Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
 

CHI vs BOS

    Les Hawks ont senti l'absence de Hossa, rayé de l'alignement à la dernière minute

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Hawks ont senti l'absence de Hossa, rayé de l'alignement à la dernière minute

    BOSTON – C’est avec grand étonnement que Marian Hossa a été laissé de côté par les Blackhawks de Chicago lors du match numéro 3 de la finale de la Coupe Stanley 2013, lundi soir.

    L’entraîneur de Chicago, Joel Quenneville, a dit après le revers de 2-0 aux mains des Bruins de Boston que Hossa était considéré comme étant « au jour le jour » avec une blessure au haut du corps. Certains rapports ont fait état que quelque chose était arrivé à Hossa lors de l’échauffement d’avant match, auquel il avait pris part, mais Quenneville a affirmé que la blessure n’avait aucun lien avec ce qui avait transpiré pendant la séance de patinage.

    « C’est une grosse perte pour notre équipe », a dit le défenseur des Blackhawks Duncan Keith de Chicago. « Je ne sais pas quel est son statut, c’est donc difficile de commenter. Mais je pense que nous avons des joueurs qui sont entrés et qui ont occupé des rôles différents. Je pense que les trios ont obtenu quelques chances, même si Hossa nous a manqués. »

    Hossa est à égalité au sommet de son équipe avec 15 points lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il est troisième avec sept filets et 65 tirs au filet.

    Mais au-delà des statistiques brutes, Hossa a été un joueur dominant des deux côtés de la patinoire pour les Blackhawks lors du parcours de son club en séries. Il est possiblement le joueur le plus régulier de l’équipe et un des joueurs les plus combatifs de sa formation, en compagnie de Keith et du gardien Corey Crawford.

    Ben Smith a remplacé Hossa dans l’alignement. Smith a disputé les sept matchs lors de la ronde initiale des séries de fin de saison 2011 et il a inscrit trois filets lors de cette confrontation.

    Smith a disputé un match seulement pour les Blackhawks lors de la saison régulière, le dernier de la campagne, et n’a pas enfilé l’uniforme lors des séries.

    « Ils nous ont dit tout le long de se tenir prêts, a dit Smith. Pour tous les joueurs d’extra, cela fait maintenant sept semaines. Il faut être prêt, vous ne savez jamais quand vous allez obtenir une opportunité. Vous travaillez donc fort chaque jour et vous gardez la forme, je suis resté en forme de match et je suis choyé d’avoir obtenu une chance. Lorsque vous en obtenez une, vous faites avec et vous jouez votre match, vous jouez au meilleur de vos capacités. »

    Quenneville a modifié toutes ses lignes d’attaques en fonction de devoir se priver de Hossa. Il a commencé le match avec un trio unique, formé du centre de premier plan Jonathan Toews, flanqué de Marcus Kruger et de Michael Frolik. Il a cherché à balancer le tout, tout au long du match.

    Patrick Kane a amorcé la partie avec Michal Handzus et Brandon Saad. Patrick Sharp formait un trio avec Smith et Dave Bolland. De son côté, l’étoile des séries, Bryan Bickell, s’est retrouvé en compagnie de Viktor Stalberg et Andrew Shaw.

    Les Blackhawks ont survécu à la première période malgré une poussée furieuse des Bruins. Ils ne sont pas arrivés à faire de même en deuxième période, alors que Boston a pris le contrôle avec une paire de buts et les Bruins auraient pu en ajouter davantage sans l’excellent travail de Crawford. Après avoir vu les Hawks se retrouver avec un recul de deux buts, Quenneville a à nouveau remanié ses lignes d’attaque, mais son équipe n’a pas su générer de l’offensive.

    « Peu importe le premier tiers, a dit Quenneville, je pense que nous avions une bonne première période ici, dans cet amphithéâtre. Nous avons fait ce que nous désirions. Ils ont obtenu l’initiative du match en marquant en premier. La deuxième période nous a ralentis et ils ont obtenu leur deuxième filet. En troisième période, nous avons accentué la pression et nous avons essayé. Ils sont solides en défensive et il n’est pas évident de générer de l’attaque. Peu importe les trios. Peu importe notre début de match. Je pense que nous avons obtenu un jeu équilibré. C’était la principale raison. »

     

    La LNH sur Facebook