Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Viktor Stalberg anticipe un plus grand rôle avec les Predators de Nashville

lundi 2013-07-08 / 17:46 / LNH.com - Joueurs autonomes 2013

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Viktor Stalberg anticipe un plus grand rôle avec les Predators de Nashville

NASHVILLE - Viktor Stalberg croit que les Predators ont mis en place beaucoup des éléments qui mènent au succès.

L'attaquant de 27 ans espère d'ailleurs avoir son mot à dire pour améliorer l'attaque de sa nouvelle équipe.

Moins de deux semaines après avoir remporté la coupe Stanley avec les Blackhawks, Stalberg a accepté l'offre de 12 M $ pour quatre ans de Nashville.

La formation veut bonifier une attaque n'ayant fourni que 2,27 buts par match en 2012-13, à égalité avec les Panthers de la Floride au dernier rang de la LNH.

«Je sais que les Predators ont bien construit leur équipe et qu'ils ont un bon entraîneur, dit Stalberg. Personnellement, j'espère pouvoir les aider à l'attaque.»

Vendredi, les Predators ont fait cinq embauches pour plus de 36 M $, faisant signe à Stalberg, Matt Cullen, Matt Hendricks, Eric Nystrom et Carter Hutton.

Stalberg a obtenu 22 buts et 43 points en 2011-12, puis neuf filets et 23 points la saison dernière. Son utilisation a toutefois été limitée lors des séries, avec des joueurs comme Jonathan Toews, Patrick Kane et Marian Hossa volant la vedette.

Les Predators ont l'un des meilleurs gardiens de la LNH en Pekka Rinne et comptent aussi sur un défenseur de l'élite, le capitaine Shea Weber. Ils ont amélioré encore plus leur défense en repêchant Seth Jones quatrième au total, le 30 juin.

Stalberg passe des champions de la ligue à un club ayant fini 14e sur 15 dans l'Ouest, mais avec qui il devrait avoir plus de chances de se mettre en valeur.

«Je cherchais un club où j'aurais un peu plus de temps de glace, dit le Suédois. C'était difficile d'éclipser les vedettes à Chicago. J'ai eu de bonnes saisons là-bas, mais je pense que je peux continuer de m'améliorer. Je ne crois pas avoir atteint mon plein potentiel.»

 

La LNH sur Facebook