Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

CHI vs BOS

    Bergeron a raté l’entraînement matinal des Bruins lundi

    LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Bergeron a raté l’entraînement matinal des Bruins lundi

    BOSTON – Le joueur de centre Patrice Bergeron a raté l’entraînement matinal des Bruins de Boston lundi matin.

    On ne sait toujours pas si le Québécois sera en mesure de prendre part au match no 6 de lundi au TD Garden (20 h 00 HE; RDS, CBC, NBC). Les Bruins ont absolument besoin d’une victoire lundi pour forcer la tenue d’un septième et ultime match mercredi.

    Le cas de Bergeron allait être réévalué « au jour le jour », selon ce qu’a révélé l’entraîneur Claude Julien dimanche après-midi au TD Garden. Julien n’a cependant pas voulu dévoiler la nature de la blessure, disant simplement que c’était une blessure « au corps ».

    Bergeron s’est blessé pendant le match no 5 de la finale de la Coupe Stanley samedi soir. Il n’a effectué que deux présences sur la patinoire en deuxième période et n’a pas participé au troisième tiers. Après la rencontre, il a été transporté à l’hôpital en ambulance pour des observations.

    Son compagnon de trio Brad Marchand a cependant indiqué dimanche que Bergeron était de retour à l’hôtel samedi soir et qu’il a rejoint l’équipe pour leur repas d’après-match.

    Appelé à décrire l’humeur dans laquelle était Bergeron lors du repas, Marchand a dit: « Il est toujours de bonne humeur, mais ça allait. »

    Bergeron a pris l’avion avec le reste de ses coéquipiers en direction de Boston dimanche, mais n’était pas disponible pour parler aux médias.

    Les Bruins ont cependant insisté sur le fait qu’ils n’étaient pas inquiets par la disponibilité – ou non – de Bergeron. Si le joueur de centre est en mesure de jouer, tant mieux, mais sinon, l’équipe devra trouver une autre solution. Ils n’ont pas vraiment le choix de toute façon, puisqu’ils feront face à l’élimination lundi pour seulement la deuxième fois depuis le début des séries.

    « Quelqu’un va devoir élever son jeu d’un cran et remplir son rôle, a déclaré le gardien de Boston Tuukka Rask. Je crois qu’on se sent chanceux d’avoir ce luxe. »

    Lors du match no 5, c’est la recrue Carl Soderberg qui a remplacé Bergeron au centre de Marchand et de Jaromir Jagr pendant la majeure partie des deux dernières périodes. Dimanche, Julien a mentionné qu’il avait aimé ce qu’il avait vu de Soderberg, même si ce dernier effectuait ses débuts en séries et qu’il jouait pour la première fois depuis le 28 avril. Julien pourrait donc répéter l’expérience, ou muter Chris Kelly ou Rich Peverley au centre du troisième trio et replacer Soderberg sur le quatrième, où il a amorcé le match no 5.

    « [Bergeron] amène tellement à notre équipe. Des mises en jeu, son jeu défensif et il marque de gros buts, a évoqué Marchand. C’est une lourde perte pour nous et on espère qu’il sera de retour [lundi]. Tu ne peux pas remplacer un gars comme ça. »

    Pour Nathan Horton, un membre du premier trio de Boston, ce n’est pas le temps de paniquer. Il reste plus de 24 heures avant que l’équipe sache si Bergeron sera disponible ou non pour la sixième rencontre. Il préfère donc attendre.

    « C’est un gros morceau dans notre équipe et tout le monde le sait, a dit Horton. Je ne vais pas faire de commentaires sur des choses que personne ne sait. Les gars doivent élever leur jeu d’un cran et contribuer. Il est évidemment un excellent joueur et on a besoin de lui. Je ne sais pas vraiment s’il va jouer ou non ni comment il va. J’imagine qu’on va attendre et qu’on verra tout ça demain. »

     

    La LNH sur Facebook