Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 30 : Les Jets ont besoin d’un Bogosian au sommet de son art

    mercredi 2013-08-14 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30 : Les Jets ont besoin d’un Bogosian au sommet de son art

    Les Jets de Winnipeg ont consenti cet été un contrat de sept ans, d’une valeur de 36 millions $, à Zach Bogosian. Ils s’attendent maintenant à ce que le défenseur de 23 ans leur en donne pour leur argent.

    Les Jets ont pris un engagement clair à l’endroit du troisième choix du repêchage de 2008, même si on attend encore qu’il réponde aux attentes placées en lui.

    En 297 matchs dans la LNH, Bogosian montre une fiche de 34 buts, 103 points et moins-42. Il n’a jamais marqué plus de 10 buts en une saison et atteint le plateau des 30 points à une seule reprise, en 2011-12. Il a aussi raté 11 matchs ou plus en raison de blessures au cours de quatre de ses cinq campagnes dans la LNH. Encore la saison dernière, il n’a joué que 33 matchs sur 48, amassant cinq buts et 14 points.

    Mais quand il a joué, il a passé en moyenne plus de 23 minutes par match sur la patinoire à chacune de ses deux dernières saisons et les Jets sont toujours convaincus de son grand potentiel.

    « Zach est encore très jeune pour un défenseur », l’a défendu le directeur général Kevin Cheveldayoff. « Il y a encore beaucoup de place à amélioration et c’est la bonne nouvelle. Nous avons Zach sous contrat pour ce qui s’annonce comme les meilleures années d’un défenseur. »

    Bogosian a tous les outils pour s’avérer un défenseur d’élite. Il a le gabarit (6 pieds 3 pouces, 215 livres) et le coup de patin, il déplace bien la rondelle, il peut contribuer à l’attaque et aussi s’occuper des missions défensives les plus exigeantes. Ce qui lui manque, c’est la constance pour réunir toutes ces qualités match après match.

    Cela dit, les Jets ont estimé que cet ensemble de qualités valait un contrat à long terme.

    « Je crois vraiment que c’est un joueur qui a encore beaucoup de potentiel inexploité, a déclaré Cheveldayoff. Il va éclore en continuant d’acquérir de la maturité. Son coup de patin, son lancer, son physique, son éthique de travail, sa constitution solide… c’est un jeune défenseur qui va continuer de progresser. »

    Son contrat de longue durée a été un des trois offerts par les Jets cet été alors que la direction a choisi de miser sur son noyau de joueurs même si l’équipe n’a pas participé aux séries de la Coupe Stanley depuis 2007.

    Tout comme Bogosian, les Jets ont montré plus de promesses que de réalisations jusqu’ici.

    « Garder les joueurs comme nous l’avons fait et en engager d’autres sur le marché des joueurs autonomes va certainement aider, s’est réjoui Bogosian. Nous discutons chaque année de nos objectifs. Gagner un championnat et amener la Coupe à Winnipeg est le plus important. Nous allons de l’avant et nous sommes devenus une meilleure équipe. Je suis très heureux de rester ici pour les sept prochaines années. »

    Bogosian, un Américain, a été repêché à l’époque des Thrashers d’Atlanta, avant le déménagement à Winnipeg il y a deux ans. Il a vécu les épreuves normales d’un jeune défenseur là-bas et venir à Winnipeg, dans un véritable environnement de hockey, lui a permis de connaître un nouveau départ.

    « Je n’ai pas connu exactement un bon départ dans ma carrière à Atlanta et le déménagement à Winnipeg m’a donné une nouvelle chance de jouer dans un marché et une ville de hockey. Rester ici longtemps était une évidence pour moi », a-t-il déclaré à l’annonce de son contrat.

    Cheveldayoff a dit espérer que Bogosian devienne ce pilier en défense à partir duquel on pourra développer une tradition gagnante et que le contrat à long terme était une façon d’exprimer cette conviction.

    « Zach est un joueur à qui nous voulions prouver notre confiance, a-t-il confié. Nous savons qu’à mesure qu’il va continuer de progresser, son rôle, son leadership et tous les aspects de son jeu vont aider l’équipe à passer au niveau supérieur. »

     

    La LNH sur Facebook