Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Claude Giroux signe une prolongation de huit ans avec les Flyers

vendredi 2013-07-05 / 13:26 / LNH.com - Joueurs autonomes 2013

LNH.com

Partagez avec vos amis


Claude Giroux signe une prolongation de huit ans avec les Flyers

Le directeur général des Flyers de Philadelphie, Paul Holmgren, s’est entendu avec son joueur de concession vendredi avec la signature du capitaine de l’équipe Claude Giroux au bas d’une prolongation de contrat de huit ans.

Les détails financiers de l’entente n’ont pas été dévoilés, mais Comcast Sportsnet a affirmé que le contrat rapporterait un salaire annuel de 8,275 millions $ au joueur. La nouvelle entente, qui selon Giroux a été finalisée mercredi matin avec son agent Pat Brisson, prendra effet au début de la saison 2014-15.

« Nous sommes heureux d’annoncer que nous avons trouvé un terrain d’entente pour une prolongation de contrat de huit ans avec Claude Giroux », a dit Paul Holmgren, directeur général des Flyers, en annonçant la signature. « Claude est un jeune homme de qualité qui s’est établi, au cours des dernières années, comme étant notre meilleur joueur et un des meilleurs joueurs de la LNH. Nous envisageons encore davantage de la part de Claude au cours des prochaines années, alors que nous tentons d’accomplir notre but de devenir une équipe championne. »

Giroux, 25 ans, disputera la dernière année d’une entente de trois ans et recevra la somme de 3,75 millions $ la saison prochaine. Giroux a cumulé 48 points en 48 parties en 2012-13, après une saison où il avait terminé au troisième rang des marqueurs de la ligue, amassant 93 points en 77 rencontres, et poursuivant son travail en récoltant 17 points en 10 rencontres des séries éliminatoires.

« Une des choses que voulait faire ‘Homer’ était de régler ce dossier et de l’écarter du portrait, maintenant, nous pouvons donc nous concentrer sur les bonnes choses, je suis donc content que ce soit réglé », a dit Giroux au cours d’un appel conférence. « D’être en mesure de jouer avec cette organisation a été formidable, les joueurs sont incroyables et les partisans s’attendent toujours à de grandes choses, le fait de savoir que je ferai partie de tout cela, c’est formidable. »

Giroux a affirmé que ses coéquipiers étaient motivés à l’idée de redresser le navire après avoir échoué à se qualifier pour les séries éliminatoires en 2012-13 pour la première fois en six saisons.

« C’est toujours difficile de regarder les matchs (à la télévision) lorsque vous êtes éliminés, car vous voulez toujours y être, spécialement lorsque vous avez goûté à l’expérience d’une finale de la Coupe Stanley, a dit Giroux. C’est une chose qui sera utilisée par les joueurs comme source de motivation, remporter la Coupe Stanley est la seule chose à laquelle nous pensons.

« L’an dernier a été une saison difficile pour l’équipe, mais nous allons apprendre de nos erreurs. Nous avons une équipe jeune et avons quelques nouveaux joueurs, tout le monde est excité à ce propos. »

Choix de première ronde en 2006 par les Flyers, Giroux a cumulé 91 buts et 200 mentions d’aide en 333 parties en saison régulière chez les Flyers. Plus tôt cette semaine, les Flyers ont offert un contrat de cinq ans à l’attaquant Vincent Lecavalier, entente d’une valeur de 22,5 millions $. L’équipe a utilisé ses deux droits de rachat de contrat sans pénalité pour mettre fin aux ententes de l’attaquant Daniel Brière et du gardien Ilya Bryzgalov.

On a questionné Giroux à propos de Lecavalier et de ce que l’ancien capitaine du Lightning de Tampa Bay pourrait apporter à Philadelphie.

« Je ne le connais pas personnellement, mais j’ai entendu beaucoup de bien à son propos, a dit Giroux. En vieillissant, je l’ai vu jouer souvent et il sera un joueur apprécié des partisans des Flyers. C’est un joueur intense qui va dans les coins et qui peut mettre la rondelle au fond du filet.

« J’ai parlé avec quelques joueurs et tous sont très enthousiastes à l’idée de l’avoir au sein de notre formation. »

C’est lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2010 que l’entraîneur des Flyers Peter Laviolette a commencé à réaliser à quel point Giroux était un joueur spécial. Cette année-là, les Flyers ont atteint la finale de la Coupe Stanley pour s’incliner en six rencontres face aux Blackhawks de Chicago.

À ses deuxièmes séries seulement, Giroux a terminé au troisième rang de son équipe avec 21 points, incluant 10 buts en 23 parties. Une démonstration qui a fait ouvrir bien des yeux et dans la tête de Laviolette, une performance qui l’a catapulté parmi l’élite des joueurs d’avant dans la LNH.

« Je dirais qu’il n’est pas plus dans la catégorie des joueurs de deuxième ordre », avait dit Laviolette avant la saison 2010-11. « C’est quelqu’un sur qui nous comptons pour évoluer dans toutes les situations et il a prouvé qu’il pouvait performer lorsque l’enjeu est grand. »

Giroux s’est entrainé avec Tony Greco, considéré comme étant un des grands spécialistes en forme physique au Canada, au cours de la saison morte. Il s’est en fait entrainé avec Greco au cours des huit dernières saisons.

« J’essaie seulement de me présenter et de jouer au hockey, a dit Giroux. J’aime pratiquer ce sport. Lorsque je suis arrivé dans la ligue il y a cinq ans, j’essayais seulement de mériter un poste dans la LNH et m’assurer d’obtenir le plus de temps de glace possible pour démontrer ce que je pouvais faire. Beaucoup de crédit revient au personnel d’entraîneurs et à la direction qui ont eu foi en moi. »

Ne ressent-il pas de la pression sur ses épaules, maintenant qu’il a reçu une prolongation de contrat ?

« Je vais faire le mieux que je peux pour ne pas les laisser tomber, a dit Giroux. Un peu de pression ne fait pas mal, mais j’ai beaucoup de bons coéquipiers qui jouent bien. Je suis excité de passer à autre chose maintenant. »