Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 30: La défensive est la force principale des Canucks

    mercredi 2013-08-07 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30: La défensive est la force principale des Canucks

    Un autre titre de division ne suffisait pas pour voir la saison 2012-13 comme étant une réussite chez les Canucks de Vancouver.

    Non seulement ils ont perdu au premier tour face à une équipe plus faible pour une deuxième année de suite, mais ils ont échappé 10 de leurs 11 derniers matchs en séries éliminatoires, après avoir été balayés par les Sharks de San Jose. Bien peu de choses se sont bien déroulées depuis que les Canucks ont obtenu une chance de remporter la Coupe Stanley sur leur propre patinoire en 2011, à l’occasion du match numéro 7 de la série finale face aux Bruins de Boston.

    La dernière saison a été particulièrement loufoque en raison de la saga des gardiens de but. Le directeur général Mike Gillis a finalement échangé un des deux, mais c'est Cory Schneider et non Roberto Luongo qui a été forcé de se trouver un nouveau foyer, malgré le fait que le second avait depuis longtemps fait la paix avec l’idée d’avoir à quitter Vancouver.

    Gillis a mis la main sur un espoir de premier plan en retour, les Canucks ayant jeté leur dévolu sur Bo Horvat avec le 9e choix obtenu des Devils du New Jersey, mais Horvat pourrait ne pas être prêt à aider l’équipe en 2013-14. L’offensive des Canucks a stagné et pourrait avoir besoin d’un petit regain d’énergie.

    On n’a pas retenu les services de Mason Raymond et Maxim Lapierre a signé avec St. Louis. Brad Richardson s’amène des Kings de Los Angeles et remplacera Lapierre comme joueur de centre pouvant évoluer au sein d’un des deux derniers trios. En défensive, le contrat de Keith Ballard a été racheté et Yannick Weber a été embauché pour apporter de la profondeur à faible coût.

    Voici l’alignement projeté des Canucks :

    Attaquants :

    Daniel Sedin - Henrik Sedin - Alexandre Burrows

    David Booth - Ryan Kesler - Zack Kassian

    Chris Higgins - Brad Richardson - Jannik Hansen

    Benn Ferriero - Mike Santorelli - Dale Weise

    Tom Sestito - Zach Hamill

    Défenseurs :

    Alexander Edler - Kevin Bieksa

    Dan Hamhuis - Jason Garrison

    Frank Corrado - Christopher Tanev

    Yannick Weber

    Gardiens :

    Roberto Luongo

    Eddie Lack

    NOTES: Commençons avec la force de l’équipe : la défensive sera à nouveau formée d’un des meilleurs groupes de la Ligue, en prenant pour acquis que le joueur autonome avec restriction Chris Tanev paraphera un nouveau contrat avec la formation. Outre cela, de sérieuses questions subsistent chez les Canucks, qui pourraient avoir de la difficulté à remporter le titre de leur division pour une sixième saison consécutive.

    Booth doit prouver qu'il peut rester en santé et être à nouveau un joueur productif et Kassian doit prouver qu'il est digne d'occuper un poste au sein des six premiers attaquants d’une formation dans la LNH. Kesler était aux prises avec plusieurs problèmes de santé la saison dernière et il lui faudra démontrer qu'il est toujours un joueur d'élite. Si aucun de ces trois joueurs n’arrive à demeurer en santé ou à produire, Higgins ou un jeune espoir pourrait voir de l’action au sein de la deuxième ligne d’attaque.

    Il pourrait ne pas y avoir beaucoup de production offensive au sein des deux derniers trios de l’équipe. Il y a quelques jeunes joueurs - à savoir Horvat, Jordan Schroeder et Brendan Gaunce - qui pourraient modifier radicalement l'allure de l’attaque de la formation, s'ils sont évidemment prêts à occuper des rôles réguliers.

    Puis il y a la situation devant la cage. Si Luongo est heureux et en bonne santé, les Canucks pourraient s’en tirer. S'il ne l'est pas, Schneider n’est plus là et il représentait peut-être la meilleure police d’assurance de la Ligue.

    La compétition au sein de la division s’est beaucoup améliorée cet été, et pas seulement parce que les Oilers d'Edmonton pourraient compter sur la présence du meilleur groupe de jeunes talents dans la Ligue. Le réalignement des divisions fait en sorte qu’on déplace Vancouver au sein d’une division qui comprend entre autres les Kings de Los Angeles, les Sharks de San Jose et les Ducks d’Anaheim, et les équipes de la Californie semblent encore constituer de solides prétendants aux séries éliminatoires.

    Si les pièces du puzzle ne tombent pas en place pour les Canucks, ce n'est pas seulement leur séquence de titres de division qui pourrait être en danger, c’est plutôt une participation aux séries éliminatoires pour une sixième fois d'affilée qui pourrait être en péril.

     

    La LNH sur Facebook