Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 30: MacKinnon domine la liste des espoirs de l’Avalanche

    vendredi 2013-08-09 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Brian Hunter - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30: MacKinnon domine la liste des espoirs de l’Avalanche

    Il n’y a pas beaucoup de raisons de sourire quand une organisation passe à travers des périodes difficiles comme l’a vécu l’Avalanche du Colorado au cours des cinq dernières saisons.

    Un des points positifs cependant, est qu’une équipe peut s’attendre à obtenir de bons choix de repêchage. L’Avalanche a certainement eu sa juste part et plusieurs de ses sélections ont déjà fait leur marque. Matt Duchene, le troisième choix du repêchage de 2009, et Gabriel Landeskog, le deuxième choix en 2011, figurent parmi ceux-là.

    Maintenant, avec le premier choix au dernier repêchage de la LNH, l’Avalanche a sélectionné le centre Nathan MacKinnon, qui s’ajoute aux nombreux autres espoirs de l’équipe qui frappent à la porte de la LNH, sans oublier ceux qui le feront dans quelques années.

    Voici une liste des 10 meilleurs espoirs du Colorado selon LNH.com:

    1. Nathan MacKinnon, C: Dans un repêchage qui était l’un des meilleurs au cours des dernières années, MacKinnon (6 pieds, 182 livres) était la crème de la crème dans l’évaluation du Colorado.

    En deux saisons avec les Mooseheads de Halifax de la Ligue junior majeur du Québec (LHJMQ), il a marqué 63 buts et totalisé 153 points en 102 matchs de saison régulière. Il a été nommé le joueur par excellence de la Coupe Memorial après avoir marqué trois buts dans le match de championnat quand Halifax a remporté le titre. L’année passée, il avait aussi réussi un tour du chapeau pour mener le Canada à la conquête de la médaille d’or au tournoi Ivan Hlinka.

    Les principales caractéristiques du jeu de MacKinnon sont l’excellence de son jeu à chaque match et de grandes performances dans les rencontres importantes. Son nouvel entraîneur, Patrick Roy, l’a déjà désigné pour être le centre du troisième trio de l’équipe, mais il pourrait être plus tôt que tard que MacKinnon démontre toutes ses habiletés et monte dans la hiérarchie de l’équipe.

    « Il est un grand compétiteur, il est un gagnant, a dit Roy au sujet de l’attaquant de 17 ans. Les gens vont être très surpris de sa vitesse, surtout de ses départs. Il n’y a aucun doute dans mon esprit qu’il a un coup de patin de la LNH. »

    2. Michael Sgarbossa, C: Un joueur autonome non repêché mais qui a originalement signé un contrat avec les Sharks de San Jose, Sgarbossa a vu l’Avalanche acquérir ses droits en février 2012. À cette époque, il était au milieu d’une saison au cours de laquelle, il a totalisé 102 points avec les Wolves de Sudbury de la Ligue de l’Ontario (OHL).

    Sgarbossa, âgé de 21 ans, a commencé la dernière saison dans la Ligue américaine de hockey (LAH), marquant 19 buts et totalisant 44 points en 57 matchs avec les Monsters de Lake Erie. Il a disputé six rencontres avec l’Avalanche après la fin du lock-out. Ce qui lui manque en taille (5 pieds 11 pouces, 175 livres), il le compense avec un très bon sens de hockey et d’autres qualités.

    3. Duncan Siemens, D: Choisi en première ronde en 2011, neuf rangs après Landeskog, Siemens (6 pieds 3 pouces, 200 livres) est perçu comme un défenseur physique pour l’avenir de l’Avalanche. Après avoir été repêché, il a disputé deux saisons dans la Ligue junior de l’Ouest (WHL) avec les Blades de Saskatoon. Il a disputé trois matchs à Lake Erie la saison dernière.

    « Je crois que je me suis beaucoup amélioré depuis le repêchage. J’essaie d’être constant, car c’est primordial, si je veux faire le saut dans la LNH », a dit Siemens, âgé de 19 ans, lors d’une entrevue accordée au blogue Avalanche Avenues.

    4. Chris Bigras, D: Après avoir passé outre au défenseur Seth Jones en choisissant MacKinnon au premier rang, l’Avalanche a utilisé son choix de deuxième ronde pour sélectionner Bigras, 6 pieds 1 pouce pesant 186 livres, au 32e rang.

    Bigras est un défenseur offensif, mais il est tout de même fiable dans son territoire. Il a connu une bonne saison avec l’Attack d’Owen Sound de la OHL, où il retournera fort probablement pour parfaire son développement à l’automne.

