Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Repêchage de rêve, 13e rang: Dustin Brown, Kings

    mardi 2013-06-18 / 12:00 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Pour souligner le 50e anniversaire du premier repêchage de la LNH, LNH.com a réuni un groupe de 13 experts pour choisir les meilleurs joueurs réclamés à chacun des rangs du premier tour du repêchage. LNH.com présentera un joueur par jour en commençant par le meilleur 30e choix de tous les temps le 1er juin. Le meilleur premier choix de l’histoire sera dévoilé le 30 juin, la journée même du repêchage de 2013.

    Aujourd’hui : Le meilleur 13e choix: Dustin Brown, Kings de Los Angeles, 2003

    Dustin Brown se sent assez à l’aise de laisser son jeu sur la patinoire dire tout ce qu’on doit savoir sur lui.

    Capitaine des Kings depuis 2008 et attaquant de puissance hors pair, Brown a été nommé meilleur 13e choix de l’histoire par les experts du repêchage de rêve de LNH.com

    Brown figurait au deuxième rang du classement final du Bureau central de dépistage chez les patineurs nord-américains en vue du repêchage de 2003, mais était toujours disponible au 13e échelon pour les Kings. Il venait de connaître une saison de 34 buts et 76 points avec le Storm de Guelph dans la Ligue de l’Ontario, et avait ajouté quatre points en sept matchs pour les États-Unis lors du Championnat mondial de hockey junior en 2003.

    Dustin Brown
    Dustin Brown
    STATISTIQUES EN CARRIÈRE
    Buts: 181 | Aides: 207 | Points: 388
    Tirs au but: 1,737 | Différentiel: -24

    Les Kings ont immédiatement inséré Brown dans la formation alors qu’il avait 18 ans en 2003-04, lui donnant 8:18 de temps de jeu à son premier match dans la LNH, le 9 octobre 2003 contre les Red Wings de Detroit. Il a amassé le premier point de sa carrière à son 10e match, et a inscrit un but et récolté quatre aides en 31 rencontres.

    Il a passé la saison 2004-05 avec le club-école des Kings dans la Ligue américaine, les Monarchs de Manchester, et était de retour dans la LNH en 2005-06 après avoir bien développé son jeu dans les mineures. Il a touché la cible 14 fois et a amassé 28 points en 79 rencontres, et a mené l’équipe avec 175 mises en échec, s’établissant comme une force physique étant capable de contribuer offensivement.

    En 2007-08, il a établi des records personnels avec 33 buts – un sommet chez les Kings – et 60 points, et a établi un record de la ligue (surpassé depuis) avec 311 mises en échec. Il a été nommé capitaine en 2008 et a répondu avec 24 buts, 58 points et 285 mises en échec – encore un sommet chez les Kings – en 2008-09, bon pour le troisième plus haut total de la LNH.

    Il a aidé les États-Unis à remporter la médaille d’argent lors des Jeux olympiques de 2010, et plus tard dans la saison a mené les Kings à leur première présence en séries éliminatoires depuis 2002.

    En 2010-11, il a marqué au moins 20 buts et amassé 50 points pour une quatrième année de suite, a terminé troisième dans la ligue avec 300 mises en échec, a affiché un différentiel – le meilleur de sa carrière – de plus-17 (c’était la première fois qu’il démontrait un différentiel positif), et a aidé les Kings à se rendre à nouveau en séries. Il a aussi gagné le trophée de la Fondation de la LNH pour sa contribution communautaire.

     

    Parmi ses contributions charitables, Brown a fait un don de 50 $ pour chaque mise en échec – un total de 15 000 $ – à la section des soins intensifs pour bébés naissants et nourrissons de l’hôpital pour enfants de Los Angeles, et a continué de travailler avec sa femme pour l’organisation sans but lucratif KaBOOM!, qui projette de créer des terrains de jeux accessibles à pieds pour tous les enfants des États-Unis.

    Brown a connu une encore meilleure saison en 2011-12. Il a pris le deuxième rang de son équipe avec 22 buts et le troisième avec 54 points, a affiché un différentiel de plus-18 et a terminé, pour une septième année de suite, devant tous ses coéquipiers des Kings avec 293 mises en échec, un sommet dans la LNH. Les Kings se sont faufilés jusqu’en séries au huitième rang dans l’Ouest, en commençant par surprendre les vainqueurs du trophée des Présidents, les Canucks de Vancouver, avant d’éliminer les Devils du New Jersey en six matchs en finale de la Coupe Stanley.

    Brown a terminé à égalité au premier rang des marqueurs des séries (huit), des pointeurs (20) et a démontré le meilleur différentiel (plus-16), en plus d’avoir inscrit le plus grand nombre de filets victorieux de la ligue (trois) et d’avoir distribué le plus de mises en échec (93).

    Pour sa durabilité – Brown n’a raté que 12 matchs au cours des huit dernières saisons – il a remporté la palme du meilleur 13e choix.

    « Pour moi, Dustin a été le joueur le plus constant parmi tous ceux qui ont été sélectionnés au 13e rang », a déclaré E.J. Hradek, animateur de l’émission NHL Live sur les ondes du réseau NHL Network. « Le capitaine des Kings mène par l’exemple et peut changer l’allure d’un match en marquant un but ou en donnant une bonne mise en échec. Il a déjà une Coupe Stanley à son actif et j’ai la nette impression qu’il va continuer à faire partie des succès de cette équipe pour encore de nombreuses années. »

    Contactez Adam Kimelman au akimelman@nhl.com. Suivez-le sur Twitter: @NHLAdamK