Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 30 : Pour les espoirs des Stars, l’avenir, c’est maintenant

    samedi 2013-08-10 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30 : Pour les espoirs des Stars, l’avenir, c’est maintenant

    Lorsqu’il devenait de plus en plus évident en fin de saison l’an dernier que les Stars de Dallas allaient rater les séries de la Coupe Stanley pour une cinquième saison de suite, l’organisation a entrepris de transiger la plupart de ses vétérans.

    Depuis, ils ont échangé plusieurs joueurs d’expérience, notamment Loui Eriksson, Jaromir Jagr, Brenden Morrow et Derek Roy, en vue de remettre l’équipe dans les mains de leur groupe d'espoirs, alimenté avec beaucoup de succès au cours des dernières années.

    Avec le départ de tous ces vétérans, les Stars compteront énormément sur leurs jeunes joueurs pour leur permettre de participer enfin aux séries éliminatoires. Il faut donc s’attendre à ce que plusieurs des joueurs qui figurent sur cette liste aient un impact sur les succès de l’équipe cette saison.

    1. Valeri Nichushkin, AD : Le directeur général des Stars de Dallas Stars, Jim Nill, ne pouvait être plus heureux lorsqu’il a réalisé que l’attaquant russe de 6 pieds et 4 pouces allait glisser jusqu’à lui au 10e rang du repêchage 2013 de la LNH. Considéré comme un joueur pouvant être appelé parmi les cinq premiers, Nichuskin et son contrat avec le Dynamo de Moscou dans la Ligue continentale de hockey (KHL) ont effrayé quelques équipes. Mais Nill était entièrement prêt à prendre une chance avec cet attaquant de puissance, qui a été nommé recrue de l’année dans la KHL la saison dernière.

    « Nous sommes très excités. Nous croyons qu’il est très près de pouvoir évoluer dans la LNH, mais nous ne voulons pas créer trop d’attentes à son endroit », a déclaré Nill au LNH.com. « Je veux être prudent. Il aura toutes les chances du monde de percer l’alignement. Nous souhaitons le garder avec nous pour un bon bout de temps. »

    2. Alex Chiasson, AD : Peu d’espoirs ont eu un impact aussi important au cours d’un aussi court séjour dans la LNH que Chiasson, un choix de deuxième ronde (38e au total) des Stars en 2009. Il a passé la majeure partie de sa première saison professionnelle avec les Stars du Texas dans la Ligue américaine de hockey (LAH), où il a récolté 35 points en 57 rencontres. Cette récolte a permis au jeune homme de 22 ans d’être rappelé pour sept parties dans la LNH, et il en a profité pour inscrire six buts et sept points.

    Évidemment, il existe un monde de différences entre un séjour de sept parties et une saison complète de 82 rencontres, mais les Stars espèrent assurément que Chiasson sera en mesure de contribuer à l’attaque de la même manière la saison prochaine.

    3. Jamie Oleksiak, D : Il n’existe pas beaucoup de joueurs qui peuvent faire paraître Nichuskin petit, mais Oleksiak est l’un de ceux-là. Le premier choix de Dallas en 2011 (14e au total) a été dominant en défensive dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario (OHL), avant de connaître une excellente saison recrue avec le Texas dans la LAH. Ses performances lui ont valu une audition de 16 rencontres avec les Stars lors de la dernière campagne.

    Oleksiak a connu quelques difficultés vers la fin de son séjour avec les Stars, au cours duquel il a amassé deux mentions d’aide et présenté un différentiel de moins-5, mais il est toujours une pièce importante du futur de l’équipe, et peut-être même du son présent.

    « Il est vraiment tout près, a indiqué Nill. Jamie va se présenter au camp et nous montrer ce qu’il sait faire. S’il fait partie de nos six meilleurs défenseurs, il sera de la formation. Je ne veux pas que les jeunes restent assis dans les gradins. Je veux qu’ils disputent tous les matchs. C’est pourquoi il restera avec nous s’il parvient à démontrer qu’il a sa place parmi nos six premiers défenseurs. »

    4. Jack Campbell, G : Kari Lehtonen s’est établi à titre de gardien numéro un à Dallas, mais les Stars ont le luxe d’avoir l’un des meilleurs espoirs au monde chez les gardiens qui attend son tour. Onzième joueur sélectionné au repêchage de 2010, Campbell a connu une incroyable carrière dans les rangs juniors, remportant plusieurs médailles au Championnat mondial des moins de 18 ans et au Championnat mondial de hockey junior.

    Il a disputé sa première saison chez les professionnels l’année dernière dans la LAH, et le jeune homme de 21 ans a conservé une fiche de 19-13-3 ainsi qu’une moyenne de buts alloués de 2,65 et un pourcentage d’arrêts de ,905, en plus de signer deux blanchissages. Il a aussi fait une brève apparition dans la LNH, alors qu’il a été l’auxiliaire de Lehtonen pendant deux rencontres.

