Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    L’Avalanche veut prendre son temps avec MacKinnon

    mercredi 2013-07-03 / 1:04 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    LNH.com

    Partagez avec vos amis


    L’Avalanche veut prendre son temps avec MacKinnon

    Le nouvel entraîneur-chef de l’Avalanche du Colorado Patrick Roy a affirmé qu’il avait hâte de voir Nathan MacKinnon, le tout premier choix au repêchage 2013 de la LNH, patiner avec son équipe. Mais lundi à Denver, lors de la conférence de presse visant à présenter MacKinnon, il a prêché la patience avec sa nouvelle étoile.

    « Nous aurons à être patients au début pour lui donner une chance de s’adapter », a dit Roy alors que MacKinnon était présenté aux médias locaux. « Je ne comparerai pas le hockey junior à celui de la LNH. Il faut seulement lui donner le temps de se sentir à l’aise. »

    Peu de temps après la sélection de MacKinnon par le Colorado, dimanche, Roy a identifié le joueur de 17 ans comme le centre de sa troisième unité, entouré de Jamie McGinn et Steve Downie. Roy a affirmé qu’il s’attendait à voir ses deux premiers trios être pivotés par Paul Stastny et Matt Duchene, déplaçant Ryan O’Reilly à l’aile gauche, lui qui est habituellement utilisé au poste de centre.

    Peu importe où MacKinnon jouera, on se dit excité à l’idée d’ajouter le talentueux attaquant à l’alignement de l’Avalanche.

    « C’est un grand compétiteur, c’est un gagnant, a dit Roy. Les gens seront très surpris par sa vitesse, spécialement sur ses départs. Il possède l’habilité pour patiner dans la LNH, ça ne fait pas de doute dans mon esprit. »

    Roy connaît certainement bien MacKinnon pour avoir dirigé contre lui au cours des deux dernières campagnes dans la LHJMQ, alors que MacKinnnon s’alignait avec les Mooseheads d’Halifax et que Roy dirigeait les Remparts de Québec.

    Avec le rapide Duchene qui aura la charge d’un des deux premiers postes de joueur de centre, Roy a dit qu’il s’attendait à utiliser ses jeunes et rapides attaquants à son avantage. Le noyau pourrait faire de l’Avalanche une équipe difficile à affronter au cours des prochaines saisons.

    « Nous croyons qu’il est prêt pour la LNH. Il s’amènera et sera déjà un des plus rapides patineurs dans la ligue. Nous sommes excités de l’avoir avec nous », a dit le vice-président exécutif aux opérations hockey, Joe Sakic. « Nous avons hâte de le voir arriver ici. Nous savons que nos partisans seront excités quand ils le verront jouer. Lui sur un trio et Matt Duchene sur un autre, ils adorent pousser le jeu et se déployer à grande vitesse. »