Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 30: Le Wild vise à participer aux séries une deuxième année de suite avec le même noyau de joueurs

    dimanche 2013-08-11 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30: Le Wild vise à participer aux séries une deuxième année de suite avec le même noyau de joueurs

    Après avoir raté les séries une quatrième fois de suite en 2012, le Wild du Minnesota a décidé de prendre les grands moyens pour se sortir du marasme.

    Le propriétaire Craig Leipold a sorti près de 200 millions $ de sa poche pour mettre la main sur deux des joueurs autonomes les plus convoités, l'attaquant Zach Parisé et le défenseur Ryan Suter.

    Suter l'a remercié en dominant la LNH avec un temps d'utilisation moyen de 27:16 par match et en étant finaliste pour le trophée Norris tandis que Parisé a dominé son équipe avec 38 points (18-20). Chacun a joué un rôle important pour aider le Wild à revenir dans les séries.

    « Nous avons été chanceux de pouvoir engager à la fois Zach et Ryan », a constaté le directeur général Chuck Fletcher. « Avec le recul, je ne peux même pas dire à quel point nous l'avons été. On entend des histoires d'horreur sur tous ces gros joueurs autonomes qui ne livrent pas la marchandise, et nous avons fait signer des contrats à ce qui est possiblement le meilleur défenseur de la ligue et à un des meilleurs marqueurs. Les deux ont répondu aux attentes. Ce sont des individus formidables. »

    Le retour en séries du Wild n'a pas duré longtemps. Il a été sorti en cinq matchs par les Blackhawks de Chicago après avoir été limité à sept buts. Il y a eu un sentiment de frustration mais l'émergence du défenseur Jonas Brodin et des attaquants Charlie Coyle et Jason Zucker rend tout le monde dans l'organisation optimiste.

    Plus jeune défenseur dans la ligue à 19 ans, Brodin a passé en moyenne plus de 23 minutes sur la glace et a été choisi au sein de l'équipe d'étoiles des recrues. Coyle a amassé 14 points (8-6) en 37 rencontres et Zucker en a obtenu deux (1-1) en séries.

    « Plusieurs joueurs ont acquis beaucoup d'expérience », a noté Parisé après sa première saison au Minnesota. « Ca n'arrive pas tous les ans qu'un gars comme Brodin se retrouve dans le premier duo de défenseurs malgré son jeune âge. Puis il y a Charlie qui a joué dans le premier trio. Nous devons être très heureux de ce que ces gars-là ont fait pour nous et de ce qui s'annonce pour l'avenir. »

    Voulant garder de la stabilité devant le filet, le Wild n'a pas laissé Niklas Backstrom tester le marché des joueurs autonomes en lui consentant un contrat de trois ans d'une valeur de 10,25 millions $ le 24 juin. Le vétéran de 35 ans a entrepris 41 des 48 matchs du Wild la saison dernière et présenté une fiche de 24-15-3 avec une moyenne de 2,48 et un taux d'arrêts de .909. Après avoir commencé 27 des 28 derniers matchs du calendrier régulier, il a cependant raté les cinq des séries en raison d'une blessure au bas du corps subie lors de la période d'échauffement avant le premier match à Chicago. Il a été opéré pour une hernie sportive en mai.

    « Notre priorité était de faire signer un contrat à Nik, a confié Fletcher. Il a été un modèle de régularité depuis le début de sa carrière. Nous avons trouvé une façon de lui accorder une certaine sécurité avec un contrat de trois ans et en retour il a accepté de collaborer avec nous quant au plafond salarial pour cette année et le futur. C'est une situation gagnante pour les deux parties. »

    Désireux d'ajouter du poids et de l'agressivité à sa formation, Fletcher a été occupé lors du repêchage et à l'ouverture du marché des joueurs autonomes. Il a échangé le populaire attaquant Cal Clutterbuck et un choix de troisième ronde aux Islanders de New York en retour de Nino Niederreiter, un jeune de 20 ans, 6'2 et 208 livres qui vient de connaître une forte saison dans la Ligue Américaine avec 28 buts et 50 points en 74 matchs pour les Sound Tigers de Bridgeport. Le Suisse a été le cinquième choix du repêchage de 2010 et visera un poste dans la formation régulière du Wild.

