Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 30: L’état de santé de Mitchell pourrait bien déterminer le sort des Kings

    dimanche 2013-08-04 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30: L’état de santé de Mitchell pourrait bien déterminer le sort des Kings

    Une des préoccupations principales du directeur général Dean Lombardi au cours de la saison morte a été de s’assurer d’ajouter de la profondeur à son corps défensif au cas où Willie Mitchell ne serait toujours pas remis de sa grave blessure à un genou.

    L’objectif de Mitchell est plutôt de démontrer à son patron qu’il n’a pas à s’inquiéter.

    Après avoir raté toute la dernière campagne en raison d’une blessure qui a mystifié les médecins et déprimé Mitchell, le défenseur de 36 ans a fait des progrès dans sa réhabilitation en chaussant les patins au site d’entraînement des Kings où il tente de se préparer pour le camp d’entraînement du mois prochain.

    Mitchell a refusé jusqu’ici de parler publiquement de son cas mais Lombardi a fait savoir qu’il était devenu enthousiaste, une bonne nouvelle pour les Kings et une bonne raison de croire au retour de ce défenseur habitué à jouer plus de 25 minutes par rencontre et qui a été le meilleur joueur de son équipe en désavantage numérique quand les Kings ont gagné la Coupe Stanley en 2012.

    Les louanges de Lombardi à son endroit illustrent à quel point son retour est considéré comme important.

    « Je ne pense pas me tromper en disant qu’il est un des cinq défenseurs les plus sous-estimés dans la ligue, a vanté son directeur général. Je pense qu’il faut vraiment connaître le jeu pour l’apprécier, il y a des subtilités dans son jeu que vous constatez soir après soir, sa façon d’utiliser son bâton, sa façon de se positionner. Il est probablement un des meilleurs de la ligue en désavantage numérique.

    « S’il revient et s’il joue avec (Slava) Voynov, c’est un duo classique. Touchez du bois, ça va bien jusqu’ici. »

    Lombardi a été cherché Robyn Regehr le 1er avril en partie parce qu’il savait que Mitchell ne reviendrait pas de la saison et qu’il voulait renforcer sa défense en vue des séries. Il s’est ensuite protégé en lui faisant signer une prolongation de contrat de deux ans durant les séries.

    Les Kings n’ont cependant pu en venir à une entente avec Rob Scuderi, qui a accepté un contrat de 13 millions $ pour quatre ans des Penguins de Pittsburgh, mais sa perte ne sera pas si importante si Mitchell revient au jeu. Lombardi a aussi fait signer un contrat à Jeff Schultz, qui pourrait relancer sa carrière à Los Angeles selon lui. Comme il a également consenti de nouvelles ententes à Jake Muzzin, Alec Martinez et Keaton Ellerby, les Kings ont maintenant neuf défenseurs sous contrat.

    Le retour de Mitchell changerait néanmoins la donne au sein du corps défensif et forcerait Lombardi à prendre une ou deux décisions difficiles parce que garder neuf défenseurs n’est pas l’idéal dans la LNH.

    Mais c’est un problème que le directeur général souhaite avoir.

    « J’imagine que nous avons de la profondeur, surtout si Willie est en santé; mais pour moi c’est comme de bons lanceurs, on n’en a jamais assez, a dit Lombardi. J’aime beaucoup mieux ça que si je manquais de défenseurs. C’est un bon problème. »

    Les joueurs des Kings pensent eux aussi que Mitchell est aussi utile à son équipe que les stars.

    Le capitaine Dustin Brown a fait remarquer les Kings ont surtout manqué ses services en finale d’Association contre les Blackhawks de Chicago, une équipe qui affectionne les poussées offensives et qui a pu dominer le temps de possession pour cette raison.

    « Il (Mitchell) fait une très bonne lecture du jeu dans ces situations en surnombre. Il fait toujours le bon jeu, a expliqué Brown Présentement il fait tout ce qu’il faut pour retrouver sa forme et il ne s’agit plus qu’il revienne là où il doit être, sur la glace avec nous. On n’a plus qu’à attendre pour voir ce qui va se passer, mais quand on lui parle il semble optimiste et positif. »

    Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

     

    La LNH sur Facebook