Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 30 : Toujours la stabilité chez les Kings

    dimanche 2013-08-04 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30 : Toujours la stabilité chez les Kings

    Les Kings de Los Angeles ont conservé une formation remarquablement stable après avoir remporté la Coupe Stanley en 2012 et cela ne va pas changer en 2013-14.

    Les Kings ont bien laissé partir quelques joueurs de soutien au cours de l’été mais le noyau de l’équipe championne de l’an dernier demeure intact. En fait, les Kings pourraient utiliser 16 joueurs lors du match d’ouverture qui étaient du sixième match contre les Devils du New Jersey, puisque Simon Gagné, Rob Scuderi, Dustin Penner et Jonathan Bernier sont les seuls joueurs partis depuis.

    Scuderi et Penner ont profité du marché des joueurs autonomes cet été, tandis que Bernier a déménagé à Toronto en retour de Matt Frattin, d’un choix de deuxième ronde et de celui qui deviendra son remplaçant, Ben Scrivens. Les Kings vont probablement recourir à un jeune défenseur de leur organisation pour absorber les nombreuses minutes de Scuderi, ce qui sera une tâche difficile, et ils pourraient compter sur le retour du vétéran Willie Mitchell s’il est enfin remis de la blessure à un genou qui lui a fait rater toute la dernière saison. Les Kings ont aussi fait confiance à Jeff Schultz, après que les Capitals de Washington eurent racheté son contrat.

    Frattin et Daniel Carcillo, également acquis dans une transaction, s’ajoutent à un groupe d’attaquants déjà bien rempli. A l’arrière, l’absence de Scuderi pourrait se faire sentir, surtout si Mitchell n’est pas en mesure de rejouer, mais les Kings ont encore une solide formation, une des favorites dans l’Association Ouest avec notamment les champions en titre, les Blackhawks de Chicago, et l’équipe qu’ils ont éliminée au cours des deux dernières saisons, les Blues de St.Louis.

    Attaquants

    Dustin Brown - Anze Kopitar - Justin Williams

    Daniel Carcillo - Mike Richards - Jeff Carter

    Matt Frattin - Jarrett Stoll - Tyler Toffoli

    Dwight King - Colin Fraser - Trevor Lewis

    Kyle Clifford - Jordan Nolan

    Défenseurs

    Robyn Regehr - Drew Doughty

    Willie Mitchell - Slava Voynov

    Jake Muzzin - Matt Greene

    Alec Martinez

    Gardiens

    Jonathan Quick

    Ben Scrivens

    NOTES: Carcillo pourrait mériter un poste dans le deuxième trio, mais il aura beaucoup de compétition. Toffoli a occupé ce poste à quelques occasions durant les dernières séries de la Coupe Stanley et d’autres jeunes comme Tanner Pearson et Linden Vey pourraient s’imposer.

    Insérer Carcillo, Frattin et Toffoli dans les trois premiers trios laisse présager toute une lutte pour trouver une place dans le quatrième. Lewis est probablement le plus assuré d’obtenir un poste régulier, mais chacun des cinq joueurs considérés jouerait régulièrement au sein de la plupart des autres équipes.

    Un Mitchell en santé contribuerait à continuer de faire des Kings une des meilleures formations défensives dans l’Ouest. Mais cela voudrait aussi dire que les Kings auraient pas moins de neuf défenseurs avec des contrats de la LNH. Schultz et Keaton Ellerby seraient susceptibles d’être offerts au ballottage puis envoyés dans la Ligue américaine s’ils ne sont pas réclamés. Les Kings devraient aussi avoir à décider s’ils gardent 14 attaquants ou huit défenseurs. Toffoli est le seul parmi ceux qu’on prévoit percer la formation qui peut être envoyé à Manchester sans passer par le ballottage.

    Quick a de nouveau été solide lors des dernières séries éliminatoires et visera le poste de gardien numéro un pour l’équipe olympique américaine aux Jeux de Sotchi. Scrivens pourrait s’avérer une belle acquisition, à prix modique, avec une meilleure formation défensive devant lui. Martin Jones, toujours sans contrat, est un des meilleurs jeunes gardiens numéro 3 dans la LNH.

     

    La LNH sur Facebook