Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Repêchage de rêve, 11e rang: Jarome Iginla, Stars

    jeudi 2013-06-20 / 12:00 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Repêchage de rêve, 11e rang: Jarome Iginla, Stars

    Pour souligner le 50e anniversaire du premier repêchage de la LNH, LNH.com a réuni un groupe de 13 experts pour choisir les meilleurs joueurs réclamés à chacun des rangs du premier tour du repêchage. LNH.com présentera un joueur par jour en commençant par le meilleur 30e choix de tous les temps le 1er juin. Le meilleur premier choix de l’histoire sera dévoilé le 30 juin, la journée même du repêchage de 2013.

    Aujourd’hui : Le meilleur 11e choix: Jarome Iginla, Stars de Dallas, 1995

    Les meilleures transactions sont celles qui aident les deux équipes impliquées. Celle faite par les Stars de Dallas et les Flames de Calgary le 19 décembre 1995 se classe certainement dans cette catégorie.

    La transaction a vu les Stars faire l’acquisition de Joe Nieuwendyk, qui a aidé Dallas à remporter la Coupe Stanley en 1999. En retour, les Flames ont obtenu les services du gardien Corey Millen et le joueur que les Stars avaient sélectionné il y a des mois au 11e rang du repêchage de 1995 – un jeune attaquant nommé Jarome Iginla.

    Même si Iginla n’a jamais ramené de Coupe à Calgary, il est devenu une vedette sur la glace et en dehors de la patinoire, en plus d’agir comme le visage de l’organisation. Ses accomplissements ont fait de lui un choix unanime par les experts du repêchage de rêve de LNH.com pour être élu meilleur 11e sélection de l’histoire.

    Après la transaction, Iginla a passé une dernière saison dans le junior, où il a totalisé 63 buts et 136 points en 63 matchs avec les Blazers de Kamloops dans la Ligue de l’Ouest, ajoutant cinq buts et sept mentions d’assistance pour aider le Canada à décrocher la médaille d’or lors du Championnat mondial de hockey junior.

    Au terme de cette saison à Kamloops, Iginla a fait ses débuts dans la LNH lors de la première ronde des séries de 1996, et a inscrit un but et amassé une aide en deux rencontres. Il a touché la cible trois fois à ses quatre premiers matchs de saison régulière en 1996-97, terminé au sommet des recrues avec 50 points en 82 parties et deuxième derrière Bryan Berard des Islanders de New York dans la course au trophée Calder.

    En 2000-01, Iginla a marqué 31 buts – un sommet chez les Flames, la première de ses 11 saisons de suite avec au moins 30 buts. Iginla a établi des records personnels en 2001-02 grâce à ses 52 buts et 96 points. Il a reçu le trophée Ted Lindsay et était finaliste pour l’obtention du trophée Hart derrière José Théodore du Canadien de Montréal.

    En 2003-04, Iginla a été nommé capitaine, et il a répondu avec 41 buts, à égalité au premier rang de la ligue, et 73 points. Il a aidé les Flames à effectuer un retour en séries éliminatoires pour la première fois depuis 1996. Les Flames se sont rendus jusqu’en finale de la Coupe Stanley – une première depuis 1989 – et Iginla a terminé au sommet des buteurs des séries avec 13, incluant trois en finale, que les Flames ont perdue en sept matchs aux mains du Lightning de Tampa Bay.

    Tout comme sur la glace, Iginla avait une aussi bonne réputation hors de la patinoire. En 2004, il a remporté le trophée de la Fondation de la LNH pour ses contributions communautaires et le trophée King Clancy pour ses contributions humanitaires. Parmi ses nombreuses causes, il y a l’école de hockey Jarome Iginla à Calgary, une organisation à but non lucratif qui fait des dons à l’Association de la recherche pour le diabète, et en 2000, il a commencé à faire un don de 1000 $ à chaque but qu’il marquait à KidSport Calgary, un organisme à but non lucratif qui se concentre sur le fait de donner des opportunités positives liées au sport à des enfants provenant de familles dans le besoin. Iginla a hissé ses dons à 2000 $ en 2005, portant son total de dons à plus de 500 000 $ depuis 2000.

    Même si Iginla n’a pas été en mesure de guider les Flames vers davantage de succès en séries, il a toujours excellé. Le 5 février 2010, il a disputé son 1000e match dans la LNH, et le 1er avril 2011, il a inscrit son 1000e point – et plus tard le but gagnant du match. Le 7 janvier, il est devenu le 42e joueur de l’histoire de la ligue à marquer 500 buts.

    Il a conclu la campagne 2011-12 avec 32 buts, ce qui fait de lui le septième joueur de l’histoire de la ligue à inscrire 30 filets et plus pendant 11 saisons de suite.

    Vers la fin de sa 16e campagne avec les Flames, Iginla a été échangé aux Penguins de Pittsburgh, et il a récolté 12 points en 15 matchs des séries éliminatoires pour aider les Penguins à se rendre en finale de l’Est.

    Iginla pointe au troisième rang chez les joueurs actifs dans la LNH avec 530 buts et au cinquième avec 1106 points. Il a également représenté le Canada lors de trois tournois olympiques, remportant l’or deux fois. Il a aussi gagné l’or dans le cadre des Championnats du monde et de la Coupe du monde.

    « Jarome Iginla s’est avéré être tout ce que les Flames de Calgary auraient pu souhaiter quand ils ont fait son acquisition de Dallas », a déclaré le directeur adjoint de la rédaction pour NHL.com, Brian Compton. « Il va conclure sa carrière à plus de 600 buts et sera intronisé de plein droit au Temple de la renommée une fois qu’il aura accroché ses patins. Il est un excellent leader et un attaquant de puissance élite. »

    Suivez Adam Kimelman sur Twitter: @NHLAdamK