Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    La première ronde du Repêchage a produit beaucoup de surprises

    dimanche 2013-06-30 / 20:35 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    La première ronde du Repêchage a produit beaucoup de surprises

    NEWARK, N.J. – L’Avalanche du Colorado a ouvert le repêchage 2013 de la LNH en sélectionnant le centre des Mooseheads de Halifax Nathan MacKinnon au premier rang et les surprises se sont enchaînées par la suite.

    Dans le cadre de l’un des repêchages les plus prometteurs en près de dix ans, l’Avalanche a fait de MacKinnon, un centre de 6 pieds et 182 livres, le premier joueur de la Ligue de hockey junior majeur du Québec réclamé au premier rang depuis que les Penguins de Pittsburgh avaient utilisé leur premier choix pour sélectionner Sidney Crosby en 2005.

    Incidemment, MacKinnon et Crosby sont tous deux originaires de Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse, et ils ont fréquenté l’école préparatoire Shattuck-St. Mary's de Faribault, au Minnesota.

    « C’est incroyable, a déclaré MacKinnon. J’ai rêvé de ce moment pendant presque toute ma vie et mon rêve se réalise enfin. C’est merveilleux de faire partie d’une telle organisation. »

    Dans les journées précédant le repêchage, l’Avalanche avait révélé que son choix s’était arrêté sur MacKinnon, qui a été préféré au défenseur des Winterhawks de Portland Seth Jones et à d’autres attaquants fort bien classés.

    « Nathan vit sous pression depuis longtemps et il s’est toujours révélé être à la hauteur », a expliqué Joe Sakic, le vice-président exécutif des opérations hockey de l’Avalanche, à TSN. « C’est un joueur électrisant. C’est le joueur le plus explosif de ce repêchage. »

    Des sélections surprises et des échanges percutants ont ensuite marqué le reste de la journée.

    Les hôtes, les Devils du New Jersey, ont créé toute une commotion lorsqu’on a annoncé qu’ils avaient échangé le neuvième choix du premier tour aux Canucks de Vancouver en retour du gardien de but Cory Schneider. En 2012-13, à sa première saison à titre de gardien de but numéro un, Schneider a présenté un dossier de 17-9-4 avec une moyenne de buts alloués de 2,11 et un pourcentage d’arrêts de ,927. Il devient ainsi le successeur du futur membre du Temple de la renommée du hockey Martin Brodeur, qui a maintenant 41 ans.

    Avec cette sélection, Vancouver s’est tourné vers l’attaquant Bo Horvat, un centre des Knights de London dans la Ligue de hockey de l’Ontario.

    « On voulait grimper dans les dix premiers pour pouvoir choisir un joueur comme lui », a affirmé Mike Gillis, le directeur général des Canucks, à TSN. « Ce genre d’échanges comportent plusieurs facteurs et ça devenait très compliqué à la fin. On pense pouvoir améliorer notre formation dès maintenant et pour l’avenir avec cette transaction. Pouvoir améliorer notre rang tout en obtenant ce type de jeune espoir était très important pour notre organisation. »

    Les Panthers de la Floride ont réclamé le centre finlandais Aleksander Barkov, le meilleur espoir européen selon le Bureau central de dépistage de la LNH, au deuxième rang.

    À sa deuxième campagne complète avec Tappara dans la SM-liiga, la meilleure ligue professionnelle en Finlande, l’attaquant de 6 pieds 2 pouces et 205 livres a récolté 48 points en 53 rencontres. Une blessure à l’épaule est venue mettre un terme à sa saison et il a dû être opéré au mois de mars. Il a récemment reçu le feu vert pour recommencer à patiner et à manier la rondelle, mais il a révélé qu’il n’avait pas recommencé à effectuer des tirs.

    « Il est l’une des raisons pour lesquelles Tappara a terminé en deuxième position dans la ligue », a déclaré Goran Stubb, le directeur du dépistage européen de la LNH. « C’est un centre constant, calme, qui excelle dans les deux sens de la patinoire. Il est toujours au bon endroit au bon moment. Il est très agile avec son bâton et il possède une excellente vision. »

    Barkov a admis qu’il se doutait qu’il allait aboutir avec les Panthers.

    « [Samedi], ils m’ont dit qu’ils étaient très intéressés et qu’ils pourraient me choisir », a confié Barkov à LNH.com. « J’étais très content et je suis heureux de pouvoir revêtir le chandail des Panthers. »

    Le Lightning de Tampa Bay a choisi le coéquipier de MacKinnon à Halifax, Jonathan Drouin, au troisième rang. Drouin a pris la deuxième position chez les marqueurs de la LHJMQ avec 105 points et il a remporté le titre de joueur par excellence du circuit ainsi que celui de joueur de l’année de la Ligue canadienne de hockey.

