Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Subban venge les défaites de Gallagher et Bergevin en mettant la main sur le Norris

samedi 2013-06-15 / 22:41 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Subban venge les défaites de Gallagher et Bergevin en mettant la main sur le Norris

P.K. Subban a vengé l’honneur du Canadien de Montréal en devenant le seul représentant du Tricolore à être récompensé pour ses performances individuelles, samedi, lors de la suite de la remise des trophées de la LNH.

Après avoir vu la recrue Brendan Gallagher être devancé par Jonathan Huberdeau des Panthers de la Floride pour l’obtention du trophée Calder et le directeur général des Penguins de Pittsburgh Ray Shero être élu d.g. de l’année aux dépens de Marc Bergevin, Subban ramènera à Montréal le trophée Norris, remis annuellement au défenseur par excellence de la ligue.

Les autres finalistes étaient Kristopher Letang des Penguins et Ryan Suter du Wild du Minnesota.

Cet honneur survient au terme d’une saison marquée par le changement pour Subban, alors que le jeune défenseur du CH, autrefois reconnu pour ses célébrations exagérées sur la patinoire et ses tirades avec les journalistes dans le vestiaire, a adopté une attitude plus calme et semblait avoir acquis de la maturité.

« Je pense qu’à chaque année tu grandis en tant que joueur sur et en dehors de la patinoire », a-t-il déclaré samedi lors d’une conférence téléphonique à la suite de l’annonce de sa victoire. « Mais je crois qu’en tant qu’organisation, groupe, équipe, on s’est tous amélioré cette année, et quand tu t’améliores tout le monde en bénéficie. Et je pense qu’en ce moment je ne suis qu’en train de bénéficier des succès qu’a connus mon équipe cette année. »

Subban a raté les six premiers matchs de la campagne puisque le Canadien et lui n’avaient pas réussi à en venir à une entente contractuelle avant de début de la saison, mais il a fait sentir sa présence dès son retour au sein de la formation avec six points en autant de rencontres. Il a également connu un mois de mars du tonnerre avec 18 points en 14 matchs, en route vers une récolte de 11 buts et 27 aides pour 38 points ainsi qu’un différentiel de plus-12.

Il a terminé la saison à égalité avec Letang au premier rang des pointeurs chez les défenseurs, et à un but de Mike Green des Capitals de Washington et du premier rang des buteurs.

« Kris Letang et Ryan Suter méritaient tout autant de gagner le trophée, a-t-il tenu à mentionner. Et je suis certain qu’on pourrait ouvrir un débat sur les nombreux autres défenseurs qui méritaient aussi d’être considérés pour ce trophée, alors je me sens vraiment privilégié de l’avoir gagné et mes coéquipiers méritent beaucoup de crédit pour ça.

« Pour ce genre de trophées, tu dois donner beaucoup de crédit à tes coéquipiers parce qu’au final, ce sont ces gars-là qui t’aident et qui jouent avec toi sur la glace et je leur en dois beaucoup, surtout puisque j’ai commencé la saison un peu plus tard. Mes coéquipiers ont été extraordinaires avec moi et je leur en dois vraiment beaucoup. »

La sélection des récents vainqueurs du trophée Norris semble avoir été basée, du moins de façon plus flagrante ces dernières années, sur les performances offensives des défenseurs élites de la ligue. Les quatre précédents gagnants – Erik Karlsson (19 buts, 78 points), Niklas Lidstrom (16 buts, 62 points), Duncan Keith (14 buts, 69 points) et Zdeno Chara (19 buts, 50 points) – ont tous présenté des chiffres dignes des meilleurs attaquants de la LNH.

Mais malgré les statistiques, Subban ne croit pas qu’il s’agisse d’une tendance.

« Non, je ne suis pas vraiment d’accord avec ça, a-t-il dit. Je pense que quand tu regardes un défenseur comme Niklas Lidstrom, qui a gagné ce trophée à plusieurs reprises, il n’était pas souvent dans les meilleurs marqueurs de la ligue chez les défenseurs. Alors non, ce n’est pas toujours attribué aux défenseurs qui marquent le plus. »

Et même si d’être reconnu parmi les meilleurs de sa catégorie est un honneur inestimable pour Subban, le toujours coloré défenseur espère que la sphère dans laquelle il s’est le plus amélioré depuis son arrivée dans la LNH est sa capacité à être un bon coéquipier.

« Tout ce qui se passe sur la glace est vraiment amusant, et de gagner ce trophée est super, mais je veux soulever une Coupe Stanley un jour et pour y arriver je dois être un bon coéquipier », a-t-il indiqué sur les ondes du réseau CBC. « Je crois que cette année en était une bonne pour notre équipe parce qu’on s’est vraiment regroupé et on a vraiment compris ce qu’il fallait faire pour gagner. Je pense qu’on est en plein processus d’apprentissage, on a une jeune équipe, mais l’avenir s’annonce très prometteur pour le Canadien de Montréal. »

Il a également tenu à conclure son entrevue avec quelques mots en français pour remercier les partisans du Canadien.

« Bonjour Montréal, je suis excité pour l’année prochaine. »

 

La LNH sur Facebook