Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 30 : Des Stars transformés espèrent que les changements porteront leur fruit

    samedi 2013-08-10 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30 : Des Stars transformés espèrent que les changements porteront leur fruit

    Au cours des deux dernières saisons, les Stars de Dallas ont connu un changement de propriétaire, deux changements d’entraîneurs et un changement de directeur général. Il s’agit de beaucoup de mouvement pour une équipe qui n’a pas atteint les séries éliminatoires depuis 2008.

    Le propriétaire Tom Gaglardi a tenté d’instaurer une certaine stabilité en nommant Jim Nill à titre de directeur général en avril. Nill faisait partie de la haute direction des Red Wings de Détroit depuis près de 20 ans, occupant un rôle important au sein d’une équipe qui a remporté la Coupe Stanley à quatre reprises alors qu’il était en fonction.

    L’un de ses premiers gestes en tant que DG visait également à améliorer la stabilité alors qu’il a embauché Lindy Ruff à titre d’entraîneur-chef. Tout comme Nill, Ruff a été un modèle de constance au cours de sa carrière, passant 15 saisons derrière le banc des Sabres de Buffalo, après avoir porté les couleurs des Sabres pendant une décennie comme joueur.

    « La marque de toutes les bonnes équipes est la stabilité. Ce fut un élément important de notre système à Détroit, et je sais que ce fut la même chose à Buffalo », a expliqué Nill au LNH.com. « Tom Gaglardi nous a donné le feu vert à moi et à Lindy pour que l’on bâtisse cette équipe à notre image. Peu importe le domaine d’activité, la stabilité est cruciale pour obtenir du succès. »

    Avec de nouveaux dirigeants en place, les Stars ont décidé que l’ingrédient principal dans le cadre de leur recherche de stabilité était… d’apporter davantage de changements!

    Les mouvements de personnel ont débuté lorsque Dallas a acquis les droits sur le vétéran défenseur Sergei Gonchar des Sénateurs d’Ottawa tôt au mois de juin. L’organisation a conclu une entente avec Gonchar trois jours plus tard. Un mois plus tard, une transaction majeure a été orchestrée avec les Bruins de Boston, permettant aux Stars de mettre la main sur les centres Tyler Seguin et Rich Peverley, en retour de l’attaquant Loui Eriksson et d’espoirs. En faisant l’acquisition d’un autre joueur de centre, Shawn Horcoff, le même jour, Nill a comblé deux des besoins les plus criants de son équipe, c’est-à-dire la profondeur à la position de centre et un quart-arrière sur le jeu de puissance.

    En comblant ces besoins, une importante étape a été franchie. Mais Nill estime que celui qui bénéficiera le plus de ces changements sera l’attaquant étoile Jamie Benn, qui pourra maintenant évoluer à sa position naturelle d’ailier après avoir joué au centre pendant une bonne partie de la dernière campagne.

    « Je pense que nous allons voir Jamie Benn s’épanouir davantage, a analysé Nill. Ces transactions nous permettent de faire jouer Jamie à sa position naturelle, tout en lui fournissant un véritable centre [Seguin], droitier de surcroît. Je crois donc que Jamie sera en mesure de vraiment progresser à partir de maintenant. »

    Benn devra vraisemblablement élever son jeu d’un cran cette saison si les Stars espèrent effectuer un retour en séries. Ruff a pris soin de s'assurer les services de son ancien assistant avec les Sabres James Patrick, réunissant ainsi une équipe d’entraîneurs qui a connu un certain succès avec le développement des jeunes joueurs à Buffalo. Cette aptitude sera cruciale, si l’on considère que les succès des Stars en 2013-14 pourraient reposer sur la capacité des entraîneurs à préparer une équipe qui sera l’une des plus jeunes du circuit.

    Benn, âgé de 24 ans, pourrait entreprendre ses saisons les plus productives, mais Seguin n’est âgé que de 21 ans, et la majorité des joueurs de soutien seront de jeunes espoirs qui se sont imposés la saison dernière, tels que Alex Chiasson, Brenden Dillon et Cody Eakin. Ajoutez à cela quelques postes disponibles pour l’espoir en défensive Jamie Oleksiak et pour Valeri Nichuskin, le premier choix de l’équipe au repêchage 2013 qui n’est âgé que de 18 ans, et ce groupe de joueurs pourrait connaître des difficultés en début de saison.

    STARS DE DALLAS

    Ajouts: C Tyler Seguin, C Shawn Horcoff, C Rich Peverley, D Sergei Gonchar, G Dan Ellis, C Chris Mueller

    Départs: AG Loui Eriksson, AG Eric Nystrom, D Philip Larsen, AD Matt Fraser, C Tom Wandell

    Agents libres: Aucun

    Principaux espoirs: D Jamie Oleksiak, AD Valeri Nichushkin, AD Alex Chiasson

    « Je ne crois pas qu’il existe de solution facile pour bâtir une équipe gagnante », a déclaré Ruff au LNH.com. « Je pense qu’il faut beaucoup de travail acharné et de discipline. En grande majorité, les équipes qui connaissent du succès sont des équipes qui ont été en mesure de développer leurs jeunes joueurs et de les conserver. Il est important de générer une confiance dans notre manière de jouer, et d’amener les joueurs à s’engager dans ce système. Lorsque l’on y parvient, on crée quelque chose de vraiment puissant. »

    Le gardien numéro un Kari Lehtonen devra encore une fois être très solide dans les buts, mais la brigade défensive des Stars devra s’améliorer considérablement si l’équipe veut passer à la prochaine étape. À l’exception de Gonchar, il n’y a pas vraiment eu de changement au sein de l’unité qui a terminé au 22e rang de la ligue au chapitre des lancers alloués par partie et au 24e rang au chapitre des buts alloués. Ruff sait que son équipe ne pourra aller loin sans l’apport de sa défensive.

    « Cette formation est passée bien près au cours des dernières années, a-t-il noté. Offensivement, ils ont été corrects, mais la défensive a laissé à désirer. »

    Améliorer la défensive sera crucial pour Ruff à sa première saison derrière le banc de Dallas. Il doit cependant se réjouir à l’idée de pouvoir compter sur un joueur de la trempe de Seguin. Puisqu’il a longtemps été l’entraîneur des Sabres, il a affronté Seguin à de nombreuses reprises dans le cadre de rencontres entre les deux adversaires de la division Nord-Est, et il espère que le jeune homme pourra combler les attentes qui ont été fixées depuis que les Bruins en ont fait le 2e choix au total du repêchage 2010 de la LNH.

    « Selon moi, tout va dépendre de la manière dont il va réagir à la chance qui lui est offerte d’évoluer au centre, a indiqué Ruff. Il faut qu’il comprenne qu’il y aura un ajustement à apporter à court terme. Je devrai être patient avec lui. Il peut changer le cours d’une rencontre grâce à son talent. Nous voulons évidemment voir un joueur comme lui utiliser les dons qu’il a reçus. »

     

    La LNH sur Facebook