Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

CHI vs BOS

    Les Bruins blanchissent les Blackhawks lors du match no 3 et prennent les devants 2-1 en finale

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com


    BOSTON – Malgré une petite erreur de parcours lors du match no 1 de la finale de la Coupe Stanley, les Bruins de Boston sont en train de jouer de façon incroyable défensivement contre les meilleures équipes de la LNH – et ça les a propulsés à deux victoires de soulever le précieux trophée pour une deuxième fois en trois ans.

    Tuukka Rask et les Bruins ont blanchi les Blackhawks de Chicago – qui devaient se passer des services de Marian Hossa – lors de la troisième rencontre de la grande finale, lundi au TD Garden, en marquant deux buts en deuxième période pour prendre le contrôle de la série grâce à une victoire de 2-0.

    « Je crois qu’on a bien fait en revenant à la maison et en faisant les équipes adverses travailler fort pour obtenir leurs chances, a déclaré l’attaquant des Bruins Chris Kelly. Toute l’année on s’est vraiment concentré sur être une bonne équipe défensive. Tuukka était là quand on avait des creux de vague. [...] Évidemment, il y a des éléments qu’on voudrait améliorer, mais dans l’ensemble je pense qu’on a bien joué. On a bougé nos pieds un peu mieux que lors du dernier match, ce qui a créé un peu plus d’ouvertures pour nous. »

    Rask a effectué 28 arrêts, mais le fait saillant de ce match a sans doute été l’incapacité des Blackhawks à créer des occasions de marquer de qualité. Boston a cédé deux buts ou moins à sept de ses huit derniers matchs des séries, datant du match no 5 de la série demi-finale dans l’Est. La seule exception a été la victoire de Chicago en troisième période de prolongation lors de la première rencontre de la finale, un match que les Bruins menaient 3-1 au troisième vingt.

    Les Blackhawks ont appris une mauvaise nouvelle tout juste avant la rencontre quand Hossa n’a pas été en mesure de prendre part au match, mais ils n’ont inscrit qu’un but au cours des deux dernières rencontres face à Rask et aux Bruins. Ils tenteront de remédier à la situation mercredi, lors du match no 4.

    « Je pense qu’on a bien fait plusieurs choses ce soir, on a contrôlé une partie du match et dicté le rythme, mais pour une raison quelconque on n’a pas profité de nos chances, a mentionné le défenseur de Chicago Duncan Keith. Mais le temps presse. On doit marquer des buts. Je crois qu’on doit simplement connaître un gros match et trouver une façon de gagner. »

    Les Hawks sont l’équipe à avoir marqué le plus de buts dans l’Ouest cette saison – mais les meilleurs de l’Est, les Penguins de Pittsburgh, ont eux aussi éprouvé des difficultés à toucher la cible contre ces Bruins.

    Daniel Paillé a inscrit son deuxième filet de la série pour donner les devants à Boston après une première période sans but. Paillé a gardé la rondelle en zone de Chicago le long de la rampe et a repéré Tyler Seguin pour une très bonne chance de marquer dans l’enclave, mais le gardien Corey Crawford a fait l’arrêt. Le disque est allé dans le coin droit, et Dave Bolland des Blackhawks croyait qu’il allait pouvoir effectuer un dégagement, mais Paillé a soulevé son bâton pour s’emparer de la rondelle avant de se retourner et de déjouer Crawford à 2:13.

    Paillé avait marqué le but de la victoire en prolongation lors du match no 2 après avoir aussi mis la table pour le filet de Chris Kelly. Ces deux-là ont été jumelés à Seguin pour donner un nouveau souffle au troisième trio en début de deuxième période du match no 2, et ce trio a par la suite inscrit trois buts de suite pour l’équipe.

    « Je crois qu’on ne fait que diriger des rondelles vers le filet et qu’on lit bien le jeu, a dit Paillé. Je pense qu’on gère mieux notre possession de rondelle. Sur mon but, on a vu [Kelly] foncer et moi aussi puis j’ai tiré. On ne leur laisse pas assez de temps pour réfléchir avec la rondelle et on réussit à s’en emparer. »

    Patrice Bergeron a mis fin à la séquence du troisième trio avec un filet sur le jeu de puissance à 14:05 du deuxième vingt lundi. Les Bruins ont obtenu un 5-contre-3 pendant 11 secondes alors que Bolland et Niklas Hjalmarsson étaient au cachot.

    Bergeron a battu le capitaine de Chicago Jonathan Toews lors de la mise en jeu après la pénalité de Hjalmarsson, et après que Bolland se soit dépêché pour quitter le banc des pénalités sans pouvoir rejoindre le jeu à temps, le joueur de centre des Bruins a inscrit son septième filet des séries 2013 quand Jaromir Jagr lui a servi une passe parfaite à travers l’enclave.

    Cette rencontre a connu un début étrange avant-même qu’on procède à la mise en jeu initiale. Hossa a été laissé de côté après avoir semblé s’être blessé en étant atteint par une rondelle lors de la période d’échauffements, mais Quenneville a par la suite confirmé que la blessure existait déjà.

    Hossa figurait à égalité au sommet des pointeurs de l’équipe avec 15 depuis le début des séries et a été l’attaquant le plus constant des Hawks. Ben Smith, qui n’avait pris part qu’à un match en saison régulière pour Chicago, l’a remplacé dans la formation, et l’entraîneur Joel Quenneville a jonglé avec ses trios pour combler l’absence de Hossa.

    « Notre équipe a de la profondeur et plein de joueurs qui peuvent assurer la relève, a indiqué l’attaquant des Hawks Patrick Sharp. J’ai confiance en les joueurs que nous avons dans cette équipe. On n’a jamais vraiment eu de problèmes à l’attaque depuis que je suis ici. On est en finale de la Coupe Stanley contre une équipe qui mérite d’être ici, et qui est ici en raison de son jeu physique et de son jeu défensif sans la rondelle, alors ce n’est pas évident de marquer, on doit trouver un moyen. On connaît l’enjeu. »

    Les Bruins ont aussi eu la frousse pendant la période d’échauffements. Le capitaine Zdeno Chara et Milan Lucic sont entrés en collision et Glenn Healy du réseau CBC rapportait que Chara avait eu besoin de points de suture à l’arrière de sa tête avant le début de la rencontre.

    Chicago avait aussi eu à combler l’absence d’un autre joueur étoile plus tôt en séries. Keith avait été suspendu pour le match no 4 de la finale de l’Ouest, mais les Blackhawks avaient tout de même réussi à défaire les Kings de Los Angeles en route vers une victoire en cinq matchs.

    Mais les Blackhawks n’ont pas eu beaucoup de temps pour la planifier, celle-là. Hossa a pris part à la période d’échauffements et il semblait que le seul changement dans la formation allait être l’entrée de Viktor Stalberg à la place de Brandon Bollig.

    Rask assistait aux matchs du banc des siens quand les Bruins ont gagné la Coupe en 2011 grâce à des performances exceptionnelles de Tim Thomas. Mais en 2013, tout le monde n’a d’yeux que pour Rask, lui qui a maintenant signé trois jeux blancs à ses sept dernières rencontres.

    Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
    vs.
    La série est à égalité 1-1
    vs.
    Montréal mène la série 3-0
    vs.
    La série est à égalité 1-1
    vs.
    La série est à égalité 1-1
    vs.
    Le Colorado mène la série 2-0
    vs.
    St. Louis mène la série 2-0
    vs.
    Anaheim mène la série 2-0
    vs.
    San Jose mène la série 2-0
     

    La LNH sur Facebook