, C: Avec un châssis robuste de 6 pieds 2 pouces faisant osciller la balance à 212 livres, le joueur de 21 ans pourrait devenir un attaquant de puissance au niveau de la LNH. Sheahan a passé trois bonnes années à Notre-Dame avant d’enregistrer 36 points en 72 matchs avec Grand Rapids en 2012-13, méritant au passage, son deuxième séjour d'un match avec les Red Wings. Un choix de première ronde (21e au total) en 2010, il a joué un rôle offensif clé pour les Griffins en séries éliminatoires, avec 13 passes en 24 matchs. Alors que les capacités offensives de Sheahan sont évidentes, au moins au niveau de la LAH, son plus grand atout demeure son jeu défensif responsable. Il pourrait avoir un bel avenir en tant que joueur solide dans les deux sens de la patinoire.

    7. Martin Frk, AD: Le joueur natif de la République tchèque a connu une brillante saison 2012-13 avec les Mooseheads de Halifax de la LHJMQ, au cours de laquelle il a récolté 84 points en 56 matchs et a démontré qu’il avait les atouts d’un futur attaquant de puissance dans la LNH. Frk, qui aura 20 ans en octobre, a impressionné au camp de perfectionnement annuel des Red Wings, à Traverse City en juillet, ce qui est remarquable car il a admis être fatigué suite à une longue saison avec Halifax. Un choix de deuxième ronde (49e au total) en 2012, Frk a constitué un élément clé en 2013 pour les champions de la Coupe Memorial, suite à son excellente saison régulière, récoltant 13 buts et 20 passes en 17 matchs éliminatoires. En plus de ses habiletés offensives, il possède les atouts physiques (6 pieds et 203 livres) qui pourraient en faire un joueur difficile à repousser de l’enclave, lorsqu’il aura atteint la LNH.

    8. Xavier Ouellet, D: Ouellet ne sera pas le plus grand défenseur sur la glace s'il accède à la LNH, lui qui mesure seulement 6 pieds et pèse 187 livres, mais chez les juniors, il s'est avéré être un défenseur responsable capable de jouer dans les deux sens de la patinoire, tout en ayant ce qu’il faut pour devenir un grand contributeur en offensive. Avec l’Armada de Blainville-Boisbriand de la LHJMQ en 2012-13, le joueur de 20 ans a marqué 10 buts et récolté 31 passes en 50 matchs, avant de monter son jeu d’un cran dans les séries éliminatoires avec 16 points en 15 matchs. Ouellet, un choix de deuxième ronde (48e au total) en 2011, est un joueur talentueux avec la rondelle qui pourrait un jour s’établir en tant que quart arrière au sein du jeu de puissance de Detroit.

    9. Anthony Mantha, AD: Bien qu'il est presque certain de débuter la saison 2013-14 avec Val-d'Or, dans la LHJMQ, Mantha, qui aura 19 ans en septembre, a dit qu'il envisageait de jouer avec les Red Wings dès cette saison, une chose qui n'est pas arrivée en plus de deux décennies. Le joueur de 6 pieds 4 pouces et 190 livres ne manque certainement pas de confiance, d’ailleurs, étant donné que le choix de première ronde des Red Wings en ​​2013 (20e au total) a été le seul joueur admissible au repêchage à marquer 50 buts en 2012-13, pourquoi devrait-il en manquer ? Il faudra probablement au minimum un an avant de voir Mantha dans la LNH, mais il a des allures d'un marqueur au-dessus de la moyenne et pourrait être un joueur qui fait partie des six premiers attaquants d’une équipe.

    10. Ryan Sproul, D: À 6 pieds 4 pouces et 186 livres, Sproul a encore beaucoup de poids à ajouter pour remplir sa charpente. Une fois que le longiligne défenseur aura ajouté du muscle, il pourrait s’avérer une force dans les deux sens de la patinoire. Bien que le côté défensif de jeu de ce joueur de 20 ans nécessite encore du travail, Sproul a déjà démontré qu'il était un joueur offensif solide, marquant 20 buts et récoltant 46 passes en 2012-13 avec les Greyhounds de Sault Ste. Marie, dans la OHL. Ces chiffres impressionnants ont valu au choix de deuxième ronde (55e au total) des Red Wings en 2011 le titre de défenseur de l’année dans la Ligue canadienne de hockey.