    « J’ai toujours été un défenseur qui joue dans les deux sens, un arrière qui est capable de supporter l’attaque », a mentionné Bigras au quotidien Denver Post lors du camp des recrues de l’équipe le mois dernier.

    5. Calvin Pickard, G: Avec Jean-Sébastien Giguère âgé de 36 ans, le poste de substitut pourrait devenir libre dans un avenir rapproché. Quand cela arrivera, l’un des candidats pourrait être Pickard, un choix de deuxième ronde en 2010 (49e).

    Pickard (6 pieds 1 pouce, 195 livres) a disputé sa première saison complète dans la LAH. En tant que gardien no 1 à Lake Erie, il a présenté une fiche de 20-19-5, une moyenne de 2,47 et un taux d’efficacité de ,918 pour cent. Il n’est pas le seul espoir chez les gardiens dans l’organisation de l’Avalanche, mais son côté athlétique et sa compétitivité font que le gardien de 21 ans se démarque.

    6. Joey Hishon, C: Des commotions cérébrales ont menacé la carrière du choix de première ronde du Colorado en 2010 (17e), mais après avoir raté toute la saison 2011-12 et la grande majorité de la dernière campagne, Hishon a fait ses débuts professionnels en disputant neuf matchs à Lake Erie, marquant un but et récoltant cinq assistances.

    À 5 pieds 10 pouces, pesant 170 livres, l’attaquant de 21 ans a démontré une très grande créativité et de belles habiletés de fabricant de jeux pendant sa carrière junior à Owen Sound. Il pourrait renforcer la ligne de centre de l’Avalanche s’il demeure en santé et continue de se développer.

    7. Colin Smith, C: Colorado a pris toute une chance en sélectionnant le centre de 5 pieds 10 pouces, pesant 162 livres en septième ronde (192e) en 2012 après qu’il eut marqué 30 buts et totalisé 85 points en 72 matchs avec les Blazers de Kamloops de la WHL.

    Il a semblé que ce fut un bon coup pour l’Avalanche quand Smith a suivi avec une campagne de 41 buts et de 106 points la saison dernière à Kamloops. Comme plusieurs espoirs de son âge (20 ans), il a besoin de grossir et de prendre du muscle, mais ses habiletés sont remarquables. Il commencera fort probablement la saison à Lake Erie.

    8. Garret Meurs, AD: Au sein des Whalers de Plymouth remplis d’espoirs de la LNH, Meurs a terminé au deuxième rang de l’équipe avec 65 points (32 buts) en 68 matchs, la saison dernière. Il a ajouté sept buts et 14 points en 15 matchs éliminatoires.

    Un choix de cinquième ronde en 2011 (123e), Meurs (6 pieds, 175 livres) se situe au-dessus de plusieurs joueurs dans la majorité des aspects du hockey. L’attaquant de 20 ans a des habiletés de fabricant de jeu et a démontré de l’énergie et de la volonté à remporter ses batailles le long des rampes, tout en n’ayant pas peur de la lourde circulation.

    9. Will Butcher, D: Choisi en cinquième ronde (123e) en juin dernier, Butcher va entreprendre sa carrière collégiale à l’Université de Denver, cet automne, après avoir joué une couple de saisons dans le programme de développement de l’équipe nationale des États-Unis.

    Butcher (5 pieds 10 pouces, 191 livres) est considéré comme un beau risque. Le défenseur de 18 ans a l’instinct offensif, tout en étant responsable en possession de la rondelle. L’Avalanche espère qu’il polira son jeu au cours des prochaines saisons.

    10. Sami Aittokallio, G: Le gardien finlandais, qui a eu 21 ans le 6 août, a fait ses débuts en Amérique du Nord la saison dernière. Même si ses statistiques à Lake Erie à titre de substitut de Pickard n’attirent pas l’attention (14-12-1, une moyenne de 3,00, et un taux d’efficacité de ,899), ce fut Aittokallio qui fut rappelé le 11 avril pour affronter les Kings de Los Angeles, champions en titre de la Coupe Stanley, quand Semyon Varlamov s’est blessé. Ses débuts dans la LNH ont été impressionnants bloquant 23 des 25 tirs, mais incomplets, car il a souffert de crampes aux jambes et il a dû quitter le match en troisième période.

    Aittokallio (6 pieds 1 pouce, 174 livres) devrait continuer à lutter avec Pickard pour jouer plus souvent dans la LAH la saison prochaine.

     

    La LNH sur Facebook