Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 30: Coyle au centre ou à l'aile constitue le facteur X du Wild

    dimanche 2013-08-11 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30: Coyle au centre ou à l'aile constitue le facteur X du Wild

    Il est certain que Charlie Coyle va entreprendre la saison au Minnesota. Mais la position qu'il occupera reste à déterminer.

    Coyle a été repêché en première ronde, au 28e rang, par les Sharks de San José, en 2010, mais il est passé au Wild un an plus tard en compagnie de l'attaquant Devin Setoguchi et d'un choix de première ronde (le centre Zack Philips), en retour du défenseur devenu attaquant Brent Burns.

    Coyle a créé une forte impression la saison dernière après avoir été rappelé des Aeros de Houston, au point qu'à 21 ans, il s'est retrouvé à la droite de Kikko Koivu et Zach Parisé dans le premier trio du Wild. L'Américain de 6 pieds 2 pouces et 205 livres a fini sa première saison dans la LNH avec huit buts et 14 points en 37 rencontres.

    « C'est certainement le rêve de tout jeune d'aboutir dans la LNH », a-t-il déclaré à LNH.com. « Mais d'y accéder finalement et de jouer à ce niveau. c'était seulement une moitié de saison, mais c'était une grosse affaire. J'ai appris beaucoup. Je fais partie d'une bonne organisation, d'un bon groupe de gars, c'a été toute une expérience. »

    Coyle ne devrait pas entreprendre la prochaine saison au sein du premier trio, où on s'attend à retrouver plutôt le vétéran Jason Pominville, mais il pourrait bien continuer à faire partie du groupe des six premiers attaquants. Où il jouera dépendra probablement de Mikael Granlund, un centre de 21 ans. S'il gagne le poste au centre, on peut penser que Coyle sera à sa droite, avec le vétéran Dany Heatley à gauche.

    Quoi qu'il arrive, Coyle se présentera au camp d'entraînement en confiance après les succès connus en compagnie de Koivu et Parisé, qui l'ont aidé à s'ajuster rapidement à la LNH.

    « Ca me donne certainement confiance de savoir que les entraîneurs pensent que je peux jouer avec ces gars-là, a-t-il dit. Juste faire partie de l'équipe était merveilleux, me retrouver dans ce trio était vraiment spécial, jouer avec ces gars-là et apprendre d'eux chaque jour. Ce sont des gars extraordinaires. Ce sont de grands joueurs et tout le monde peut le constater. Et ils sont encore de meilleures personnes à l'extérieur de la patinoire. Ils m'ont toujours aidé en tout et m'ont fait sentir à l'aise. C'était très cool de se retrouver avec ces deux gars-là.

    « Il a fallu du temps. J'étais le petit jeune, j'imagine. Au début je me disais 'Oh wow, est-ce que je dois toujours leur passer la rondelle?' Il m'a fallu un peu de temps pour me sentir confortable. Ils m'ont aidé à y parvenir. »

    Coyle assure n'avoir pas de préférence quant à la position qu'on va lui désigner.

    « Vraiment pas, dit-il. J'ai l'impression d'être passé d'une à l'autre à chaque année. Où qu'on ait besoin de moi, je serai heureux. Tout ce qui sera bon pour l'équipe. »

    Chez le Wild, on a aussi confiance qu'il pourra connaître du succès aux deux positions.

    « Charlie Coyle est un joueur de centre compétent, a affirmé l'entraîneur Mike Yeo à LNH.com. Il a joué à cette position toute sa vie. Il a plusieurs qualités que vous recherchez chez un joueur de centre, mais il est aussi un très bon ailier. »

    Coyle a confié qu'il a passé l'été à travailler sur son jeu en général et sur son coup de patin afin de continuer à s'adapter à la vitesse de la LNH. Après la forte impression créée la saison dernière, il réalise que les attentes de l'équipe et de ses partisans seront encore plus élevées.

    « Il y a de la pression dans tout, a-t-il mentionné. Ma première saison est derrière moi, je ne peux donc pas me permettre de relâcher. Je ne suis plus une recrue. Je veux pouvoir contribuer et aider l'équipe autant que je peux, de toutes les façons. Nous serons plusieurs dans le même bateau et nous voulons aider l'équipe et non pas être suffisants.

    « La saison dernière, j'ai surtout joué dans le premier trio. Je ne peux pas me dire que je vais y retourner et juste suivre le flot. Je dois continuer à travailler fort de façon à aider l'équipe le plus possible. »

    Si Coyle parvient à construire sur de qu'il a réalisé la saison dernière pourrait faire une grande différence chez le Wild en 2013-14. Il a été déçu après l'élimination rapide en cinq matchs aux mains des Blackhawks de Chicago, mais il dit croire que le Wild peut construire à partir de ce que l'équipe a accompli la saison dernière, quand il s'est qualifié pour les séries de la Coupe Stanley une première fois depuis 2008.

    « Ce n'est jamais un objectif d'être sortis en première ronde, mais nous avons assurément franchi un grand pas par rapport à la saison précédente, a-t-il dit. Nous allons dans la bonne direction. Je pense bien que chacun le constate, et c'est le plus important. Je pense que nous serons encore meilleurs la saison prochaine. Ca devrait être spécial. J'ai vraiment hâte. »

    Suivez Brian Compton sur Twitter: @BComptonNHL

     

    La LNH sur Facebook