Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 30: Les Blackhawks ont des postes disponibles pour des recrues

    jeudi 2013-08-08 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30: Les Blackhawks ont des postes disponibles pour des recrues

    Le directeur général des Blackhawks de Chicago proclame que le changement est nécessaire, même pour une équipe qui vient de gagner la Coupe Stanley.

    « Si vous ramenez exactement le même groupe de joueurs année après année, cela devient très difficile de les motiver tout au cours d’une longue saison », a déclaré Stan Bowman à LNH.com durant la dernière finale de la Coupe Stanley. « Si vous avez quelques joueurs qui n’ont pas gagné et qui veulent mettre la main sur la Coupe, cela apporte de l’énergie. Ca ne me dérange pas de devoir effectuer des changements. »

    Parmi les changements contemplés par les dirigeants des Blackhawks en vue de la prochaine saison, il y a des jeunes qui ont fait leurs preuves dans la Ligue américaine de hockey (LAH) et qui pourraient être prêts à faire le saut. Le camp d’entraînement pourrait se terminer par une journée de graduation pour au moins cinq d’entre eux.

    Voici les 10 meilleurs jeunes espoirs des Blackhawks, selon LNH.com:

    1. Brandon Pirri, centre – Pirri a dominé la LAH avec 75 points en 76 matchs la saison dernière et pourrait s’imposer comme centre du deuxième trio à Chicago. A tout le moins, il fera partie d’un groupe de jeunes qui auront leur chance de se retrouver à ce poste convoité entre Patrick Sharp et Marian Hossa.

    Pirri a 22 ans et il a été repêché en fin de deuxième ronde (no 59) en 2009. Il a déjà pris part à sept matchs des Blackhawks et obtenu deux mentions d’aide.

    « Il est devenu plus fort pour contrôler la rondelle, estime l’entraîneur des Blackhawks Joel Quenneville. Nous savons qu’il peut faire les bonnes choses en attaque. Il lit bien la glace et fait des jeux. Mais nous allons garder un œil sur son jeu défensif. »

    2. Ben Smith, ailier droit – Smith est âgé de 25 ans et est proche de la LNH depuis un bout de temps. Les Blackhawks ont un plan pour lui cette saison et Quenneville a dit qu’il pourrait remplacer Michael Frolik au côté de Marcus Kruger en désavantage numérique. Smith a marqué quatre buts en 20 matchs dans la LNH et en a ajouté trois en huit rencontres des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. C’est lui qui a été appelé Hossa à la dernière minute quand ce dernier a dû s’absenter pour le troisième match de la finale contre les Bruins de Boston.

    A Rockford la saison dernière, il a marqué 27 buts et totalisé 47 points en 54 rencontres.

    « Vous revoyez ce match raté par Hossa, à qui Joel s’en est remis, et cela vous dit le genre de confiance qu’il a en lui », a expliqué le directeur du repêchage amateur Mark Kelley. « Il joue avec obstination. Il a été blessé par le passé, il a raté une bonne partie du calendrier 2011-12 et il a très bien réagi la saison dernière. »

    3. Jeremy Morin, ailier gauche – Agé de 22 ans, il a été le cinquième meilleur marqueur de la Ligue américaine avec 30 buts en 2012-13. Il a amassé 58 points en 67 matchs dans ce qui fut de loin sa meilleure saison depuis son passage chez les professionnels, et peut-être bien que la saison qui vient sera la bonne pour sa promotion. Il a pris part à trois matchs réguliers des Blackhawks la saison dernière et il a amassé deux points, un but et une passe, pour un total de cinq points en 15 matchs en carrière dans la LNH.

    « C’en est un autre qui frappe à la porte, a noté Kelley. Il va avoir sa chance cette année. Qu’il puisse la saisir ou non, cela reste à voir. Jeremy a tellement à offrir. Il manie très bien la rondelle, il lance au filet et démontre beaucoup de caractère. Il peut jouer dans n’importe quel trio. »

    4. Adam Clendening, défenseur – Il a été choisi dans l’équipe d’étoiles de la LAH à sa première campagne professionnelle après deux saisons à Boston University. Il a totalisé 46 points, dont 37 mentions d’aide, devancé seulement par les 53 de Pirri à Rockford, au 11e rang dans la LAH.

    On s’attend à ce qu’il dispute des matchs dans la LNH en 2013-14.

    « C’est difficile de percer notre formation pour un défenseur, mais dans un calendrier de 82 matchs, je m’attends à ce que Joel puisse se payer le luxe de recourir à certains joueurs à l’occasion (ce qui était moins le cas avec un calendrier ramené à 48 rencontres), a indiqué Kelley. Cette année, nous savons que des joueurs vont graduer de Rockford et ils le méritent. »

    5. Drew LeBlanc, centre – Parmi les candidats au poste de deuxième centre, surprise, Quenneville mentionne le nom de LeBlanc, qui a pris part à seulement deux matchs de hockey professionnel. Il a obtenu un contrat d’un an en avril après avoir complété sa dernière saison à l’université St. Cloud State. Il a joué dans deux matchs des Blackhawks (aucun point, moins-3).

