Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

10 matchs à ne pas rater en 2013-14

vendredi 2013-07-19 / 13:13 / LNH.com - Nouvelles

Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

Partagez avec vos amis


10 matchs à ne pas rater en 2013-14

Il n’y a rien comme la publication du calendrier de la Ligue Nationale pour nous rappeler que l’été ne durera pas éternellement. Celui de 2013-14 verra l’inauguration des deux nouvelles Associations avec Detroit et Columbus dans l’Est. Il sera aussi marqué par un retour à la formule voulant que les 30 équipes jouent au moins une fois dans chaque ville.

Il y aura aussi une interruption en février à l’occasion des Jeux de Sotchi et pas moins de six matchs à l’extérieur à commencer par la Classique hivernale opposant les Maple Leafs de Toronto aux Red Wings de Detroit le 1er janvier et dont trois autres seront disputés en l’espace de cinq jours dans la dernière semaine de janvier.

Voici 10 des 1230 matchs avec une bonne possibilité d’intrigue.

New York à Columbus (7 novembre)Rick Nash était l’image des Blue Jackets depuis qu’ils en avaient fait leur tout premier joueur repêché en 2002, avant d’être échangé aux Rangers l’été dernier, et il en sera à son premier match au Nationwide Arena quand l’équipe new-yorkaise visitera Columbus. L’intérêt sera avivé par la présence dans l’uniforme des Blue Jackets de Marian Gaborik, leur nouveau joueur vedette, récemment acquis des Rangers.

Philadelphie à Tampa Bay (27 novembre) – Aucun joueur n’a été identifié au Lightning plus que Vincent Lecavalier depuis qu’on en avait fait le premier choix du repêchage de 1998. Mais le Lightning a racheté les sept dernières années de son riche contrat et les Flyers n’ont pas perdu de temps à lui en offrir un nouveau de cinq ans. Attendez-vous à un amphithéâtre rempli à capacité et une réception chaleureuse, du moins jusqu’à ce que Lecavalier fasse mal à son ancienne équipe.

Vancouver à New York (30 novembre) – Ce ne fut pas un échange officiellement mais les Canucks et les Rangers se sont bel et bien échangé leurs entraîneurs congédiés (Alain Vigneault et John Tortorella). Tortorella a servi d’exutoire à sa dernière saison à New York et il n’y a certainement rien qu’il aimerait mieux que d’aller battre son ancienne équipe dans une ville qu’il disait être devenue la sienne.

Detroit à Ottawa (1er décembre) – Il n’y aura sûrement pas un siège de libre lorsque l’ancien capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson va disputer son premier match à la Canadian Tire Place dans l’uniforme des Red Wings. Ces deux équipes sont devenus des rivaux de la même division dans le réaménagement des Associations Est et Ouest et reste à voir comment les partisans des Sénateurs vont accueillir leur héros qui les a quittés après 17 ans.

Boston à Calgary (10 décembre) – Sur le même sujet, Jarome Iginla disputera son premier match à Calgary depuis que les Flames l’ont échangé à Pittsburgh la saison dernière alors qu’ils pensaient bien avoir conclu une entente avec les Bruins. Ceux-ci l’ont finalement mis sous contrat cet été et c’est donc dans leur uniforme qu’Iginla retournera dans la ville où il a joué pendant 16 ans.

Toronto à Detroit (1er janvier) – A quoi peut ressembler un match de hockey lorsque présenté devant 110 000 spectateurs? On le saura au Jour de l’An à l’occasion de la Classique hivernale qui opposera les Maple Leafs et les Red Wings, deux des six équipes originales, au "Big House" d’Ann Arbor, au Michigan. Il s’agira évidemment de la plus grande foule à avoir jamais assisté à un match de hockey.

Anaheim à Los Angeles (25 janvier) – L’intensité est toujours au rendez-vous lorsque s’affrontent ces deux formations voisines, mais cette fois la rencontre aura lieu à l’extérieur, une première sous un chaud climat, qui va constituer un test pour Dan Craig, le spécialiste de la glace dans la LNH.

Ottawa à Vancouver  (2 mars) – On pourrait décrire ce match comme le premier intérieur-extérieur. La troisième édition de la Classique Héritage opposera les Sénateurs aux Canucks dans un stade avec toit rétractable, ce qui veut dire qu’on ne risque pas de devoir jouer au hockey par la même température frigide qui a marqué les deux premières éditions. Ce sera le dernier des six matchs à l’extérieur, au lendemain de celui entre les Penguins de Pittsburgh et les Blackhawks de Chicago au Soldier Field.

Minnesota à New Jersey (20 mars) – Les amateurs de hockey du New Jersey n’auront pas l’occasion de revoir Ilya Kovalchuk, qui les a abandonnés pour la Russie, mais ils auront une première chance de réagir face à Zach Parise, lorsque le Wild du Minnesota se présentera au Prudential Center. Sa présence devrait animer une rencontre qui autrement ne serait qu’un affrontement de routine entre deux équipes d’Associations différentes.

Chicago à Boston (27 mars) – La dernière visite des Blackhawks au TD Garden remonte au 24 juin et deux buts en 17 secondes en fin de troisième période leur avaient procuré une victoire de 3-2 et une deuxième Coupe Stanley en 36 mois remportée et célébrée sous les yeux des partisans des Bruins. La prochaine confrontation n’aura pas la même signification, mais les Bruins aimeraient bien prendre une petite revanche.

 

La LNH sur Facebook