Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Fucale entend faire ses preuves

lundi 2013-08-05 / 16:31 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Fucale entend faire ses preuves

BROSSARD - Réclamé par le Canadien de Montréal au deuxième tour (36e au total) lors du repêchage 2013 de la LNH, le gardien Zachary Fucale veut démontrer ce qu’il peut faire au camp d’évaluation d’Équipe Canada junior alors qu’il est un des neuf joueurs du Québec, dont huit de la LHJMQ, qui ont été invités.

Fucale, qui a eu 18 ans en mai, bataille avec Jake Paterson du Spirit de Saginaw et Eric Comrie des Americans de Tri-City pour obtenir le poste de gardien no 1 de la formation canadienne en vue du championnat mondial de hockey junior qui aura lieu du 26 décembre au 5 janvier à Malmo, en Suède.

Fucale part favori dès sa première année mais ressent-il plus de pression sur ses épaules pour être le no 1 ?

« C’est juste un camp ici, a-t-il affirmé lundi à l’issue de la deuxième et dernière journée d’entraînement au Complexe sportif de Brossard. Je fais juste jouer le plus fort que je peux. Rendu à la saison, je vais encore jouer le plus fort que je peux. Peu importe ce qui va arriver, je mériterai ce qui va arriver. Il faut juste que je continue à travailler fort et à me développer. »

Promis à un brillant avenir, Fucale a connu une campagne exceptionnelle avec les Mooseheads de Halifax en 2012-13. Il a affiché un dossier de 45-5-3 en saison régulière et il a poursuivi sur sa lancée en présentant une fiche de 16-1 lors des séries éliminatoires qui se sont terminées par la conquête de la Coupe Memorial après l’obtention de la Coupe du Président dans la LHJMQ.

Néanmoins, Fucale ne croit pas que ses succès lui procurent un avantage sur les autres.

« Chaque année, c’est à recommencer, peu importe ce qui est arrivé dans les dernières années et dans les dernières semaines, a-t-il expliqué. Ça ne compte plus vraiment. Les joueurs ici sont constamment en train de se prouver encore une fois. Chaque fois qu’on embarque sur la patinoire, c’est important de performer au plus haut de notre capacité. »

Comment envisage-t-il le camp ?

« Mon approche n’est pas très compliquée, a expliqué Fucale. Il faut juste que je me concentre sur les bonnes choses, que je continue à travailler fort et à me développer. Il faut juste que je joue à mon meilleur. »

Hudon déterminé

L’attaquant Charles Hudon, un choix de cinquième ronde (122e au total) du Canadien en 2012, entend bien aussi se tailler un poste avec l’équipe canadienne.

L’an passé, une blessure au dos l’avait empêché de prendre part au Championnat mondial  junior à Ufa, en Russie.

« J’ai vécu un moment difficile l’an passé, a confié Hudon. Ce fut un échec pour moi. Ce fut très difficile de retourner au Canada seul avec rien autour du cou ».

Hudon, qui a signé une entente de trois ans avec le Canadien, a eu un essai concluant avec les Bulldogs de Hamilton après l’élimination des Saguenéens de Chicoutimi par les Remparts de Québec. Il a récolté un but et deux passes en neuf matchs dans la Ligue américaine après avoir réussi 30 buts et 40 passes avec les Saguenéens en plus d’afficher un différentiel de plus-15.

« C’est un gros défi pour moi de revenir de ma blessure au dos, a-t-il avoué. On sait que je ne suis pas encore rétabli à 100 pour cent. Je n’ai pas encore la même énergie sur la glace mais ça va mieux qu’au début de l’été.

« Le Canadien s’occupe très bien de moi et tout a bien été aujourd’hui », a-t-il poursuivi. Je travaille plus fort à l’extérieur de la glace pour revenir à 100 pour cent. »  

Y a-t-il quelque chose en particulier qu’il voudrait améliorer ?

« J’ai besoin de changer ma philosophie personnelle, a-t-il révélé. Ce fut dur pour moi de revenir au Canada tout seul et je pense que j’ai changé ma mentalité de joueur. Je veux juste me prouver en tant que personne que je peux réaliser un autre rêve et obtenir un poste dans l’équipe.  

« Aucun rôle me dérange, a-t-il insisté. Je vais mettre mon égo de côté pour obtenir une place. »

En plus des huit joueurs de la LHJMQ, le Québécois Michael Matheson, de Pointe-Claire, participe aussi au camp d’évaluation après avoir évolué à Boston College la saison dernière. Les autres joueurs de la LHJMQ qui ont été invités sont Nathan MacKinnon (Halifax), Jonathan Drouin (Halifax), Anthony Mantha (Val d’Or), Félix Girard (Baie-Comeau), Frédérik Gauthier ( Rimouski) et Émile Poirier (Gatineau).    

Un match intense

Un total de 35 joueurs prennent part au camp d’Équipe Canada junior qui se poursuivra maintenant à Lake Placid, dans l’Etat de New York, où seront disputés des matchs hors-concours contre la Finlande mercredi, la Suède jeudi et les Etats-Unis samedi.

Après des exercices hors-glace, l’entraîneur-chef Brent Sutter et ses adjoints se sont familiarisés davantage avec leurs joueurs lors d’un match intra-équipe auquel ont assisté une centaine de spectateurs.

« C’est vraiment le fun de faire partie d’une gros scène comme ça, a dit Fucale, qui est originaire de Rosemère. La différence entre les moins de 18 ans et Equipe Canada junior est immense. On le ressent tout de suite. Le match d’aujourd’hui était vraiment intense. Il y avait beaucoup de compétition. On a juste hâte d’arriver à Lake Placid pour jouer contre d’autres pays. »

Comme dimanche, Drouin, qui a été le choix de premier tour du Lightning de Tampa Bay (3e au total)  lors du dernier repêchage, n’a pas patiné en raison d’une blessure à un pied. Il était toutefois prévu qu’il ne participerait pas aux trois matchs hors-concours à Lake Placid cette semaine tout comme Nathan MacKinnon, Griffin Reinhart, des Oil Kings d’Edmonton, et Morgan Reilly, des Warriors de Moose Jaw. S’ils sont libérés par leurs équipes de la LNH, ils devraient tous être de retour au Championnat mondial de hockey junior.

Mark Jankowski, de Providence College, a remplacé Drouin sur une ligne d’attaque aux côtés de MacKinnon et du grand ailier droit Tom Wilson des Whalers de Plymouth lors du match intra-équipe qui a pris fin par une séance de tirs de barrage.

 

La LNH sur Facebook