Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Les Devils font l’acquisition de Schneider des Canucks pour le 9e choix

    dimanche 2013-06-30 / 21:35 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les Devils font l’acquisition de Schneider des Canucks pour le 9e choix

    NEWARK, N.J. -- Cory Schneider débarque à New Jersey, probablement pour remplacer Martin Brodeur en tant que gardien numéro un, tandis que Roberto Luongo redevient le gardien partant des Canucks de Vancouver.

    Ainsi, deux équipes situées à l’opposé du continent espèrent qu’ils ont trouvé une solution à leurs problèmes actuels et futurs devant le filet.

    Les Devils et les Canucks ont conclu la première transaction majeure dimanche et ont électrifié la foule du Prudential Center, réunie pour le repêchage 2013 de la LNH, quand New Jersey a expédié le 9e choix au total à Vancouver, en échange de Schneider, un gardien de 27 ans à qui il reste encore deux saisons au contrat, à un salaire de 4 millions $ par an.

    Luongo, 34 ans, a encore neuf années à écouler à son contrat qui le paie 5,33 millions $ par saison.

    Les Canucks ont par la suite utilisé le 9e choix au total pour sélectionner Bo Horvat, un joueur de centre qui évoluait avec les Knights de London, de la OHL.

    « Il y a trois ans, nous avons planifié tout ceci et puis Cory est devenu un excellent jeune gardien de but, mais Roberto nous a menés jusqu’au septième match de la finale de la Coupe Stanley, il a remporté la médaille d’or aux Jeux olympiques, son parcours est impeccable », a admis le directeur général de Vancouver, Mike Gillis, sur le parquet du repêchage. « Notre plan, il y a trois ans, était de développer Cory et de l’échanger en retour d’un choix élevé au repêchage, c’est ce que nous avons fait finalement. »

    Toutefois, Schneider était perçu comme le gardien d’avenir à Vancouver au cours de la saison 2012-13, et les Canucks ont essayé de transiger Luongo. Ils n’ont pu trouver un partenaire pour danser et Gillis a dit que l’option d’un rachat de contrat n’était pas quelque chose que l’organisation était prête à faire.

    « Je ne pense pas que quelqu’un voudrait racheter un joueur pour 20 millions $, a dit Gillis. Ce n’est pas une chose que nous voulions faire. Nous avons regardé toutes les options et un rachat n’était pas une alternative viable. »

    Luongo a admis, après la date limite des transactions 2013 dans la LNH, le 3 avril, qu’il n’était pas content de la situation ni de son statut en tant que gardien suppléant à Vancouver et qu’il savait que son contrat était la seule raison qui empêchait une transaction dans son cas. Il était définitivement frustré de la situation.

    Dimanche, selon TSN, Luongo a admis être sous le choc par rapport à la décision de l’organisation de le garder et d’échanger Schneider, mais Gillis a affirmé qu’il ne croyait pas qu’il y aurait de problèmes, ni avec le gardien ni l’équipe, malgré le fait que le club tentait évidemment de l’échanger, avant de réaliser que la chose serait impossible.

    Gillis a dit qu’il n’avait pas parlé à Luongo, mais qu’il le ferait sous peu pour expliquer le raisonnement et la décision de l’organisation. Il a également affirmé que le propriétaire des Canucks, Francesco Aquilini avait pris un vol dimanche, pour aller rencontrer Luongo afin de discuter avec lui.

    Luongo a affiché un dossier de 9-6-3, une moyenne de buts alloués par match de 2,56 et un pourcentage d’arrêts de ,907 en 20 apparitions devant le filet en 2012-13.

    « Je dois avoir une conversation avec lui et lui expliquer ce qui s’est passé, a dit Gillis. J’ai déjà discuté avec son agent, Gilles Lupien. Je n’anticipe par de problème, mais si cela arrivait, on ferait avec. »

    Gillis a dit que Schneider a été informé qu’il avait été échangé « aussitôt que la transaction a été conclue ». Schneider a compilé une fiche de 17-9-4, cumulé une moyenne de buts alloués de 2,11 ainsi qu’un pourcentage d’arrêts de ,927, tout en récoltant cinq jeux blancs en 2012-13.

    « Il nous a remerciés pour tout l’aide qu’on lui a apporté à Vancouver, a ajouté Gillis. Il a dit être triste de quitter et regarde vers l’avenir, pour le prochain chapitre. »

    Les Devils ont maintenant trois gardiens sous contrat pour la saison 2013-14. Brodeur, 41 ans, est encore sous contrat pour une autre saison à un salaire de 4,5 millions $, tandis que Johan Hedberg, 40 ans, a également une autre saison à écouler à son entente qui le paiera 1,4 million $.

    Le directeur général des Devils Lou Lamoriello devrait s’adresser aux médias suite à la conclusion de la quatrième ronde, dimanche soir.

    « Un peu surprenant », a dit Schneider au site Internet des Devils à propos de l’échange. « Évidemment, il y avait quelques rumeurs disant que je pourrais être échangé, mais je pense avoir entendu mon nom mentionné dans des rumeurs au cours des cinq ou six dernières années. J’ai paraphé une prolongation de contrat avec Vancouver, je n’étais pas certain qu’une transaction aurait lieu et je m’étais fait à l’idée que je demeurerais ici.

    « Mais je suis très excité de m’en venir au New Jersey. Je les ai toujours suivis, je suis un fan de Martin Brodeur depuis que je suis jeune. D’avoir une possibilité de travailler avec lui sera incroyable. Le simple fait de le voir se rendre jusqu’en finale de la Coupe Stanley il y a à peine un an, je sais qu’il y a de bons éléments en place. Pour moi, un gars de Boston, c’est vraiment génial de revenir sur la Côte est. Vancouver c’est très loin de Boston. »

    Gillis a dit qu’il avait reçu de l’intérêt de bon nombre de formations au sujet de Schneider, mais son but était de s’avancer parmi les 10 premiers choix en première ronde.

    « Nous avions ciblé Bo Horvat et si nous pouvions réaliser cette transaction, nous savions que cela serait bénéfique à notre organisation, » a dit Gillis.

    Les Canucks ont aussi sélectionné Hunter Shinkaruk des Tigers de Medicine Hat de la WHL avec le choix numéro 24.

    « Bo Horvat est un véritable leader, un excellent joueur, a dit Gillis. Hunter est un jeune joueur très habile de l’ouest du Canada et il a beaucoup de potentiel d’amélioration. Nous sommes très enthousiastes de pouvoir compter sur les deux. »