Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

CHI vs BOS

    Les Bruins sont fiers de leur saison et d’avoir atteint la finale

    Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Bruins sont fiers de leur saison et d’avoir atteint la finale

    BOSTON – Depuis qu’ils ont remporté la Coupe Stanley en 2011, les Bruins de Boston ont perdu en première ronde et dans le sixième match de la finale au cours des deux dernières années.

    Il y a différent degré de déception, et les Bruins en connaissent au moins deux maintenant.

    « On doit se dire que nous avons atteint la finale, mais ce n’est pas réjouissant quand tu perds », a déclaré le défenseur Dennis Seidenberg mercredi lorsque les joueurs des Bruins ramassaient leurs effets personnels au TD Garden. « Mais si vous regardez en arrière, on a surmonté beaucoup d’obstacles, on avait plusieurs blessés et de jeunes joueurs ont élevé leur jeu. Les gars se sont vraiment sacrifiés et ils ont fourni de grands efforts. »

    Les Bruins ont mené 2-1 dans la finale contre les Blackhawks de Chicago. Dans le sixième match, alors qu’ils avaient le dos appuyé au mur, les Bruins menaient 2-1 avec moins de 90 secondes à jouer, mais les Blackhawks ont inscrit deux buts en 17 secondes et ils ont célébré sur la glace du Garden.

    « Être si près de remporter un championnat et de la manière que nous avons perdu alors que nous avions l’avance dans la dernière minute de jeu fait encore plus mal, car nous étions si près », a déclaré l’attaquant Daniel Paillé.

    Bien qu’ils n’aient pas eu encore assez de temps pour apprécier ce qu’ils ont accompli malgré leur défaite crève-cœur, les Bruins devront admettre qu’ils ont connu un remarquable parcours jusqu’à la finale de la Coupe Stanley. Ils ont connu une mauvaise fin de saison régulière en présentant une fiche de 2-5-2 à leurs neuf derniers matchs. Ils ont eu à composer avec le report de deux matchs en raison des incidents survenus au marathon de Boston et la recherche de l’un des suspects. Ils ont disputé cinq matchs dans les huit derniers jours du calendrier.

    Dans la première ronde des séries éliminatoires, les Bruins ont pris une avance de 3-1 dans la série contre les Maple Leafs de Toronto. Ces derniers ont cependant créé l’égalité et ils menaient 4-1 dans la troisième période du match no 7, mais les Bruins ont comblé l’écart avant de l’emporter en prolongation. Ils ont par la suite éliminé les Rangers de New York en cinq rencontres, avant de balayer les Penguins de Pittsburgh en quatre matchs.

    « Je revois notre saison et je suis étonné, pas surpris, mais étonné de notre parcours dans les séries », a affirmé le directeur général, Peter Chiarelli. « Ce fut tout un parcours, on a eu des hauts et des bas, mais quand on fonçait, c’était impressionnant à voir. Nos performances ont confirmé beaucoup de chose de ce que nous croyions, c’est-à-dire, ce que ce groupe de joueurs est capable de faire et ce qu’il a fait. »

    Le noyau de joueurs de la formation 2012-13 des Bruins ressemblait beaucoup à celui des quatre ou cinq dernières saisons. Maintenant, ce groupe est à la croisée des chemins. Plusieurs joueurs importants comme les défenseurs Zdeno Chara et Seidenberg, et les attaquants David Krejci, Milan Lucic, Tyler Seguin et Patrice Bergeron sont sous contrat pour la prochaine saison. Mais il y a des joueurs autonomes qui ne reviendront pas et d’autres qui seront difficiles à retenir.

    Chiarelli a fait savoir qu’il n’offrira pas un nouveau contrat au défenseur Andrew Ference en raison des contraintes du plafond salarial. Jaromir Jagr, acquis à la date limite des échanges, deviendra également libre.

    Les deux priorités de Chiarelli seront le gardien Tuukka Rask, un joueur autonome avec compensation, et l’attaquant Nathan Horton, qui pourra profiter de la pleine autonomie au début du marché des joueurs autonomes le 5 juillet.

    Chiarelli a mentionné qu’il était confiant d’en venir à une entente avec Rask, et il a fait savoir à Horton qu’il voulait le voir revenir avec l’équipe. Horton a refusé de commenter sa situation contractuelle. Rask, qui avait signé un contrat d’un an afin de démontrer qu’il pourrait être le gardien partant de l’équipe, aimerait signer une entente à long terme avec l’équipe qui l’a développé quand il est arrivé en Amérique du Nord en provenance de sa Finlande natale.

    « J’espère que l’on pourra en venir à une entente, car ce serait une situation idéale de jouer toute ma carrière ici », a dit Rask.

    Les joueurs pansent leurs blessures après cette décevante défaite contre les Blackhawks. Chiarelli a cependant apprécié les accomplissements de son équipe.

    « La conclusion n’a pas été joyeuse et je ne me sens pas encore bien après notre défaite, a indiqué le directeur général. Aucun de nous ne se sent bien, mais mon travail à titre de directeur général est d’analyser la saison, de regarder ce groupe de mon perchoir, de l’évaluer et de prendre des décisions pour l’avenir. En rétrospective, je peux vous dire que j’ai vraiment aimé ce que j’ai vu. J’ai aimé l’esprit de débrouillardise. J’ai aimé le travail que Claude Julien et son personnel ont fait avec les joueurs qu’ils ont dû changer de position et de trios. J’ai aimé les performances de Rask, Krejci, Lucic, Chara et de tous les joueurs.

    « À vrai dire, je me sens un peu mieux maintenant que ce matin, un peu mieux qu’hier et quand je regarde de mon perchoir, je me sens vraiment mieux. »

    Si Chiarelli trouve un moyen de ramener tout son monde, comptez sur Lucic pour faire sa part.

    « Nous avons clairement démontré que nous formons une équipe de calibre de championnat. Nous jouons avec beaucoup de fierté et nous pouvons gagner, a dit Lucic. La direction devra prendre des décisions à compter de la semaine prochaine, car en raison du lock-out tout a été repoussé. Est-ce que nous sommes le 26 juin aujourd’hui? Ce fut définitivement une longue, une très longue saison. Je crois que cette équipe peut accomplir encore plus et je pense que chaque gars dans ce vestiaire aimerait que tout le monde soit de retour la saison prochaine. »

     

    La LNH sur Facebook