    « C'est un jeune qui a prouvé ses talents de marqueur à tous les niveaux jusqu'à la LNH, a rappelé Fletcher. Nous nous attendons à ce qu'il fasse sa part au niveau de la LNH d'ici peu. »

    « Je suis très heureux d'avoir la chance de connaître un nouveau départ. Marquer des buts et faire le bon jeu au bon moment sont ma spécialité. Je suis un attaquant de puissance et c'est ce que je veux apporter », a déclaré le principal intéressé.

    Fletcher a aussi ajouté de l'expérience à la ligne bleue en faisant signer un contrat de deux ans à Keith Ballard. Agé de 30 ans, ce dernier en a arraché à ses deux dernières saisons à Vancouver mais le directeur général est confiant que ce natif du Minnesota va se replacer.

    « Nous sommes très jeunes en défense et nous voulions ajouter un joueur de qualité, a expliqué Fletcher. Keith a joué près de 550 matchs dans la LNH et il amène beaucoup d'expérience. C'est aussi un joueur qui a un bon coup de patin, qui déplace bien la rondelle et qui aime la compétition. Il y a quelques années en Floride, il était un des bons défenseurs des deux côtés de la patinoire dans la ligue. Nous sommes très confiants qu'il puisse revenir à ce niveau. C'est un bon joueur de hockey. »

    WILD DU MINNESOTA

    Ajouts: AD Nino Niederreiter, AG Matt Cooke, D Keith Ballard, D Jonathon Blum

    Départs: AD Cal Clutterbuck, C Pierre-Marc Bouchard, AD Devin Setoguchi, C Matt Cullen, D Tom Gilbert

    Agents libres: D Brett Clark, G Jeff Deslauriers, G Dennis Endras, C Jarod Palmer, C David McIntyre, C Joel Broda

    Principaux espoirs: D Mathew Dumba, C Zack Phillips

    Fletcher a aussi vu à remplacer le style de joueur qu'est Clutterbuck, utilisé notamment en désavantage numérique, et il est allé chercher le joueur autonome Matt Cooke auquel il a consenti un contrat de trois ans et 7,5 millions $. L'attaquant de 34 ans a marqué huit buts et totalisé 21 points la saison dernière avec les Penguins de Pittsburgh tout en se classant cinquième au sein de son équipe pour les mises en échec, avec 97. Il avait aidé les Penguins à gagner la Coupe Stanley en 2009.

    « J'ai joué beaucoup en séries, j'ai beaucoup d'expérience, a rappelé Cooke. Je pense avoir excellé en désavantage numérique ces dernières années et je veux contribuer. Je me fais une fierté de ne jamais rendre la tâche facile sur la glace. Je veux apporter cet élément physique dans l'échec-avant et ainsi créer de l'espace pour les autres. »

    Afin de demeurer sous le plafond salarial, Fletcher a laissé partir Pierre-Marc Bouchard (Islanders) et Matt Cullen (Nashville) et a échangé Devin Setoguchi, un autre attaquant, à Winnipeg en retour d'un choix de deuxième ronde en 2014. Le Wild a aussi racheté le contrat du défenseur Tom Gilbert, libérant un autre quatre millions $.

    Fletcher n'a pas craint de faire ce ménage compte tenu de tous ces jeunes joueurs qui sont prèts à créer un impact.

    « Nous aimons notre mélange, a-t-il dit. Nous avons une bonne combinaison de vétérans et de jeunes à l'avant. Nous aimons notre défense avec l'addition de Ballard. Et avec Backstrom et Josh Harding, et l'émergence de Darcy Kuemper la saison dernière, c'est sûr que nous aimons notre profondeur devant le filet. Toutes les équipes peuvent toujours s'améliorer, mais pour le moment nous sommes heureux où nous en sommes. Il y aura de la compétition au camp d'entraînement et nous avons hâte de voir ce qui va se passer avec nos jeunes. »

    Suivez Brian Compton sur Twitter: @BComptonNHL