    « Je n’ai jamais rien ressenti de tel que lorsque Steve [Yzerman, le directeur général du Lightning] a dit mon nom, a affirmé Drouin. J’étais nerveux dans les gradins, mais j’étais très fier d’entendre mon nom. Mon père, ma mère et mon frère étaient avec moi et c’est probablement le plus beau moment de ma vie. »

    C’est la deuxième année de suite que deux coéquipiers sont sélectionnés parmi les trois premiers après Nail Yakupov (1er, Oilers d’Edmonton) et Alex Galchenyuk (3e, Canadien de Montréal) du Sting de Sarnia l’an dernier. Cela s’était également produit en 1999 quand les Canucks de Vancouver avaient réclamé Daniel Sedin et Henrik Sedin avec les deuxième et troisième choix, respectivement.

    « C’est génial », a déclaré MacKinnon à LNH.com. « On a connu une année incroyable et on avait une belle chimie sur la glace. C’est sûr que ça sera bizarre de jouer contre lui. Je ne l’affronterai pas souvent, mais quand ça va arriver, ce sera amusant. Ça va être une belle ambiance. »

    Avec le quatrième choix, les Predators de Nashville ont repêché Seth Jones, le plus bel espoir nord-américain selon le Bureau central de dépistage. L’analyste du NHL Network Craig Button l’avait d’ailleurs qualifié de meilleur espoir de 18 ans à la ligne bleue depuis Chris Pronger.

    À sa première saison dans la Ligue de hockey de l’Ouest, Jones a inscrit 14 buts et 42 aides tout en présentant un différentiel de +46 en 61 parties. Il a été nommé la recrue de l’année dans la Ligue de l’Ouest après avoir aidé Portland à remporter le titre du circuit. Il a également reçu le titre de meilleur espoir de la Ligue canadienne de hockey.

    Il a joué un rôle clé dans la conquête de la médaille d’or des États-Unis au Championnat mondial junior 2013 de l’IIHF et il a permis aux Winterhawks d’accéder à la finale du tournoi de la Coupe Memorial.

    « Je vais m’occuper de moi-même et tenter de m’améliorer pour percer l’alignement des Predators dès l’année prochaine. Ensuite, et je le dis de façon positive, je vais tenter de faire regretter aux autres équipes de ne pas m’avoir choisi », a révélé Jones à TSN. « Je pense que c’est mon travail et je vais faire tout ce que je peux pour aider Nashville à gagner. »

    Le DG des Predators David Poile a avoué qu’il était très heureux d’avoir pu mettre la main sur Jones.

    « Il a été au sommet de notre liste pendant toute l’année », a admis Poile à TSN. « Je sais qu’il y a encore de bons joueurs disponibles et on aurait été heureux de choisir l’un de ceux-là, mais je suis comblé. C’est formidable pour nous. Avec Shea Weber, il vient solidifier nos fondations en défense. On n’aurait pas pu demander mieux. Je crois que c’est la situation idéale pour nous et pour lui. »

    Plusieurs considéraient Jones comme étant le meilleur espoir de cette excellente cuvée, mais c’est finalement MacKinnon qui a été le choix de l’Avalanche.

    MacKinnon, le deuxième meilleur espoir nord-américain dans le classement final des joueurs admissibles au repêchage de cette année du Bureau central de dépistage de la LNH, a amassé 32 buts et 75 points en 44 matchs en saison régulière. Il a ajouté 11 buts et 22 assistances en 17 parties en séries éliminatoires pour permettre à Halifax de décrocher le championnat de la LHJMQ.

    Pendant le tournoi de la Coupe Memorial, MacKinnon a couronné son année avec sept buts et six mentions d’aide en quatre parties. Il a notamment obtenu un tour du chapeau et deux aides pendant la finale pour ainsi aider les Mooseheads à remporter leur premier titre de la Ligue canadienne de hockey. Il a mené tous les marqueurs du tournoi avec 13 points et il a reçu le trophée Stafford-Smythe remis au joueur par excellence de la compétition.

    « Nous sommes heureux d’accueillir Nathan dans notre organisation », a déclaré Rick Pracey, le directeur du dépistage amateur de l’Avalanche. « Nathan est un attaquant talentueux et rapide doté d'un coup de patin exceptionnel. Il préconise un style agressif et offensif et il peut élever son niveau de jeu d’un cran quand la situation l’exige. »

    L’entraîneur de l’Avalanche Patrick Roy avait affirmé la semaine dernière qu’il voyait déjà MacKinnon au centre de son troisième trio. Peu importe où il jouera, MacKinnon a bien l’intention de faire sentir sa présence.

