Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

John Tortorella content de pouvoir compter sur Roberto Luongo

jeudi 2013-07-04 / 21:24 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


John Tortorella content de pouvoir compter sur Roberto Luongo

L’entraîneur John Tortorella est certainement très heureux que Roberto Luongo soit toujours un membre des Canucks de Vancouver, disant que le gardien « sera l’épine dorsale de notre équipe ».

En entrevue à la radio de TSN mercredi, Tortorella a parlé du fait que Luongo était maintenant officiellement le gardien no 1 des Canucks après que Cory Schneider eut été échangé aux Devils du New Jersey lors du repêchage 2013 dimanche. La transaction a mis fin à plus d’un an de controverse devant le filet à Vancouver.

« Je crois que Roberto est tout un gardien, a mentionné Tortorella. J’ai accordé beaucoup d’entrevues où on me disait: ‘Donc, Schneider va être le partant, et [Luongo] va être son auxiliaire.’ Roberto Luongo n’est pas un gardien no 2. Je l’ai observé lors des Jeux olympiques. J’ai suivi sa carrière. C’est un excellent gardien.

« Je ne suis pas certain de ce qui s’est passé en cours de route, mais j’espère qu’il va être en mesure de remettre de l’ordre dans ses pensées. Je pense qu’il le fera parce que tous ceux à qui j’ai parlé m’ont dit qu’il était un très bon gars, très professionnel. »

Schneider était devenu le partant des Canucks lors des séries éliminatoires de 2012 et semblait être considéré comme leur gardien d’avenir. Mais le directeur général Mike Gillis n’a pas réussi à échanger Luongo en raison de son long et onéreux contrat, menant à la transaction de dimanche qui a envoyé Schneider aux Devils en retour du neuvième rang au repêchage, que les Canucks ont utilisé pour sélectionner l’attaquant Bo Horvat.

« Je suis sous le choc, avait déclaré Luongo sur le coup. Je vais devoir prendre le temps d’assimiler ce qui vient de se passer et trouver ce que je vais faire. »

Tortorella a indiqué qu’il avait parlé à Luongo depuis la transaction.

« Je crois que c’était nécessaire, a-t-il évoqué. Et j’espère que ça l’aidera d’avoir un nouvel entourage, quand on parle du personnel d’entraîneurs. »

Luongo, qui est âgé de 34 ans, a présenté une fiche de 9-6-3 avec une moyenne de buts alloués de 2,56 et un pourcentage d’efficacité de ,907 en 20 apparitions en 2012-13. Schneider, 27 ans, a affiché un dossier de 17-9-4 avec une moyenne de 2,11, un pourcentage de ,927 et cinq jeux blancs. Chaque gardien a obtenu deux départs sur les quatre matchs de leur série de premier tour, alors que les Canucks ont été balayés par les Sharks de San Jose.

« C’est une situation un peu unique, celle des gardiens ici, avec [Schneider et Luongo], a dit Tortorella. De l’extérieur, je les observais l’an dernier et je trouve que ces deux joueurs ont extrêmement bien géré la situation. Mais bon, je n’ai vu qu’une partie de ce qui s’est produit. [...] C’était une situation vraiment précaire. »

Tortorella a mentionné que son travail sera de mener les Canucks jusqu’à une conquête de la Coupe Stanley, et il s’attend à ce que Luongo soit devant le filet quand ça arrivera.

« Si tu oublies tout ce qui s’est passé, il est notre gardien de but no 1 et je crois que c’est de cette façon qu’il doit voir la situation, a ajouté Tortorella. Et il devra essayer de porter toute notre équipe sur ses épaules. »

 

La LNH sur Facebook