Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Ruff se réjouit de retourner derrière le banc à Dallas

vendredi 2013-06-21 / 17:15 / LNH.com - Nouvelles

Par Steve Hunt - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Ruff se réjouit de retourner derrière le banc à Dallas

DALLAS – Les Stars de Dallas ont fait vendredi de Lindy Ruff le 22e entraîneur de l’histoire de la concession.

Ruff, 53 ans, était l’entraîneur des Sabres de Buffalo depuis 1997 quand il a été congédié le 20 mars dernier. En 15 saisons derrière le banc, il est devenu le plus grand gagnant de l’histoire de l’équipe avec  571 victoires à sa fiche, un total qui le classe au 12e rang de la LNH. Il a mené les Sabres en séries à huit reprises et a atteint la finale de l’Association Est trois fois. Il s’est rendu jusqu’en finale de la Coupe Stanley en 1999, lorsque les Sabres ont été défaits par… les Stars, en six matchs.

À Dallas, il se joint à une formation qui a conservé une fiche de 66-57-9 en deux saisons sous les ordres de Glen Gulutzan, congédié le 21 mai.

Les Stars n’ont pas participé aux séries depuis 2008 lorsqu’ils ont été éliminés en six rencontres par les Red Wings de Detroit en finale de l’Ouest.

Le directeur général Jim Nill avait énuméré les qualités recherchées pour le nouvel entraîneur de son équipe et il estime que Ruff, nommé entraîneur de l’année en 2006, répond à toutes ses exigences.

« L’expérience, la crédibilité, la stabilité, une grande connaissance du jeu, c’est une personne qui a été dans toutes sortes de situations, qui a connu des hauts et des bas, une bonne personne sur la patinoire et à l’extérieur »,  a-t-il dit.

Nill était au travail à Dallas depuis le 29 avril, et quand il a commencé à compiler une liste de candidats avec d’autres membres de l’organisation, le nom de Ruff est apparu au sommet.

« Je le connais bien, a confié Nill. Je l’ai affronté au niveau junior, je l’ai vu diriger son équipe, Il a connu du succès. A la fin, on revenait toujours à lui. La décision s’est imposée. »

Après avoir remercié Nill et le propriétaire Tom Gaglardi, qui n’assistait pas à la conférence de presse, pour ce qu’il a qualifié « d’occasion incroyable », Ruff a accepté de discuter de ce qui l’attendait.

« Je suis franchement excité et j’ai hâte d’aider à la résurgence de cette équipe », a-t-il déclaré. « Je crois que nous avons une bonne jeune équipe, une équipe talentueuse avec laquelle j’ai hâte de me mettre au travail pour aider à la ramener dans les séries et gagner une Coupe Stanley. »

Quant au style de jeu auquel on peut s’attendre, Ruff a rappelé comment ses Sabres étaient passés d’une grande équipe à mentalité défensive à une des meilleures à l’attaque. Ce qui résume le mieux son long passage à Buffalo, croit-il, c’est sa faculté de s’adapter.

« Je pense que c’est un peu une question de personnel, a-t-il raconté. Il s’agit de fixer la barre haute et de tenir les joueurs responsables d’y accéder.  J’ai toujours exigé que mes joueurs travaillent à une cadence élevée. Il y a beaucoup d’énergie là-dedans. »

Une des raisons pourquoi les Stars ont raté les séries sous la direction de Gulutzan est leur manque de discipline, une carence qui s’est manifestée par de nombreuses visites au banc des punitions, surtout quand elles survenaient à des moments inopportuns.

Nill considère que la discipline prônée par Ruff au cours de toutes ces années à Buffalo est exactement ce qu’il faut à son équipe.

« C’est ce dont nous avons besoin. Nous sommes une jeune équipe. Il faut juste une direction, et il est ce genre d’homme. Il pense travail avant tout. Il va avoir du plaisir. Il a un grand sens de l’humour. Ce n’est pas lui qui va faire le plus de bruit dans une soirée, mais il est celui qui va placer des blagues ici et là. Les joueurs vont réaliser son sens de l’humour, mais ils vont aussi le respecter. La discipline sera au rendez-vous. »

 

La LNH sur Facebook