Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Repêchage de rêve, 14e rang: Brian Propp, Flyers et Sergei Gonchar, Capitals

    lundi 2013-06-17 / 12:00 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Repêchage de rêve, 14e rang: Brian Propp, Flyers et Sergei Gonchar, Capitals

    Pour souligner le 50e anniversaire du premier repêchage de la LNH, LNH.com a réuni un groupe de 13 experts pour choisir les meilleurs joueurs réclamés à chacun des rangs du premier tour du repêchage. LNH.com présentera un joueur par jour en commençant par le meilleur 30e choix de tous les temps le 1er juin. Le meilleur premier choix de l’histoire sera dévoilé le 30 juin, la journée même du repêchage de 2013.

    Aujourd’hui : Le meilleur 15e choix: Brian Propp, Flyers de Philadelphie, 1979; Sergei Gonchar, Capitals de Washington, 1992 (égalité)

    Ils proviennent de deux milieux bien différents, à commencer par leurs villes d’origine de Lanigan, en Saskatchewan, et de Chelyabinsk, en Russie. Mais chacun d’entre eux s’est développé en joueur étoile de la LNH.

    Ils ont participé à un total de huit finales de la Coupe Stanley, pris part à neuf matchs des étoiles de la LNH et joué des rôles significatifs au sein de leurs équipes respectives.

    Brian Propp
    BrIAN PROPP
    STATISTIQUES EN CARRIÈRE
    Buts: 425 | Aides: 579 | Points: 1004
    Tirs au but: 3,111 | Différentiel: 310

    Leurs carrières ont été si dominantes que le groupe d’experts du repêchage de rêve de LNH.com n’en est pas arrivé à un consensus, alors que Brian Propp et Sergei Gonchar ont tous les deux reçu quatre votes pour partager le titre de meilleur 14e choix de l’histoire.

    Les Flyers ont sélectionné Propp après qu’il eut inscrit 94 buts et amassé 100 aides avec les Wheat Kings de Brandon dans la Ligue de l’Ouest. L’ailier gauche a tout de suite été inséré dans la formation des Flyers à l’âge de 19 ans pour amorcer la saison 1979-80, et ses premiers compagnons de trio ont été le futur membre du Temple de la renommée Bobby Clarke et le marqueur de 60 buts Reggie Leach.

    Propp a immédiatement contribué à l’attaque avec 34 buts, 75 points et un différentiel de plus-45 en 80 matchs, une campagne au cours de laquelle les Flyers ont connu une séquence record de 35 rencontres sans défaite. Il a ajouté 15 points en matchs des séries éliminatoires pour aider les Flyers à atteindre la finale de la Coupe Stanley en 1980, où ils se sont inclinés face aux Islanders de New York.

    Propp a établi des sommets personnels en 1984-85 avec 43 buts et 97 points, et les Flyers, la plus jeune équipe de la ligue, ont terminé au premier rang du classement de la LNH avec 53 victoires et 113 points. Il a ajouté 18 points en 19 matchs des séries et les Flyers se sont encore une fois rendus en finale de la Coupe Stanley, où ils ont perdu devant les Oilers d’Edmonton. Il a aidé les Flyers à retourner en grande finale en 1987, où ils se sont inclinés à nouveau contre les Oilers.

    Sergei Gonchar
    Sergei Gonchar
    Statistiques en carriÈre
    Buts: 217 | Aides: 558 | Points: 775
    Tirs au but: 2,731 | Différentiel: 39

    Propp a accumulé les buts avec les Flyers, en marquant au moins 30 à huit reprises et au moins 40 quatre fois en 10 saisons complètes à Philadelphie. Il a été échangé aux Bruins de Boston lors de la campagne 1989-90 et les a menés vers la conquête du trophée des Présidents et la finale de la Coupe, où ils se sont fait battre par les Oilers.

    Il s’est entendu avec les North Stars du Minnesota en juillet 1990 et a encore atteint – mais perdu – la grande finale, cette fois devant Mario Lemieux et les Penguins de Pittsburgh. Propp a terminé sa carrière dans la LNH avec 1004 points en 1016 matchs, et ses 22 points en finale de la Coupe Stanley constituent un record chez les joueurs n’ayant pas soulevé le précieux trophée.

    « Versatile, constant et fiable sont les étiquettes que Propp s’est méritées à juste titre », a déclaré Greg Inglis, directeur principal du service des nouvelles de la LNH. « Il était un marqueur prolifique et un fabricant de jeux talentueux, tout en étant très responsable défensivement. Il pouvait marquer dès la mise en jeu, déjouer un gardien à partir du cercle, ou marquer en dirigeant une rondelle à travers le trafic. »

    Gonchar a été un des premiers à faire le saut dans la LNH après l’éclatement de l’Union soviétique. Après deux saisons avec le Dynamo de Moscou, il s’est amené en Amérique du Nord à la fin de la campagne 1993-94 pour jouer dans la Ligue américaine avec les Pirates de Portland. Il a amorcé la saison 1994-95 dans la AHL, et a fait ses débuts dans la LNH avec les Capitals de Washington le 7 février 1995. Gonchar a amassé sept points en 31 matchs dans la LNH cette année-là, avant de vraiment faire sentir sa présence la campagne suivante avec 15 buts et 41 points en 78 matchs.

     

    En 1997-98, il a récolté 21 points en 72 rencontres de saison régulière, avant de terminer au troisième rang des défenseurs de la ligue en séries 1998 avec 11 points pour aider les Capitals à atteindre la finale de la Coupe Stanley pour la première fois, eux qui ont dû s’avouer vaincus devant les Red Wings de Detroit.

    Au cours des cinq saisons suivantes, de 1998-99 à 2002-03, Gonchar a été l’un des meilleurs défenseurs offensifs de la LNH, amassant en moyenne 20 buts et 54 points, incluant 26 buts et 59 points pour terminer au premier rang des défenseurs de la ligue en 2001-02.

    Il a été échangé aux Bruins en fin de saison 2003-04, avant de s’entendre avec les Penguins de Pittsburgh en 2005. Gonchar a joué un rôle clé à la ligue bleue des Penguins et a beaucoup aidé son compatriote Evgeni Malkin à s’ajuster à la LNH. Gonchar a également aidé les Penguins à se rendre en finale de la Coupe Stanley en 2008, et en 2009 il a récolté 14 points en 22 matchs quand Pittsburgh a finalement gagné le précieux trophée.

    Gonchar s’est amené à titre de joueur autonome avec les Sénateurs d’Ottawa en 2010, et ce mois-ci a été échangé aux Stars de Dallas, avec qui il s’est entendu pour deux ans. Une force offensive ainsi qu’une présence fiable en défensive à l’aube de son 40e anniversaire, ses 217 buts et 775 points constituent le plus haut total chez les défenseurs toujours actifs dans la LNH et le hissent au sein du top-20 de tous les temps.

    « Il a remporté une Coupe Stanley, c’est un joueur exceptionnel », a mentionné l’analyste au réseau NHL Network et ancien directeur général dans la LNH Craig Button. « À mon avis ça le place dans la course pour être élu un jour au Temple de la renommée. Je crois qu’il devrait être considéré. »

    Contactez Adam Kimelman au akimelman@nhl.com. Suivez-le sur Twitter: @NHLAdamK