Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Jets pourraient se tourner vers Scheifele et Trouba pour combler les lacunes de leur formation

samedi 2013-07-20 / 11:23 / LNH.com - Nouvelles

Par Patrick Williams - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Jets pourraient se tourner vers Scheifele et Trouba pour combler les lacunes de leur formation

WINNIPEG – Les Jets de Winnipeg ont conclu leur camp de développement, vendredi après-midi, espérant avoir trouvé quelques réponses aux nombreuses questions qui sont soulevées cet été.

Le directeur général, Kevin Cheveldayoff, et son personnel devront déterminer si deux de leurs récents choix de première ronde, le joueur de centre Mark Scheifele et le défenseur Jacob Trouba, peuvent combler les lacunes de l’équipe qui a perdu deux joueurs.

Des postes seront disponibles au sein de la formation de Winnipeg, cet automne.

L’expérimenté défenseur Ron Hainsey a aidé à stabiliser les deux premiers duos au cours des deux dernières saisons. Cependant, le joueur de 32 ans étudie les options qui lui sont offertes en tant que joueur autonome sans restriction et il est fort peu probable qu’il revienne à Winnipeg. Le joueur de centre Alexander Burmistrov, le choix de première ronde des Jets en 2010 (8e au total), a décidé de quitter après trois saisons pour aller jouer avec la formation AK Bars Kazan de la KHL.

Les Jets tentent aussi de stabiliser leur deuxième trio et sont en quête d’attaquants aux talents offensifs pour compléter le travail de l’ailier gauche Evander Kane. À cette fin, les Jets ont acquis l’attaquant Devin Setoguchi, du Wild du Minnesota, pour aider à l’aile droite, mais le poste de centre demeure toujours ouvert.

Winnipeg pourrait obtenir des réponses avec Scheifele et Trouba, ainsi que le choix de première ronde de 2013 Joshua Morrissey (13e) et d’autres espoirs qui étaient au camp de développement. La session d’une semaine a offert à ces jeunes certains attributs de la LNH comme motivation supplémentaire. Kane, qui se remet d’une opération, a participé à une séance sur glace devant une grande foule au site d’entraînement de l’équipe.

« C’est incroyable d’avoir une si grande foule pour un camp de développement, a déclaré Scheifele. C’est toute une sensation. Ça te pousse vraiment à travailler plus fort et à donner le petit extra. »

Scheifele et Trouba sont habitués à l’amour du hockey des gens de Winnipeg même dans les journées les plus chaudes de l’été. Mais les amateurs qui ont bien accueilli les espoirs des Jets cette semaine ont surpris Morrissey, un défenseur qui a complété sa deuxième saison avec les Raiders de Prince Albert de la Ligue de l’Ouest.

« C’est irréel de voir autant d’amateurs ici, a déclaré Morrissey. Je fais mes premiers pas devant tous ces amateurs qui n’arrêtent pas de nous complimenter. »

Le charme d’une petite ville comme Winnipeg et la présence constante des médias exigent une certaine adaptation pour les jeunes joueurs et c’est un point que les Jets ont soulevé au cours d’un séminaire tenu cette semaine.

« C’est vraiment un camp de développement pour nous », a dit Cheveldayoff en parlant du groupe qui comprenait les 10 choix du repêchage de juin. « Nous parlons de développement dans tous les aspects de l’organisation, tant sur la glace, qu’à l’extérieur, culturellement, et même au point de vue individuel des joueurs. Nous tentons de développer de bons jeunes hommes qui vont continuer de grandir et devenir de futurs joueurs des Jets. »

Un de ceux-là est Scheifele, qui a fêté son 20e anniversaire en mars et qui a connu une saison de 39 buts avec les Colts de Barrie de la Ligue de l’Ontario. Les Jets ont pris une approche prudente avec leur choix de première ronde de 2011 (7e), en lui faisant disputer 11 matchs dans la LNH au cours des deux dernières saisons, mais ils lui ont surtout permis de peaufiner son jeu chez les juniors.

Est-ce que Scheifele pourrait dénicher une poste sur le trio de Kane, choix de première ronde de l’équipe en 2009 (4e)?

« Évidemment, mon but est de demeurer à Winnipeg, a affirmé Scheifele. Cet objectif ne disparaîtra jamais. Je travaille très fort cet été pour dénicher un poste régulier avec l’équipe cet automne. C’est évidemment mon objectif de faire partie des six premiers attaquants. Ce serait incroyable si j’y arrive et c’est la raison pour laquelle je travaillerai si fort pour le reste de l’été. »

De retour à la ligne bleue, Trouba est un espoir très fort. Le défenseur âgé de 19 ans a quitté l’Université du Michigan ce printemps après une saison pour devenir professionnel avec les Jets qui en avaient fait leur premier choix (9e) au repêchage de 2012.

Trouba a marqué 12 buts et amassé 17 assistances en 37 matchs avec les Wolverines à sa première année. Il a été choisi au sein de la première équipe d’étoiles CCM de l’équipe toute américaine de l’Ouest, faisant de lui le premier joueur de première année du Michigan à recevoir l’honneur de faire partie de l’équipe étoile toute américaine.

« Je veux que cette ville soit mon lieu de résidence pour un bon bout de temps, a déclaré Trouba en parlant de Winnipeg. Et je travaille fort pour y arriver. Je pense que c’est très réaliste de dénicher un poste avec l’équipe cet automne. C’est mon objectif. C’est ce que je veux: vivre à Winnipeg et jouer pour les Jets. Je vais donc faire tout ce que je peux pour y arriver. Il y a seulement certaines choses que je peux contrôler et l’une de celles-là est de travailler fort et c’est là-dessus que je me concentre présentement. »

À cette fin, Scheifele et Trouba tentent d’ajouter du muscle à leur charpente. Ils passent tous les deux l’été à Toronto et ils s’entraînent avec Gary Roberts, l’ex-joueur étoile de la LNH qui est reconnu pour son conditionnement intense tout en privilégiant une bonne nutrition. Scheifele prétend qu’il a ajouté près de 20 livres de muscle à sa charpente depuis que les Jets l’ont repêché.

« Ça va très bien, a dit Scheifele en parlant des longues sessions d’entraînement quotidiennes avec Roberts. J’ai vu de très grands progrès et je suis beaucoup plus fort. J’en gagnerai encore avant la fin de l’été. Il sait vraiment ce que ça prend.

« C’est le genre de choses dans laquelle tu dois t’investir complètement. C’est un programme qui est très difficile, mais si tu veux le suivre, tu dois faire ces sacrifices. »

Le temps qu’ils ont passé ensemble a permis aux deux talentueux espoirs des Jets de créer une bonne relation.

« Nous sommes deux bons amis, a dit Trouba en parlant de Scheifele. Nous sommes tous les deux très compétitifs. Je considère que c’est bien pour notre relation. Ça va seulement nous aider.

« Jusqu’ici, c’est fort probablement l’été le plus important pour ma carrière. Roberts a démontré toute son expérience pour entraîner d’autres joueurs qui ont joué dans la LNH. On a donc pensé que c’était le meilleur endroit pour développer une bonne chimie entre nous. On s’amuse beaucoup, mais nous travaillons fort. »

 

La LNH sur Facebook