    5. Brett Ritchie, AD : Ritchie est un autre espoir de l’organisation qui peut se targuer d'être gros et fort. L’attaquant de 6 pieds et 3 pouces et 212 livres a démontré une touche de marqueur remarquable partout où il est passé. Réclamé en deuxième ronde par Dallas en 2011 (44e au total), Ritchie a ébloui avec les IceDogs de Niagara dans la OHL (41 buts en 53 rencontres) en plus de jouer un rôle important avec l’équipe canadienne au Championnat mondial de hockey junior 2013 de l’IIHF.

    Il a suffisamment impressionné l’état-major des Stars pour être invité à participer à cinq parties de saison régulière avec les Stars dans la LAH. Il a alors amassé trois buts et quatre points avant d’ajouter deux buts en neuf rencontres éliminatoires.

    6. Radek Faksa, C : Les Stars ont continué de mettre la main sur des joueurs imposants en 2012 alors qu’ils ont repêché l’attaquant tchèque de 6 pieds 3 pouces et 200 livres avec le 13e choix au total.

    Faksa a connu une fantastique saison 2011-12 avec Kitchener dans la OHL, récoltant 66 points en 63 matchs, mais il a été tenu à l’écart du jeu la saison dernière en raison d’une blessure au ligament croisé antérieur. Il n’a pris part qu’à 39 rencontres dans la OHL avant de participer à deux matchs dans la LAH. Les Stars entrevoient l’avenir du jeune homme de 19 ans avec beaucoup d’optimisme, en raison de sa combinaison de gabarit et de talent.

    7. Jason Dickinson, C : Les Stars ont utilisé leur deuxième choix de première ronde en 2013 (29e au total), acquis dans la transaction qui a fait passer Jaromir Jagr aux Bruins de Boston, pour sélectionner cet attaquant du Storm de Guelph. Dickinson a connu une bonne saison 2012-13, menant le Storm au chapitre des plus et moins, avant d’aider le Canada à remporter l’or au Championnat du monde des moins de 18 ans de l’IIHF.

    Le jeune homme natif de l’Ontario retournera à Guelph la saison prochaine pour parfaire son apprentissage. Son perfectionnement sera crucial, lui qui est déjà considéré comme attaquant complet très talentueux. À 6 pieds 2 pouces, Dickinson possède une bonne portée, et il a déjà fait part de son intention d’ajouter du muscle à sa charpente de 176 livres.

    8. Devin Shore, C : Choix de deuxième ronde des Stars en 2012 (61e au total), Shore a connu beaucoup de succès dans la division Hockey East à sa première campagne à l’Université du Maine. Alors que les Black Bears ont connu des difficultés, Shore a mené l’équipe au chapitre des mentions d’aide (20) et des points (26), en plus d'être l'un des deux lauréats du titre d’étudiant-athlète de l’année dans sa division.

    Évoluant au sein d’une division très compétitive, Shore a été nommé sur l’équipe d’étoiles des recrues. Son nouvel entraîneur, Dennis Gendron, qui a remporté une Coupe Stanley comme entraîneur adjoint avec les Devils du New Jersey en 1995, va probablement confier davantage de responsabilités à Shore afin de permettre à l’Université du Maine de rebondir la saison prochaine.

    9. Ludwig Bystrom, D : Bystrom, choix de deuxième ronde de Dallas en 2012 (43e au total), possède toutes les caractéristiques requises pour devenir un bon défenseur qui transporte bien la rondelle, même s’il faudra probablement compter plusieurs années avant que les partisans des Stars ne puissent le voir à l’œuvre. Bystrom est un produit de l’équipe de Modo en Suède, et ce défenseur au coup de patin fluide a été en mesure de faire sa marque à tous les niveaux, incluant sur les équipes nationales de la Suède des moins de 16 ans, 17 ans et 18 ans.

    Bystrom a été sélectionné par les Whalers de Plymouth de la OHL en 2012 dans le cadre du Repêchage international de la Ligue canadienne de hockey, mais il a choisi de demeurer en Suède.

    10. Patrik Nemeth, D : Tout comme Bystrom, Nemeth est originaire de la Suède en plus d’avoir été choisi au deuxième tour par Dallas (41e au total en 2010). Cependant, les similitudes s’arrêtent là. Pour continuer dans la même veine que plusieurs joueurs de cette liste, Nemeth est un grand et gros pilier à la ligne bleue, du haut de ses 6 pieds 3 pouces et 201 livres.

    Ce défenseur à caractère défensif est capable d’effectuer de belles passes, et il a fait partie de l’équipe suédoise qui a remporté l’or au Championnat mondial de hockey junior 2012 de l’IIHF.

     

    La LNH sur Facebook