Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 30: Le remplacement d’Iginla et de Kiprusoff domine l’ordre du jour de la reconstruction à Calgary

    vendredi 2013-08-02 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30: Le remplacement d’Iginla et de Kiprusoff domine l’ordre du jour de la reconstruction à Calgary

    Les Flames de Calgary n’ont pas participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley depuis 2009, et ils ont dégringolé jusqu’au 13e rang de l’Association de l’Ouest la saison dernière, à 13 points de la huitième et dernière place donnant accès à la grande danse du printemps.

    Les Flames effectuent maintenant un virage jeunesse. Jarome Iginla, leur capitaine des dernières années, est parti. Le gardien Miikka Kiprusoff ne devrait pas être de retour lui non plus, puisqu’il penche vers la retraite. Il s’agit des deux vedettes de l’édition 2004 des Flames, qui s’était inclinée lors du septième match de la série finale.

    Maintenant, Calgary se tourne vers les jeunes, et leurs trois sélections de première ronde au repêchage 2013 de la LNH mènent la charge.

    Voici six questions auxquelles devront répondre les Flames pour la saison à venir :

    1. Est-ce que quelqu’un sera en mesure de remplacer Jarome Iginla? – Il est toujours agréable de pouvoir compter sur des jeunes de talent, mais quelqu’un doit montrer à ces derniers comment réussir dans la LNH.

    Dans l’esprit de la plupart des partisans des Flames, cette personne a toujours été Iginla, lui qui est devenu le visage de l’équipe au cours de ses 16 saisons passées à Calgary. Iginla a été le capitaine de l’équipe à partir de la saison 2003-04 jusqu’à ce qu’il soit échangé à Pittsburgh au mois de mars dernier. Iginla a cependant été bien plus qu’un leader dans le vestiaire. Il a connu onze campagnes consécutives de 30 buts ou plus avant la saison 2012-13. Parmi les joueurs qui composent l’alignement actuel, seul Michael Cammalleri a atteint le plateau des 30 buts en une saison au cours de sa carrière. Le départ d’Iginla crée un vide considérable sur la glace comme dans le vestiaire.

    2. Qui sera le gardien numéro un?Miikka Kiprusoff aurait pu imiter Iginla et se joindre à un aspirant à la Coupe Stanley le printemps dernier, mais il a plutôt choisi de demeurer à Calgary. Le gardien qui compte le plus de victoires dans l’histoire des Flames a toutefois déclaré en juin qu’il n’allait pas être de retour, forçant ainsi le directeur général Jay Feaster à lui trouver un remplaçant au cours de l’été. Joey MacDonald, gardien de but auxiliaire depuis de nombreuses années dans la LNH, a suffisamment tiré son épingle du jeu en 2012-13 pour mériter un contrat d’un an, mais les Flames ont aussi offert un contrat de deux ans évalué à 5,8 millions $ à Karri Ramo afin de l’attirer dans la LNH. Il s’agit d’un retour pour Ramo, lui qui a connu beaucoup de succès dans la KHL au cours des quatre dernières saisons, et il semble que ce soit lui qui aura le premier à avoir la chance de s’emparer du poste de numéro un.

    3. Est-ce que Sven Bärtschi est prêt à évoluer dans la LNH? – Sélectionné au 13e rang au total du repêchage de la LNH en 2011, Bärtschi a suscité l’intérêt des Flames et de leurs partisans au cours d’un séjour de cinq rencontres en 2011-12, alors qu’il a marqué à trois reprises. Il en a remis alors qu’il a récolté trois buts et dix points en 20 parties en 2012-13, sa première saison complète chez les professionnels. En l’absence d’Iginla, les Flames ont besoin que Bärtschi déploie l’arsenal offensif qui a poussé l’organisation à le choisir en première ronde il y a trois ans.

    4. Est-ce que le dernier premier choix de l’équipe, Sean Monahan, se taillera un poste? – Les Flames n’ont pas mis de temps à conclure une entente avec Monahan, eux qui l’ont mis sous contrat trois semaines seulement après en avoir fait le sixième choix au total au dernier repêchage. Il mesure 6 pieds, 2 pouces et fait aujourd’hui osciller la balance à 187 livres, mais il prévoit être plus lourd et plus fort lorsque la saison se mettra en branle. Comme Calgary ne compte pas de joueur d’impact au centre, Monahan devrait avoir la chance d’évoluer dans la LNH à l’âge de 18 ans, vraisemblablement à titre de centre du premier ou du deuxième trio.

    5. Est-ce que la défensive pourra repousser l’adversaire? – Aucun des défenseurs des Flames ne sera confondu avec Bobby Orr.

    Dennis Wideman a conclu la dernière saison avec 22 points en 48 parties. Aucun des défenseurs qui seront de retour n’a obtenu plus de 15 points. Mais ce qui est encore plus inquiétant est que Calgary a alloué 3,27 buts par rencontre, le plus haut total de l’Association de l’Ouest. Les Flames ont aussi terminé au 29e rang au chapitre du ratio buts pour/buts contre à cinq contre cinq, eux qui ont alloué près de trois buts à l’adversaire chaque fois qu’ils en marquaient deux.

    6. De quoi aura l’air le Scotiabank Saddledome? – Les inondations survenues à la fin du mois de juin ont envahi le domicile de longue date des Flames, forçant le report de plusieurs spectacles. Le niveau de l’eau a atteint les premières rangées de sièges, détruisant le système de réfrigération de la patinoire et la majeure partie du centre névralgique de l’amphithéâtre. Le président et chef de la direction des Flames, Ken King, a déclaré à la fin du mois de juillet que la reconstruction se déroulait bien, et qu’il s’attendait à ce que tout soit prêt au début du mois de septembre, à temps pour que les Flames puissent disputer leurs rencontres préparatoires à l’horaire. Mais les dommages ont été considérables, et rien ne garantit que les réparations seront terminées à temps.