Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 30 : Les nouveaux Flames miseront sur les jeunes et sur une nouvelle attitude

    vendredi 2013-08-02 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

    Finalement, les Flames de Calgary ont réalisé que l’année 2004 appartenait au passé.

    En 2004, les Flames sont sortis de nulle part et ne sont passés qu’à une victoire d’une conquête de la Coupe Stanley. Cette édition des Flames était menée par le capitaine Jarome Iginla, l’un des meilleurs attaquants de puissance de la LNH, et par leur nouveau gardien Miikka Kiprusoff, qui a offert la meilleure performance par un gardien de but des Flames depuis plusieurs années.

    Iginla et Kiprusoff étaient sans l’ombre d’un doute les deux meilleurs joueurs de cette équipe. Malheureusement pour les Flames et leurs partisans, il s’agissait toujours des deux meilleurs joueurs de l’équipe à l’aube de la saison 2012-13, ce qui explique en grande partie pourquoi les Flames n’avaient pas accédé aux séries éliminatoires depuis 2009, et qu’ils n’avaient pas remporté une seule ronde éliminatoire depuis leur participation à la finale en 2004.

    Ces deux séquences ont été prolongées l’an dernier, puisque les Flames ont terminé au 13e rang de l’Association de l’Ouest, à 13 points du 8e échelon, le dernier donnant accès au tournoi printanier. Cependant, il semble que la philosophie de l’organisation qui consistait à refuser d’échanger ses joueurs vedettes et de tenter – sans succès – de terminer au septième ou huitième rang soit révolue.

    Iginla a été échangé aux Penguins de Pittsburgh au printemps dernier à l’approche de la date limite des transactions de la LNH en retour de deux espoirs et d’un choix de 1er tour au repêchage 2013 de la LNH. Cette transaction a été conclue peu de temps après que les Flames aient envoyé le vétéran défenseur Jay Bouwmeester aux Blues de St. Louis en retour d’un autre de choix de première ronde. Le directeur général Jay Feaster a demandé à Kiprusoff s’il souhaitait être échangé, mais le gardien comptant le plus de victoires dans l’histoire des Flames a choisi de demeurer avec l’équipe, et il a déclaré qu’il allait probablement prendre sa retraite plutôt que d’honorer la dernière année de son contrat.

    L’échange d’Iginla, qui a été le visage de l’organisation depuis plusieurs années, marque le début d’une nouvelle ère à Calgary.

    « Honnêtement, j’aime le fait qu’aucun joueur ne soit le visage de l’équipe », a déclaré Feaster à l’occasion du camp des recrues. « Je crois que le visage de l’organisation doit être le logo de l’équipe, et que l’objectif de l’organisation doit être de gagner la Coupe Stanley. Le tout devrait être supérieur à la somme de ses parties.

    « Les joueurs vedettes ne sont pas la priorité pour moi. Ce qui compte à mes yeux, ce sont les succès de l’équipe. Nous voulons pouvoir compter sur des joueurs pour qui le logo sur le chandail est plus important que le nom qui se trouve derrière. Je comprends toutefois que les partisans et les médias vont tenter de déléguer ce rôle (à quelqu’un). »

    Feaster a poursuivi la transformation de son équipe avant le repêchage alors qu’il a envoyé le joueur de centre Alex Tanguay et le défenseur Cory Sarich à l’Avalanche du Colorado en retour de l’attaquant David Jones et du défenseur Shane O’Brien. Il a aussi cédé un choix au repêchage de 2015 aux Sharks de San Jose pour faire l’acquisition du jeune attaquant et natif de Calgary TJ Galiardi.

    Le résultat final est que l’équipe est maintenant prête à amorcer une reconstruction, et Feaster espère que cette reconstruction centrée sur un noyau de jeunes joueurs talentueux permettra à l’équipe de participer à nouveau aux séries éliminatoires.

    Mais pour que l’équipe obtienne du succès cette saison, les Flames devront trouver un gardien pour remplacer Kiprusoff.

    Feaster a offert une nouvelle entente au gardien auxiliaire Joey MacDonald, réclamé au ballottage la saison dernière. Il a aussi mis sous contrat l’ancien espoir du Lightning de Tampa Bay Karri Ramo, qui effectue un retour dans la LNH après avoir passé quatre années en Russie, où sa moyenne de buts alloués n’a jamais été supérieure à 2,11. À l’âge de 27 ans, il a obtenu une invitation au camp de l’équipe olympique de la Finlande, et il sait qu’un poste est disponible à Calgary. Les Flames croient qu’il peut être l’homme de la situation, et c’est pourquoi ils lui ont consenti un contrat de deux ans d’une valeur de 5,8 millions $.

