Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Si Jones est choisi au 1er rang, il écrira l’histoire

    samedi 2013-06-29 / 20:48 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Si Jones est choisi au 1er rang, il écrira l’histoire

    NEWARK, New Jersey – Bien qu’il reste à voir si le défenseur Seth Jones, des Winterhawks de Portland, deviendra le premier Afro-Américain à être sélectionné au premier rang dans l’histoire du repêchage de la LNH, la possibilité a suscité énormément d’intérêt dans le monde du hockey.

    Le repêchage 2013 de la LNH aura lieu dimanche au Prudential Center (15h HE; RDS, TSN, NBCSN).

    « Sachant que Seth pourrait être sélectionné au premier rang démontre qu’il y a eu beaucoup de changement et c’est évidemment une très bonne chose pour le hockey », a déclaré à LNH.com le défenseur des Canadiens de Montréal et gagnant du trophée Norris, P.K. Subban. « Ce n’est pas seulement très bien pour moi, mais ce serait super pour tout le monde. Mais d’abord et avant tout, on veut qu’il soit considéré comme un grand joueur, pas seulement comme un joueur de hockey noir. C’est comme cela que j’ai avancé dans ma carrière. J’ai seulement tenté d’être le meilleur joueur possible. »

    Le vice-président exécutif des opérations hockey de l’Avalanche du Colorado, Joe Sakic, a publiquement admis que si son équipe détient toujours le premier choix, il sélectionnerait l’un des meilleurs attaquants disponibles soit Nathan MacKinnon ou Jonathan Drouin, des Mooseheads de Halifax, ou le centre finlandais Aleksander Barkov.

    Jones sait que l’un de ces trois joueurs pourrait être choisi au 1er rang. Si ça arrive que c’est lui qui est le no 1, il sera ravi, sinon, cela ne changera rien à ce qu’il croit déjà.

    « Ça signifierait beaucoup pour moi, mais ma famille et moi n’avons jamais porté attention à cela… que tu sois Blanc ou Noir n’a pas d’importance, a dit Jones. Être choisi au premier rang serait vraiment spécial. Mais je peux concevoir que ça fait une si grosse histoire. C’est juste que moi, je n’ai jamais vraiment pensé à ce genre de choses. »

    S’il est choisi au premier rang, Jones deviendrait le septième Américain à recevoir ce privilège et le premier depuis Patrick Kane en 2007. De plus, il deviendrait l’Afro-Américain à être sélectionné au plus haut rang dans les 51 ans du repêchage. Evander Kane détient cette distinction, lui qui a été choisi au quatrième rang par les Thrashers d’Atlanta le 26 juin 2009.

    Est-ce que Jones sera déçu s’il n’est pas choisi au premier rang?

    « Cela aura fait une bonne histoire pour tout le monde et il semblait que cela allait arriver, mais je pense que Joe et Pat (Roy) savent ce qu’ils font, a déclaré Jones. S’ils pensent que c’est ce qui va aider leur équipe à gagner, alors c’est ce qu’ils pensent. »

    Quand on lui a demandé s’il se considérait comme un modèle pour les jeunes Afro-Américains, Jones a souri.

    « Ouais, je pense que c’est beaucoup de responsabilité, a déclaré l’espoir de 6 pi 3,5 po pesant 205 livres. Chaque fois que je peux intéresser d’autres personnes à jouer au hockey, je fais évidemment quelque chose de bien. »

    C’est certainement de la musique aux oreilles du vainqueur du trophée Lester Patrick, Willie O'Ree, qui a brisé la barrière des joueurs noirs quand il a joué avec les Bruins de Boston en 1958, presque 11 ans après les débuts de Jackie Robinson dans les ligues majeures de baseball.

    « Si Jones est choisi au premier rang ça voudrait dire beaucoup, a dit O'Ree à LNH.com. Ça signifierait beaucoup pour la ligue. Juste de savoir qu’il était un jeune Noir qui voulait jouer au hockey, il s’est fixé des objectifs pour lui-même, il a contribué à atteindre ses buts et il s’est dit : ‘Hey, je suis ici et je vais devenir le meilleur joueur de hockey que je peux.' »

    Au dernier décompte, 30 des 69 joueurs des minorités de la LNH qui sont Noirs font partie de l’équipe partante ou se retrouve dans leurs filiales.

