Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

CHI vs BOS

    Les Bruins n’ont pas su combler la perte de Patrice Bergeron

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Bruins n’ont pas su combler la perte de Patrice Bergeron

    CHICAGO – Les Bruins de Boston ont eu leur part de blessures et ont apporté des ajustements à leur formation durant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, mais arriver à faire oublier la perte de leur assistant-capitaine Patrice Bergeron serait possiblement trop demander face aux Blackhawks de Chicago en grande finale.

    On ne sait pas encore exactement à quel moment et de quelle façon Bergeron a été blessé en deuxième période du match de samedi, une défaite de 3-1 face aux Blackhawks lors du match numéro 5 de la finale au United Center. À sa première présence, à 55 secondes du début de la période, il a remporté une mise en jeu en zone défensive et a patiné jusqu’en territoire des Blackhawks jusque le long de la rampe avant de retraiter au banc.

    « Je ne sais pas comment il va présentement. Je ne sais pas s’il sera de retour pour le prochain match, mais il nous a définitivement manqué en troisième période, » a dit le joueur de centre des Bruins David Krejci.

    Bergeron a tenté un retour quelques minutes après sa première présence au deuxième vingt, mais a finalement retraité au banc des siens. Il y est demeuré après deux présences et 49 secondes de jeu en deuxième, et n’est pas revenu en troisième.

    Il a également reçu une mise en échec de la part de Michal Rozsival dans le cercle gauche, avec 8:36 à jouer au premier engagement.

    « Je n’ai pas de mise à jour, a déclaré l’entraîneur des Bruins Claude Julien. Je pense qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter avant d’avoir une mise à jour. En ce qui nous concerne, il est présentement en train d’être évalué. Je ne peux en dire davantage sur sa situation. »

    Les Bruins ont confirmé que Bergeron avait été conduit dans un hôpital local via ambulance, afin de le garder en observation.

    « Vous ne pouvez remplacer un gars comme ça, a mentionné le centre des Bruins Rich Peverley. Il est un des meilleurs de la ligue dans ce qu’il fait et de toute évidence, d’autres joueurs devront se lever maintenant. »

    Les Bruins ont fait un vaillant effort pour combler un déficit de 2-0 en troisième période sans la présence d’un de leurs leaders, mais ils se sont finalement inclinés et tirent maintenant de l’arrière 3-2 dans la série finale. Le match no 6 sera présenté lundi soir au TD Garden (20 h 00 HE; RDS, CBC, NBC) et le statut de Bergeron en vue de ce match est toujours incertain.

    Le gardien des Bruins Tuukka Rask a affirmé que la tentative de remonter la pente en troisième période avait été trop tardive. S’il espère le mieux, il a tout de même indiqué que l’équipe devrait considérer la possibilité de disputer la sixième rencontre sans Bergeron.

    « C’est dommage lorsqu’il faut perdre un joueur comme lui pour réveiller l’équipe et la voir commencer à batailler [en troisième période], a dit Rask. En finale, si vous ne jouez que 20 minutes, ce n’est pas suffisant pour vous permettre de gagner un match de hockey. Il est important de le réaliser. [Il est possible] que nous ayons de nouveaux éléments et quelques nouveaux trios au sein de la formation lundi.

    « Tous doivent jouer à 110 pour cent et laisser leur cœur sur la patinoire. »

    Bergeron se retrouve à égalité avec Krejci et l’attaquant de Chicago Patrick Kane au deuxième rang des buteurs des présentes séries avec neuf filets, un de moins que le meneur Patrick Sharp (10 buts et 16 points). Il mène également la LNH avec un taux de réussite de 62,2 pour cent sur les mises au jeu, ayant remporté 295 de ses 474 tentatives. Il a gagné quatre mises au jeu sur neuf avant de quitter le match de samedi.

    « C’était une défaite [sans Bergeron], a dit Krejci. Il vous manque votre meilleur joueur lors des mises au jeu et un de vos joueurs les plus talentueux. Je pense que nous avons obtenu de très bonnes chances. Avec Bergeron dans la formation, je pense que nous aurions obtenu ce deuxième but [pour créer l’égalité]. Je pense que nous sommes passés bien près à quelques reprises, mais c’est triste de le voir tomber au combat. »

    Bergeron domine tous les joueurs en finale de la Coupe Stanley avec une récolte de quatre buts, dont trois en supériorité numérique, et il a récolté six filets et huit points à ses sept derniers matchs.

    « Nous allons évaluer tout ça dimanche et à partir de là, nous nous préparerons pour gagner [le match no 6], peu importe la manière », a déclaré Peverley.

    Julien a opté pour insérer la recrue Carl Soderberg au sein du deuxième trio avec Brad Marchand et Jaromir Jagr en l’absence de Bergeron. Soderberg, qui a fait ses débuts en séries, a amorcé le match sur la quatrième unité en compagnie de Rich Peverley et de Shawn Thornton.

    Avec Bergeron blessé et le capitaine de Chicago Jonathan Toews qui doit composer avec une blessure au haut du corps subie également lors du match no 5, il est possible de voir ces deux joueurs de premier plan s’absenter de la sixième rencontre.

    « Si c’est le cas, ça s’équivaut, a mentionné Julien. Mais il reste encore beaucoup de bons joueurs dans chaque équipe et ils peuvent provoquer des choses. Mais c’est un défi. Je pense que les deux équipes veulent gagner et espèrent que des joueurs se lèveront et feront le travail pour ceux qui ne seront pas de la formation, cela vaut pour les deux formations. Je suis certain que ce sont des choses que veulent voir les deux entraîneurs de la part de leurs joueurs. »

     

    La LNH sur Facebook