    LeBlanc aura peut-être besoin d’un peu de temps pour apprendre son métier de professionnel, mais les Blackhawks le tiennent en haute estime. Si Pirri reste à Chicago, ne soyez pas surpris que LeBlanc le remplace à titre de centre numéro un à Rockford.

    « Je ne dirais pas qu’il est un négligé, affirme Kelley. A cause des règlements, il ne pouvait pas jouer à Rockford après avoir signé son contrat. Il a joué au Championnat du monde (pour les Etats-Unis). Nous devons lui donner un peu de temps pour s’ajuster à la vitesse des professionnels, mais dans son cas, ça pourrait se faire rapidement. »

    6. Stephen Johns, défenseur – Cet arrière à caractère défensif de 6 pieds 4 pouces en sera à sa dernière année à l’université Notre-Dame, après une saison de 14 points (1-13) en 41 matchs, avec un différentiel de plus-12. Il a aussi été le plus puni des Fighting Saints (62 minutes) et il a bloqué 45 lancers. Il a été le dernier choix de deuxième ronde (no 60) en 2010.

    « Il aurait pu venir à Chicago à la fin de la saison à Notre-Dame, a assuré Kelley. En raison de ce qu’il apporte. Il est gros et mobile. Il écope probablement de punitions parce qu’il fait trop de bruit quand il frappe. Il cogne fort. »

    7. Teuvo Teravainen, centre – Ce choix de première ronde en 2012 (no 18) sera au camp d’entraînement en septembre mais on s’attend à ce qu’il dispute une troisième saison pour l’équipe finlandaise de Jokerit et Bowman croit qu’il sera leur premier joueur de centre. Il a atteint un sommet de 31 points, en 44 matchs, la saison dernière.

    « Le plan prévu est qu’il passe une année en Europe, a confirmé Kelley. Il devrait aussi obtenir du temps de glace avec l’équipe des moins de 20 ans et peut-être même avec l’équipe nationale. Nous pouvons nous permettre le luxe d’être patient avec lui. On le laisse se renforcer physiquement. Ce qui est encourageant, c’est qu’on sait qu’il a le talent d’un joueur d’élite. Il va y arriver. »

    8. Antti Raanta, gardien – Cet autre Finlandais, âgé de 24 ans, a signé un contrat d’un an qu’on dit d’une valeur de 1,4 million $, mais il commencera vraisemblablement la saison à Rockford parce que les Blackhawks ont engagé Nikolai Khabibulin pour seconder Corey Crawford. Raanta est un beau projet s’il parvient à s’adapter au hockey nord-américain.

    « Il a 24 ans et il devrait s’ajuster rapidement, a estimé Bowman. Mais il arrive que ça prenne un peu de temps et on ne va pas le bousculer. »

    9. Phillip Danault, ailier droit – Choix de première ronde en 2011 (no 26), l’attaquant québécois devrait entreprendre sa première saison professionnelle après avoir partagé sa dernière campagne entre les Wildcats de Moncton et les Tigres de Victoriaville, totalisant 85 points (23-62) en seulement 56 rencontres.

    Il a pris part à cinq matchs des IceHogs de Rockford vers la fin de la saison sans enregistrer de point. Il a joué au sein de l’équipe canadienne au dernier Mondial junior et il a été crédité d’une passe en six rencontres.

    « Il est très bon le long des bandes, il manie très bien la rondelle, il positionne bien son corps et il adore foncer au filet », a résumé le directeur du personnel Barry Smith sur le site internet des Blackhawks. « Il ne craint pas la circulation lourde et c’est un vrai compétiteur. J’aime ses chances. J’aime sa façon de jouer. Je crois qu’il va encore s’améliorer grandement. »

    10. Mark McNeill, centre – Comme Danault, il a été un choix de première ronde en 2011 (no 18) et il a passé du temps à Rockford vers la fin de la dernière saison. Il y retournera probablement à plein temps après quatre saisons à Prince Albert dans la Ligue junior de l’Ouest (WHL). Il a complété la dernière avec 67 points en 65 matchs pour un total de 243 en 276 à la fin de sa carrière junior, dont 217 points en 206 matchs à ses trois dernières campagnes.

    « Nous le voyons comme un joueur de troisième trio, mais avec son physique et ses habiletés, il pourrait se retrouver avec des joueurs plus talentueux », a confié Kelley à son sujet.

     

    Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

     

    La LNH sur Facebook