Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 30 : Un impressionnant trio de choix de première ronde pour les Jets

    mercredi 2013-08-14 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30 : Un impressionnant trio de choix de première ronde pour les Jets

    Les Jets de Winnipeg ont fait de leur mieux pour garder leur noyau intact en accordant des contrats de longue durée à des joueurs dans la vingtaine, mais il y a encore de la place dans leur formation pour de jeunes espoirs.

    En fait, les Jets misent sur quelques récents choix de première ronde pour leur donner le coup de pouce qui leur a manqué pour accéder aux séries de la Coupe Stanley pour la deuxième fois de l’histoire de la concession. Leur choix de première ronde en 2010, Alexander Burmistrov, a choisi de retourner en Russie, mais les Jets pourraient ajouter deux ou trois recrues à leur formation.

    Voici les 10 meilleurs jeunes espoirs des Jets, selon LNH.com

    1. Jacob Trouba, D – Trouba a connu une si bonne saison à l’Université du Michigan qu’il serait presque surprenant qu’il ne soit pas de la formation des Jets pour le match d’ouverture après avoir signé un contrat en avril.

    À sa seule saison au niveau collégial, le neuvième choix du repêchage de 2012 a été choisi au sein de différentes équipe d’étoiles, résultat de ses 12 buts et 29 points en 37 rencontres. Il a aussi été élu meilleur défenseur au Championnat du monde de hockey junior après avoir marqué quatre buts et amassé neuf points pour aider les Etats-Unis à gagner la médaille d’or. Il a ensuite disputé sept matchs au sein de l’équipe nationale qui a remporté la médaille de bronze au Championnat du monde de la Fédération internationale de hockey.

    Trouba est un défenseur solide dans son territoire, qui frappe durement, mais aussi doué de fortes habiletés offensives et d’un lourd lancer. Les Jets s’attendent à ce qu’il joue un rôle important dès son arrivée et en développant sa charpente de 6 pieds 2 pouces et 187 livres, il pourrait devenir un défenseur d’élite dans la LNH. Son but est indiscutablement de commencer la saison à Winnipeg.

    « Je veux que ce soit mon domicile pour longtemps », a déclaré le jeune homme de 19 ans cet été. « Je travaille pour y arriver et on va voir ce qui va se passer. »

    2. Mark Scheifele, C – La troisième fois devrait être la bonne pour ce joueur de centre qui a entrepris les deux saisons précédentes à Winnipeg avant d’être rétrogradé à son équipe junior des Colts de Barrie de la Ligue junior de l’Ontario (OHL). Il a déjà pris part à 11 matchs de la LNH.

    Il s’est surpassé à Barrie sous les ordres de Dale Hawerchuk, ancienne star des Jets élu au Temple de la renommée. Il a fini la dernière saison avec 39 buts et 79 points en 45 rencontres avant d’ajouter 15 buts et 41 points en 21 matchs des séries.

    Au camp de développement de juillet, Scheifele (20 ans, 6 pieds 2 pouces, 184 livres) a donné l’impression d’être prêt à faire le saut dans la LNH.

    « J’étais confiant de rester avec l’équipe lors des deux dernières années, a-t-il dit. J’estime m’être bien développé chez les juniors et je suis devenu de plus en plus confiant. Je me sens tellement mieux et tellement plus confiant cette année. Mon but est de gagner un poste parmi les six premiers attaquants et faire tout ce que je peux pour aider l’équipe à gagner. »

    3. Josh Morrissey, D – Les Jets ont sélectionné Morrissey, un défenseur mobile, au 13e rang du repêchage de juin dernier après qu’il ait marqué 15 buts et cumulé 47 points en 70 matchs des Raiders de Prince Albert de la Ligue junior de l’Ouest (WHL).

    Morrissey a un coup de patin remarquable qui lui permet de passer rapidement à la vitesse supérieure et un bon sens du jeu en attaque. À 6 pieds et 186 livres, il devra cependant se renforcer pour faire face aux situations à un contre un.