    Le gardien Reto Berra, obtenu dans le cadre de l’échange de Bouwmeester, pourrait venir brouiller les cartes.

    « Il y a beaucoup de candidats, mais je crois que la compétition sera relevée et qu’il sera intéressant de voir comment la situation va évoluer », a indiqué Feaster après avoir mis Ramo sous contrat.

    O’Brien ajoutera du muscle à la formation alors qu’un autre nouveau venu, Kris Russell, apportera un peu de vitesse à une brigade défensive qui ne sera pas construite autour de Bouwmeester pour la première fois depuis la saison 2009-10. La recrue TJ Brodie et le vétéran Mark Giordano ont été solides la saison dernière, alors que Dennis Wideman possède de belles aptitudes offensives, tout comme Mark Cundari, qui a été nommé sur l’équipe d’étoiles de la Ligue américaine de hockey et qui a aussi fait partie de la transaction impliquant Bouwmeester. Il a récolté un but et deux mentions d’aide en quatre parties avec les Flames.

    Deux autres jeunes joueurs, Chris Breen et Patrick Sieloff, devraient aussi avoir la chance de se tailler un poste à la ligne bleue.

    FLAMES DE CALGARY

    Ajouts: G Karri Ramo, D Kris Russell, AG T.J. Galiardi, AD David Jones, D Shane O'Brien, C Sean Monahan

    Départs: AG Alex Tanguay, D Cory Sarich

    Agents libres: D Anton Babchuk, AG Steve Begin, G Leland Irving

    Principaux espoirs: C Corban Knight, AD Ben Hanowski, C Maxwell Reinhart

    Le départ d’Iginla crée un vide à l’attaque, même si ses statistiques offensives déclinaient tranquillement, et qu’il n’avait récolté que neuf buts et 22 points en 31 matchs avant d’être échangé. Le centre Michael Cammalleri et l’attaquant Lee Stempniak ont terminé au premier rang de l’équipe avec un total de 32 points chacun. Cammalleri a toutefois affiché un différentiel de moins-15, comparativement à plus-2 pour Stempniak. Curtis Glencross a été le meilleur buteur de l’équipe avec 15 buts en 40 rencontres.

    C’est principalement en raison de ces piètres statistiques que Sean Monahan, le premier choix des Flames au dernier repêchage et le sixième au total, pourrait percer l’alignement à 18 ans seulement.

    « Dès notre première rencontre avec Sean, nous avons pu constater à quel point il est sérieux, et il fait preuve d’une détermination inébranlable dans le but de devenir le meilleur joueur possible. Son caractère et son éthique de travail ont été mis en évidence dans sa préparation cet été », a souligné Feaster au cours du camp de perfectionnement. « Non seulement Sean est-il un excellent joueur de hockey, mais il est aussi une très bonne personne. »

    Les chances de Monahan de demeurer avec les Flames au terme du camp d’entraînement sont meilleures que s’il s’alignait avec une autre équipe en raison du manque de production des autres joueurs de centre à Calgary. Cammalleri, Jiri Hudler (27 points, moins-13), Matt Stajan (23 points, plus-7) et le premier choix de l’équipe en 2007 Mikael Backlund (16 points, moins-6 en 32 parties) ne terrorisent pas vraiment les équipes adverses.

    Mais Monahan n’est pas le seul jeune joueur qui possède des chances d’amorcer la saison avec le grand club.

    Sven Bärtschi, un rapide ailier gauche sélectionné en première ronde en 2011, aura l’occasion de mériter un poste, tout comme le centre Corban Knight, qui a maintenu une moyenne de plus d’un point pas rencontre à ses trois dernières saisons à l’Université du North Dakota, et qui apporte une dimension physique qui manque cruellement aux Flames.

    Les jeunes Roman Horak et Max Reinhart, qui ont déjà disputé quelques rencontres dans la LNH, auront la chance de déloger des vétérans afin d’occuper un rôle à temps plein.

    Les Flames seront beaucoup plus jeunes la saison prochaine, et il leur sera difficile de mettre fin à leur séquence de campagnes consécutives sans participer aux séries éliminatoires. Mais l’entraîneur Bob Hartley insiste sur le fait qu’il n’acceptera rien de moins qu’un effort maximal.

    « Je souhaite établir notre identité, particulièrement parce nous allons utiliser quelques jeunes joueurs, a-t-il déclaré cet été. Je veux que notre équipe soit très coriace. Nous n’abandonnerons jamais. »

    Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
    vs.
    La série débute le 18 avril
    vs.
    Montréal mène la série 1-0
    vs.
    Pittsburgh mène la série 1-0
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    Anaheim mène la série 1-0
    vs.
    La série débute le 17 avril
     

    La LNH sur Facebook