Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Lecavalier atterrit à Philadelphie après une semaine émotive

samedi 2013-07-06 / 18:55 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike Battaglino - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Lecavalier atterrit à Philadelphie après une semaine émotive

Vincent Lecavalier a vu sa relation de 14 ans avec le Lightning de Tampa Bay s’éteindre en moins d’une semaine.

Libre de se choisir une nouvelle équipe, il n’a eu besoin que d’un peu plus d’une longue fin de semaine pour opter en faveur des Flyers de Philadelphie.

« J’étais dans la même organisation depuis 14 ans, j’ai donc connu quelques jours difficiles, mais après avoir parlé à Peter Laviolette (l’entraîneur des Flyers) et Paul Holmgren (le directeur général), j’ai vraiment aimé ce qu’ils avaient à dire et où s’en va l’organisation », a déclaré Lecavalier lors de la confirmation officielle de son contrat.

Ancien premier choix de repêchage, gagnant de la Coupe Stanley, capitaine de son équipe et membre admiré de la communauté de la région de Tampa Bay, Lecavalier n’était pas un candidat évident à un rachat de contrat de complaisance.

« C’a été difficile quand j’ai appris la nouvelle, a-t-il reconnu. Comme je l’ai dit, j’ai passé 14 ans dans la même organisation. Ma mère l’a pris vraiment dur, tout comme mon épouse. Nous avons tous apprécié notre situation là-bas et c’était une très bonne organisation.

« Mais huit heures plus tard, le lendemain, il y avait beaucoup de matière à réflexion, à savoir ce que je voulais faire, où je voulais aller. Je n’avais jamais été dans cette situation et c’est pourquoi j’ai voulu discuter avec plusieurs équipes afin de faire un choix. »

Lecavalier a pris avantage du fait que toutes les équipes étaient réunies pour le repêchage la fin de semaine dernière pour en rencontrer environ une dizaine.

« Dès que j’ai parlé aux Flyers, avant même de recevoir une offre ou quoi que ce soit, ils étaient en tête de la liste », a-t-il confié.

Son nouveau contrat est évalué à 22,5 millions pour cinq ans, soit une moyenne de 4,5 millions $ par année. Lecavalier a fait savoir que le Lightning s’était inquiété de ce qui arriverait s’il prenait sa retraite avant la conclusion de son contrat avant de procéder au rachat des sept ans et des 45 millions $ qui restaient.

Maintenant que son entente avec les Flyers est officielle, Lecavalier, son nouvel entraîneur et ses nouveaux coéquipiers ont tous très hâte de voir arriver septembre.

On s’attend à ce que Lecavalier devienne le deuxième centre, derrière le capitaine Claude Giroux, qui vient lui-même d’accepter une prolongation de contrat de huit ans qui lui rapportera 66,2 millions $.

« Je suis très excité de savoir qu’il s’en vient à Philadelphie, a dit Giroux. Je le regardais jouer plus jeune et il était franchement excitant à surveiller. Il travaille vraiment fort et je pense que les partisans des Flyers vont l’adorer aussi. »

Le plus enthousiaste de tous est peut-être Laviolette, qui ne voit pas de limites quant aux façons d’utiliser sa dernière vedette.

"C’est une très bonne acquisition. Vinny apporte tellement de choses à notre équipe, a indiqué l’entraîneur. Je pense sincèrement que son expérience et son leadership avec nos jeunes vont contribuer à nos succès.

« Il est un joueur d’élite depuis son arrivée dans la ligue. Il a prouvé qu’il peut jouer à différentes positions et dans toutes les situations. Il va être utilisé comme un de nos meilleurs attaquants… on fixera tout ça au camp d’entraînement. Mais chose certaine, un attaquant d’élite comme lui est une addition bienvenue. »

Lecavalier retrouvera aussi son compatriote québécois Simon Gagné, âgé de 33 ans comme lui, avec lequel il a joué un an à Tampa.

« Nous avons presque grandi ensemble. Nous avons joué l’un contre l’autre depuis que nous avions à peu près huit ans, a raconté Gagné. Je n’apprécie pas seulement de l’avoir comme coéquipier sur la glace mais aussi à l’extérieur. Il va être une très bonne addition pour les Flyers. »

Lecavalier a cumulé 10 buts et 32 points en 39 matchs à sa dernière saison à Tampa. Premier choix du repêchage de 1998, il a marqué au moins 20 buts à chacune de ses années complètes depuis sa première comme recrue.

Il a aussi gagné la Coupe Stanley en 2004 et le trophée Maurice Richard avec 52 buts en 2006-07. Il totalise 383 buts et 874 points en 1037 matchs réguliers dans la LNH, et 24 buts et 52 points en 63 matchs des séries.

« Son rôle a un peu changé au cours des dernières saisons à Tampa avec l’arrivée de (Steven) Stamkos et de plus jeunes joueurs », a fait remarquer son nouveau coéquipier Scott Hartnell. « C’est un gars qui aime prendre la défense de ses coéquipiers. Je le sais, je l’ai vu laisser tomber les gants à quelques reprises quand on s’attaquait aux bons joueurs du Lightning. Il a beaucoup d’outils pour aider les Flyers à s’améliorer. »

Et c’est tout ce que veut faire Lecavalier.

« Quand on rachète votre contrat, c’est certes un sujet de motivation, a-t-il dit. Je veux prouver aux Flyers qu’ils ont eu raison et non pas prouver à d’autres qu’ils ont eu tort. »

 

La LNH sur Facebook