    « Je me vois comme un défenseur complet avec un avantage pour l’attaque. J’aime la compétition et mes meilleurs attributs sont mon coup de patin et mon sens du hockey, s’est-il décrit. Je dois travailler sur mon jeu défensif mais l’aspect offensif de mon jeu s’est vraiment bien développé. »

    4. Adam Lowry, C/AG – Ce choix de troisième ronde en 2910 (67e) a été nommé joueur de l’année dans la WHL après avoir marqué 45 buts et totalisé 88 points en 72 matchs des Broncos de Swift Current en 2012-13. Le fils de l’ancien attaquant Dave Lowry a aussi pris part à neuf matchs de la filiale des Jets à St. John’s et il a été limité à une mention d’aide. À 6 pieds 4 pouces et 187 livres, il devra peut-être ajouter du poids à sa charpente, mais il vise lui aussi un poste chez les Jets.

    5. Zach Redmond, D – Ses débuts dans la LNH ont été interrompus abruptement lorsqu’il a subi une très vilaine coupure à la jambe droite durant une séance d’entraînement vers la fin de février. Il n’a plus joué de la saison après avoir subi une opération.

    Avant d’être blessé, ce choix de septième ronde (184e) en 2008 avait marqué un but et amassé quatre points en 12 rencontres et les Jets lui ont offert un nouveau contrat cet été. Âgé de 25 ans, Redmond possède un bon coup de patin, il peut sortir la rondelle de sa zone et à 6 pieds 2 pouces et 205 livres, il possède le gabarit pour tenter de mettre la main sur un des trois derniers postes à la défense.

    6. Connor Hellebuyck, G – Ce choix de cinquième ronde (132e) en 2012 a constitué une des grandes surprises du hockey collégial la saison dernière. À sa première année à l’Université du Massachusetts à Lowell, il a mérité le poste de gardien numéro un et mené les River Hawks à leur première présence au Frozen Four de la NCAA. Ses statistiques ont été stupéfiantes: 20-3-0, moyenne de 1,37, taux d’arrêts de ,952 et six blanchissages en 24 rencontres.

    A 6 pieds 4 pouces et 185 livres, le gardien de 20 ans prend beaucoup de place devant le filet. Il va retourner à Lowell pour la saison qui vient et tenter de s’améliorer encore.

    7. Edward Pasquale, G – Choix de quatrième ronde en 2009 (117e), Pasquale a fait le gros du travail devant le filet des IceCaps de St.John’s de la Ligue américaine de hockey (LAH) la saison dernière et a goûté à la LNH pour la première fois quand il a été rappelé pour seconder Ondrej Pavelec en février.

    A 6 pieds 2 pouces et 215 livres, il a lui aussi un physique recherché et il a su mener les IceCaps jusqu’aux demi-finales de la Coupe Calder. Il va lutter avec le vétéran Al Montoya pour le poste de gardien auxiliaire.

    8. Ivan Telegin, C – Le Russe de 21 ans était un marqueur et un fabricant de jeux au niveau junior, où il devançait Scheifele d’un an à Barrie, mais il a peiné à sa première saison professionnelle, limité à trois buts et 10 points en 34 matchs à St. John’s. A 6 pieds 4 pouces et 195 livres, il montre un physique impressionnant et il possède un vrai bon coup de patin, mais il a vraisemblablement besoin de continuer à se développer dans la LAH.

    9. Nic Petan, C – Le choix de deuxième ronde des Jets en juin dernier (43e) a toujours joué plus gros, comme on dit, que ses 5 pieds 9 pouces et 165 livres. Ce rapide joueur de centre a été une des raisons pour lesquelles les Winterhawks de Portland se sont rendus à la Coupe Memorial la saison dernière, après avoir marqué 46 buts et terminé à égalité en tête des compteurs de la WHL, avec un total de 120 points en 71 rencontres. Il a aussi contribué de neuf buts et 28 points en 21 matchs des séries. Jusqu’ici, sa rapidité et ses talents ont toujours compensé pour sa petite taille. Si ça devait se poursuivre dans la LNH, il deviendra un des vols du dernier repêchage.

    10. Eric O'Dell, C – À sa deuxième année à St. John’s, O’Dell a mené son équipe pour les buts (29) et le total de points (55), et ce même s’il n’a pris part qu`à 59 rencontres. Toute une amélioration par rapport à ses 12 buts et 22 points à sa première saison dans la LAH. Choix de deuxième ronde (39e) des Ducks d’Anaheim en 2008, O’Dell est reconnu comme un joueur de centre fiable des deux côtés de la patinoire qui lit bien le jeu. À 6 pieds et 185 livres, il doit encore se renforcer.