    « Je crois que j’aurai un impact important dès l’année prochaine », a-t-il déclaré à LNH.com. « Je veux être plus que prêt. Je ne veux pas seulement faire de la figuration l’an prochain. Je ne veux pas juste apprendre et rester effacé. Je veux être le meilleur joueur possible. »

    Les Hurricanes de la Caroline ont choisi le centre suédois Elias Lindholm au cinquième rang. L’attaquant de 6 pieds et 192 livres, le troisième meilleur espoir européen selon le classement final du Bureau central de dépistage, a amassé 30 points en 48 matchs avec le Brynäs dans la ligue élite de Suède.

    « C’est un joueur complet, a avancé Stubb. Il pourrait bien être le prochain Peter Forsberg. C’est un excellent patineur et un bon compétiteur qui se défonce à chacune de ses présences. Il peut patiner, compter des buts et faire des passes. Il est fort physiquement même s’il préfère jouer de finesse. »

    Avec le premier de leurs trois choix de première ronde, les Flames de Calgary ont repêché le centre des 67's d’Ottawa Sean Monahan au sixième rang. Les Oilers d’Edmonton ont réclamé le défenseur de Sault Ste. Marie Darnell Nurse au septième rang, puis les Sabres de Buffalo ont sélectionné l’arrière finlandais Rasmus Ristolainen au huitième rang avant que les Canucks réclament Horvat.

    Avec ses 6 pieds 4 pouces et 207 livres, Ristolainen n’a même pas été le plus gros défenseur choisi par les Sabres au premier tour. Cet honneur revient à Nikita Zadorov, 6 pieds 5 pouces et 221 livres, un arrière de London sélectionné au 16e rang. Ce choix avait été acquis par Buffalo en avril dernier dans la transaction qui avait envoyé Jason Pominville au Wild du Minnesota.

    Au 10e rang, les Stars de Dallas se sont tournés vers l’attaquant russe Valeri Nichushkin, le deuxième meilleur espoir européen selon le Bureau central de dépistage. Les Flyers de Philadelphie ont réclamé Samuel Morin, un défenseur format géant de l’Océanic de Rimouski (6 pieds 6 pouces), au 11e rang. Le centre de London Max Domi a été le 12e joueur sélectionné lorsque les Coyotes de Phoenix l’ont choisi et il a été suivi du défenseur des Raiders de Prince Albert Joshua Morrissey (13e, Jets de Winnipeg).

    Avec leur premier de trois choix en première ronde, les Blue Jackets de Columbus ont réclamé le centre suédois Alexander Wennberg au 14e rang. Le défenseur des Wheat Kings de Brandon Ryan Pulock a été repêché par les Islanders de New York au 15e rang, suivi de Zadorov et de l’attaquant Curtis Lazar (17e, Sénateurs d’Ottawa).

    Les Sharks de San Jose ont échangé un de leurs trois choix de deuxième tour aux Red Wings de Detroit pour grimper de deux positions afin de mettre la main sur le défenseur des Silvertips d’Everett Mirco Mueller au 18e rang. Les Blue Jackets ont sélectionné l’attaquant des Spitfires de Windsor Kerby Rychel avec le 19e choix et les Red Wings ont repêché l’attaquant des Foreurs de Val-d'Or Anthony Mantha au 20e rang. Mantha a été le seul espoir de la Ligue canadienne de hockey à compter 50 buts en 2012-13.

    Les Maple Leafs de Toronto ont réclamé le centre à caractère défensif Frédérik Gauthier de Rimouski avec le 21e choix, puis les Flames ont surpris tout le monde en repêchant l’attaquant des Olympiques de Gatineau Émile Poirier au 22e rang. Poirier, un ailier droit de 6 pieds et 183 livres, a récolté 70 points en 65 parties en 2012-13 et il pointait à la 39e position du classement final du Bureau central de dépistage.

    Andre Burakovsky, un attaquant autrichien qui évolue en Suède, a été réclamé par les Capitals de Washington au 23e rang. L’attaquant des Tigers de Medicine Hat Hunter Shinkaruk a été repêché au 24e rang par les Canucks de Vancouver et Michael McCarron, un ailier droit du programme de développement de l’équipe nationale des États-Unis, a été choisi au 25e rang par le Canadien de Montréal.

    Le défenseur des Thunderbirds de Seattle Shea Theodore a été réclamé par les Ducks d’Anaheim avec le 26e choix. Puis, avec leur troisième sélection de la première ronde (27e au total), les Blue Jackets se sont tournés vers l’attaquant slovaque Marko Dano. Les Flames de Calgary ont repêché l’attaquant des Pats de Regina Morgan Klimchuk au 28e rang. Ce choix avait été acquis lors de la transaction qui avait envoyé Jarome Iginla aux Penguins de Pittsburgh. Au 29e rang, les Stars de Dallas ont choisi l’attaquant du Storm de Guelph Jason Dickinson, puis les champions de la Coupe Stanley, les Blackhawks de Chicago, ont repêché l’attaquant des Whalers de Plymouth Ryan Hartman au 30e rang.

    Suivez Adam Kimelman sur Twitter : @NHLAdamK