    « J’espère voir le jour où on ne discutera plus du fait qu’un Noir est considéré comme le meilleur espoir », a déclaré le défenseur Johnny Oduya, des Blackhawks de Chicago. « Pour moi, ça devrait être considéré comme une chose normale et ça ne devrait pas faire une grande histoire. Mais nous n’en sommes pas encore là et tant qu’on n’y arrivera pas et que c’est une histoire positive, c’est bien. »

    Jones fait partie d’une poignée d’exceptionnels joueurs des minorités admissibles au repêchage de cette année. Les autres sont le défenseur Darnell Nurse, de Sault Ste. Marie, l’ailier droit Justin Bailey, des Rangers de Kitchener, le défenseur Jordan Subban, des Bulls de Belleville, l’ailier droit Nicolas Baptiste, des Wolves de Sudbury, le défenseur Madison Bowey, des Rockets de Kelowna, le défenseur Jonathan-Ismael Diaby, des Tigres de Victoriaville, et l’ailier gauche Anthony Duclair, des Remparts de Québec.

    Jones, qui a terminé sa saison recrue à Portland avec 14 buts, 56 points et un différentiel de plus-46 en 61 matchs réguliers, a été classé au premier rang par le Bureau central de dépistage de la LNH.

    Nurse, Subban et Bailey ont dit à LNH.com que ce serait excitant si Jones était sélectionné au premier rang.

    « Le hockey est probablement le seul sport où l’on ne retrouve pas plusieurs Afro-Américains, mais je pense que de plus en plus de gamins commencent à jouer au hockey depuis que l’on en retrouve plusieurs dans la ligue et ils deviennent des modèles, a dit Bailey à LNH.com. Peu importe que Seth Jones soit choisi au premier, deuxième ou troisième rang. Je crois qu’il deviendra une vedette dans la LNH un jour et il sera un modèle. J’espère que de plus en plus de joueurs des minorités joueront au hockey. »

    Bailey, qui a marqué 17 buts et totalisé 36 points en 57 matchs à sa première année avec les Rangers, est classé au 38e rang sur la liste des joueurs nord-américains de la Centrale de dépistage de la LNH.

    Le plus vieux frère de Subban, P.K. Subban, a remporté le trophée Norris remis au meilleur défenseur de la LNH. Jordan Subban figure au 55e du Bureau central de dépistage dans son classement final. À sa deuxième saison avec les Bulls, Jordan a terminé au sixième rang parmi les défenseurs de la LOH avec un total de 51 points (15 buts, 36 assistances) en 68 matchs de la saison régulière. Il avait inscrit cinq buts et récolté 20 points à son année recrue en 2011-12.

    « Le fait que Seth ait une chance d’être le premier choix est une bonne chose et ça démontre que le sport évolue concernant la diversité. On voit de plus en plus de joueurs en provenance des groupes ethniques jouer dans la ligue et connaître du succès, a dit Jordan Subban. C’est bien pour le sport et ça ne fera qu’aider le sport à grandir. »

    Nurse est le deuxième meilleur défenseur classé tout juste derrière Jones et il est classé au quatrième rang par la Centrale. Il a atteint des sommets personnels avec les Greyhounds en marquant 12 buts, amassant 29 assistances, totalisant 41 points, tout en présentant un différentiel de plus-15 et en totalisant 116 minutes de pénalité.

    Qu’est-ce que le défenseur gaucher de 6 pi 3,5 po pesant 185 livres ressent de savoir que Jones pourrait être le premier choix?

    « Ça veut dire beaucoup, a dit Nurse. On grandit et on a des standards élevés. Quand j’étais jeune, je regardais toujours de la façon que Jarome Iginla jouait. Sachant que Seth pourrait être le premier choix serait bien et cela pourrait influencer encore plus de jeunes des minorités à jouer au hockey. Pas seulement des joueurs noirs, mais aussi ceux des autres groupes ethniques. »

    Suivez Mike Morreale sur Twitter à: @mikemorrealeNHL