Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Ryan a hâte de démontrer son savoir-faire à Ottawa

jeudi 2013-07-18 / 14:07 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Ryan a hâte de démontrer son savoir-faire à Ottawa

Bobby Ryan se réjouit d’être un membre des Sénateurs d’Ottawa, bien qu'il ne ressent aucunement la pression d’avoir à remplir les patins du capitaine Daniel Alfredsson, qui a récemment quitté.

Les Sénateurs ont acquis Ryan, le deuxième joueur sélectionné au repêchage 2005 de la LNH, des Ducks d’Anaheim le 5 juillet. La transaction a été annoncée peu après qu’Alfredsson, le visage de la concession et capitaine de longue date, ait quitté les Sénateurs pour s’entendre avec les Red Wings de Detroit en tant que joueur autonome.

Peu importe la manière dont Ryan performera sur la patinoire, il sait qu’il lui sera impossible de remplacer l’impact d’Alfredsson tant chez les Sénateurs que dans la communauté.

« Je ne pense pas que quelqu'un va prendre cette place, en particulier avec ce qu'il a fait dans la communauté », a déclaré Ryan aux médias mercredi lors de sa première visite à Ottawa depuis l’échange. « Si quelqu'un le fait, ce sera Spezz (Jason Spezza). »

Pour l'instant, cependant, le natif du New Jersey est ravi d'être de retour dans l'Est et se dit prêt à se lancer avec sa nouvelle équipe.

« Honnêtement, c'était de la joie », a déclaré Ryan sur les ondes de The Team 1200, mercredi, lorsque questionné à propos de sa réaction suite à la transaction. « C’est le genre de chose étrange où vous savez que cela arrivera, je pensais que nous étions préparés, mais vous ne comprenez pas l’ampleur jusqu’à ce que vous receviez le fameux coup de téléphone.

«Il a fallu quelques jours pour le digérer, mais ce n’était rien d’autre que la hâte d’arriver ici et d’obtenir un nouveau départ. »

Les Sénateurs ont payé un prix élevé pour obtenir Ryan, dont la série de quatre saisons de 30 buts ou plus de suite a pris fin quand il a inscrit 11 filets et amassé 30 points en 46 matchs en 2012-13. Ils ont laissé filer les jeunes joueurs prometteurs que sont Jakob Silfverberg et Stefan Noesen ainsi que leur choix de première ronde au repêchage de l'an prochain.

Ryan, 26 ans, a un salaire qui compte pour 5,1 millions $ sur la masse salariale et son contrat se termine à la fin de la saison 2014-15, selon CapGeek.com, mais il a affirmé à The Team 1200 qu’il serait enclin à considérer une prolongation de contrat lorsque le moment sera venu.

« Vous regardez l’équipe qui a accepté de payer le prix et vous regardez le prix qu’ils ont payé, ils ont donné de très bons jeunes joueurs et en plus ils ont donné un choix de première ronde au repêchage. Vous voulez seulement les remercier pour ce qu’ils ont donné, dit-il. Pour moi, c’est un nouveau départ et vous voulez simplement faire partie de ce groupe, faire partie du noyau.

« Évidemment, nous ne pouvons même pas en parler et je pense que la plupart des gens pensent que nous devons le faire tout de suite, mais je veux qu’ils sachent que nous ne pouvons même pas négocier pendant encore une autre année. C'est une année civile encore bien loin pour moi. »

Ryan, qui est un ailier droit, a majoritairement été utilisé à gauche et au centre à Anaheim, mais ce n’est guère étonnant avec une formation qui compte sur Corey Perry et Teemu Selanne comme deux premiers ailiers droits. Il pourrait aboutir à la droite de Spezza, mais il a révélé à The Team 1200 qu’il était préparé à jouer n’importe où, suite à son passage à Anaheim.

« J'ai toujours été un ailier droit et cela n'a jamais vraiment changé, a-t-il dit. Mais avec Anaheim, j'ai joué au centre, j'ai joué à l’aile gauche... J'ai joué un peu partout, mais je pense que je commence à me sentir de plus en plus à l'aise à l'aile droite, là où j’étais à la fin de mon passage avec Anaheim. Mais si vous jouez à l’aile droite là-bas, vous vous résignez à vous retrouver derrière Perry et Teemu, ce qui n’était pas évident, c’est pourquoi ils m’ont déplacé à gauche et que j’ai commencé à me sentir plus à l’aise aussi à cette position.

« Peu importe ce qu’on me réserve à Ottawa, je suis prêt à le faire. Je pense que je peux évoluer aux trois positions et être très à l’aise maintenant. »

Après avoir passé la totalité de sa carrière dans la LNH avec Anaheim, un marché de hockey non traditionnel, Ryan admet qu’il lui faudra un peu de temps pour s’habituer à un marché comme Ottawa, où on est fou du hockey.

«C'est une culture complètement différente de celle que j’ai vécue au cours des six dernières années, dit Ryan. Le fait de me retrouver à Ottawa, c’est une autre façon de voir le hockey. J’ai hâte d’en faire partie. De porter le chandail rouge le jour d’un match doit être quelque chose de vraiment spécial, j’ai hâte savourer la chose. »

 

La LNH sur Facebook