Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Jonathan Bernier content d’obtenir un nouveau départ à Toronto

dimanche 2013-06-23 / 19:08 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike Brophy - Correspondant LNH.com

TORONTO – Au premier coup d’oeil, on penserait que les membres de la famille de Jonathan Bernier ont été ravis d’échanger leurs maillots des Kings de Los Angeles contre ceux des Maple Leafs de Toronto. Ça ne devrait pas être si difficile à avaler.

Sauf que c’est un peu plus compliqué que ça.

Le gardien de 24 ans, qui a été échangé dimanche aux Maple Leafs par les Kings, a grandi en banlieue de Montréal et la grande majorité des membres de sa famille sont de grands amateurs du Canadien. Ou du moins, ils l’étaient.

« Ils me disent pas mal tous la même chose – on doit changer nos jerseys, a déclaré Bernier en rigolant. Je suis certain qu’ils le feront tous. Je ne sais pas s’ils vont aimer ça, mais ce sera super de jouer plus près de la maison pour que ma famille puisse venir me regarder jouer. »

Bernier, qui avait été sélectionné par les Kings en première ronde (11e au total) lors du repêchage de 2006, a été échangé à Toronto en retour de l’ailier droit Matt Frattin, du gardien de but auxiliaire Ben Scrivens et d’un choix de deuxième tour en 2014 ou 2015.

Les Maple Leafs étaient à la recherche d’un meilleur gardien depuis un bout de temps – ou du moins d’un gardien capable de défier James Reimer pour le poste de partant – et plusieurs croient que Bernier a le potentiel d’être un gardien no 1 dans la LNH. L’ancien directeur général des Maple Leafs Brian Burke aurait tenté d’aller chercher Roberto Luongo l’an dernier, alors que le d.g. actuel Dave Nonis a essayé de faire l’acquisition du vétéran des Flames de Calgary Miikka Kiprusoff à la date limite des transactions.

« Je suis très content, évidemment, a dit Bernier. Toronto a toujours été un marché exceptionnel; surtout avec la jeune équipe qu’ils ont en ce moment. Ça ressemble un peu à L.A. quand je suis arrivé là-bas, dans le sens où on a grandi tous ensemble. J’espère pouvoir m’intégrer rapidement. »

Bernier a démontré des statistiques impressionnantes pour les Kings cette saison, incluant une fiche de 9-3-1 et une étincelante moyenne de buts alloués de 1,88, et un pourcentage d’efficacité de ,922 avec un jeu blanc. Cependant, il n’a pas été en mesure de déloger Jonathan Quick pour le poste de partant et il devenait de plus en plus évident que s’il voulait être un gardien no 1 dans la LNH, il allait devoir le faire au sein d’une autre organisation.

Des sources avaient rapporté que les Islanders de New York et les Flyers de Philadelphie étaient également dans la course pour mettre la main sur Bernier, mais le directeur général des Kings Dean Lombardi aimait bien l’offre des Maple Leafs.

« Dean m’avait promis qu’il allait m’échanger quand on s’est parlé au début de la saison, a évoqué Bernier. Il a dit que s’il ne le faisait pas à la date limite, il le ferait après la saison. Il a tenu sa promesse et je suis évidemment très content qu’il l’ait fait. »

Reimer, âgé de 25 ans, en sera à sa quatrième année avec Toronto la saison prochaine. Il vient de connaître une campagne au cours de laquelle il a affiché un dossier de 19-8-5 avec une moyenne de 2,46 et un pourcentage d’efficacité de ,924. Le jeu du Manitobain demeure encore à peaufiner, alors que Reimer a souvent éprouvé des difficultés à contrôler ses retours et à attraper les rondelles avec sa mitaine.

Bernier, qui avait été nommé joueur par excellence de la LHJMQ en séries 2006-07 et meilleur gardien de la Ligue américaine en 2009-10, croit qu’un nouveau départ à Toronto ne pourra être que bénéfique.

« J’ai eu des hauts et des bas à L.A., mais tout le monde m’a toujours bien traité et je suis très reconnaissant pour ça, a mentionné le Québécois. C’est un nouveau défi et je vais montrer aux gens de quoi je suis capable. En même temps, je serai avec un très bon gardien en Reimer, alors ce ne sera pas facile. Je devrai seulement faire ce que je sais que je suis capable de faire et j’espère que ça m’apportera du succès. »

Frattin, un attaquant de six pieds et 200 livres âgé de 25 ans, a le potentiel de se tailler une place parmi les deux premiers trios d’une équipe de la LNH et est solide dans les deux sens de la patinoire. En 25 rencontres avec les Maple Leafs cette saison, il a inscrit sept buts et amassé 13 points, avant d’ajouter deux aides en six rencontres des séries.

Scrivens, âgé de 26 ans, a aidé les Marlies de Toronto a atteindre la finale de la Coupe Calder l’an dernier et a présenté un dossier de 11-14-2 en 32 matchs de la LNH à ses deux dernières saisons.

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
La série débute le 18 avril
vs.
La série débute le 16 avril
vs.
La série débute le 16 avril
vs.
La série débute le 17 avril
vs.
La série débute le 17 avril
vs.
La série débute le 17 avril
vs.
La série débute le 16 avril
vs.
La série débute le 17 avril
 

La LNH sur Facebook