Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Des équipes négligées seront renforcées par des joueurs de la LNH

    jeudi 2013-07-25 / 13:48 / Jeux de Sotchi 2014

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Des équipes négligées seront renforcées par des joueurs de la LNH

    Est-ce que la médaille d’argent surprise remportée par la Suisse au dernier Championnat du monde signifie qu’elle peut maintenant viser une médaille olympique à Sotchi?

    Ce sera l’objectif lorsque la Suisse sera en mesure d’ajouter d’autres joueurs de la LNH lors du tournoi qui sera présenté du 12 au 23 février prochain.

    Ce petit pays européen n’a pas connu beaucoup de succès aux Jeux d’hiver depuis que les meilleurs joueurs de la LNH y participent, son meilleur résultat ayant été une sixième place en 2006.

    L’Autriche, la Norvège, la Lettonie et la Slovénie sont d’autres pays moins bien cotés qui vont profiter de l’aide de joueurs de la LNH. Voyons comment.

    AUTRICHE

    L’Autriche sera de retour aux Jeux pour la première fois depuis sa 12e place obtenue en 2002. L’attaque ne devrait pas être un problème puisqu’on pourra compter sur Thomas Vanek, qui a mené les Sabres de Buffalo avec 20 buts et 41 points la saison dernière, et son pays avec quatre buts et six points au dernier Mondial.

    On peut s’attendre à ce qu’il soit rejoint dans le premier trio par Michael Grabner, un des patineurs les plus rapides de la LNH, qui a marqué 16 buts et totalisé 21 points avec les Islanders de New York en 2013, en plus d’ajouter quatre points en six matchs des séries éliminatoires.

    Un autre attaquant de la LNH pourrait faire partie de l’équipe, soit Andreas Nodl, qui a partagé la dernière saison entre les Hurricanes de la Caroline (une mention d’aide en huit rencontres) et leur filiale de Charlotte dans la Ligue Américaine. Il a déjà représenté l’Autriche au Championnat du monde en 2009.

    NORVÈGE

    Classée 10e en 2010, la Norvège pourra compter sur le retour du joueur le plus populaire au pays, Mats Zuccarello. Le petit attaquant de 5 pieds 7 pouces s’était fait remarquer aux Jeux de Vancouver avec un but et deux aides en quatre rencontres. Il a été le meilleur compteur de la ligue suédoise en 2009-10, ce qui lui a valu un contrat des Rangers de New York, où il a fait le saut dès la saison suivante.

    Un ancien défenseur de la LNH, Ole-Kristian Tollefsen, devrait aussi faire partie de l’équipe. Il a disputé son dernier match dans la LNH avec les Flyers de Philadelphie en 2009-10 et joue depuis en Suède. Il a été le capitaine de l’équipe norvégienne lors des trois derniers championnats du monde.

    Un autre joueur à surveiller est le gardien Lars Volden, un choix de sixième ronde des Bruins de Boston en 2011. Il a joué en Finlande depuis sa sélection et a pris part à deux matchs du dernier Championnat du monde.

    LETTONIE

    La Lettonie s’est classée 11e au dernier Championnat du monde sans l’aide de son seul joueur présentement dans la LNH, soit Kaspars Daugavins, qui a amassé quatre points la saison dernière en 25 matchs avec les Sénateurs d’Ottawa et les Bruins de Boston. Il a aussi revêtu l’uniforme pour six matchs des séries de la Coupe Stanley, dont quatre en finale. Il a été blanchi en quatre matchs aux Jeux de Vancouver en 2010 quand son pays a terminé au 12e rang.

    Zemgus Girgensons, un choix de première ronde des Sabres de Buffalo en 2012, devrait aussi mériter un poste pour Sotchi. Le centre de 19 ans a cumulé 17 points en 61 matchs dans la Ligue Américaine la saison dernière, et un but en cinq rencontres au Championnat du monde.

    Un autre joueur qui pourrait retenir l’attention est Arturs Kulda, choix de septième ronde des Predators de Nashville en 2006. Ce défenseur de 6 pieds 2 pouces et 215 livres a pris part à neuf matchs des Jets de Winnipeg en 2011-12. Il a passé la dernière saison en Russie mais a signé un nouveau contrat avec les Jets en mars. Il a amassé deux points en sept matchs au dernier Mondial.

    SLOVÉNIE

    La Slovénie a gagné un tournoi au Danemark en février pour obtenir sa participation au tournoi de hockey olympique pour la première fois de son histoire. Et elle a réussi l’exploit sans l’aide de celui qui est incontestablement son meilleur joueur, le centre Anze Kopitar des Kings de Los Angeles. Les récents succès des Kings en séries éliminatoires ont aussi empêché Kopitar de représenter son pays au Championnat du monde depuis 2008, mais à moins d’une blessure, il sera certainement le joueur vedette de son équipe à Sotchi.

    Un autre joueur qui a goûté à la LNH devrait l’accompagner. L’attaquant Jan Mursak a disputé deux matchs avec les Red Wings de Detroit la saison dernière et il a aidé leur filiale dans la Ligue Américaine, les Griffins de Grand Rapids, à remporter la Coupe Calder, terminant au deuxième rang de son équipe avec 11 buts en 23 matchs des séries.

    SUISSE

    Des années d’amélioration constante ont fait que la Suisse est prête à se joindre au groupe des sept puissances internationales.

    À l’attaque, il faut s’attendre à retrouver deux récents choix de première ronde dans la LNH, Nino Niederreiter et Sven Baertschi. Cinquième choix en 2010, Niederreiter a passé la dernière saison à Bridgeport, la filiale des Islanders de New York dans la Ligue américaine de hockey. Échangé au Wild du Minnesota au cours de l’été, il devrait avoir la chance d’obtenir un premier poste à plein temps dans la LNH la saison prochaine. Baertschi, choisi au 13e rang en 2011, a cumulé 10 points en 20 matchs des Flames de Calgary la saison dernière après en avoir amassé 26 en 32 à Abbottsford dans la LAH.

    Le joueur clé en défense devrait être Roman Josi des Predators de Nashville. Agé de 23 ans, il a couronné sa première saison complète dans la LNH par une remarquable performance au Championnat du monde, alors qu’il a mené son équipe avec neuf points en plus d’être nommé le meilleur défenseur du tournoi et le joueur le plus utile à son équipe.

    Mark Streit, maintenant avec les Flyers de Philadelphie, Luca Sbisa, des Ducks d’Anaheim, Raphael Diaz du Canadien de Montréal et Yannick Weber, passé de Montréal à Vancouver au cours de l’été, seront aussi disponibles.

    Devant le filet, il faut s’attendre à voir Jonas Hiller, des Ducks, qui a pris part à cinq matchs de Suisse quand elle s’est classée huitième aux Jeux de Vancouver. Il y a aussi le vétéran Martin Gerber, 38 ans, qui a disputé son dernier match dans la LNH avec les Oilers d’Edmonton en 2010-11. Il a présenté une moyenne de 1,81 et un taux d’arrêts de ,923 en six matchs au dernier Championnat du monde.

    Suivez Adam Kimelman sur Twitter: @NHLAdamK

     

    La LNH sur Facebook