Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

CHI vs BOS

    Les Blackhawks l’emportent en troisième prolongation contre les Bruins

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks l’emportent en troisième prolongation contre les Bruins

    CHICAGO – Les Blackhawks de Chicago ont dû combler un gros déficit juste pour avoir la chance de continuer à jouer plus loin qu’en finale de l’Ouest. S’ils gagnent le précieux trophée, ils pourront se rappeler d’une autre remontée spectaculaire, cette fois dans un match no 1 de fous en finale de la Coupe Stanley, pour expliquer pourquoi ils sont encore une fois les grands champions.

    Chicago a touché la cible à deux reprises au cours des 12 dernières minutes du temps réglementaire, mais a eu besoin de plus de 52 minutes supplémentaires pour finalement venir à bout des Bruins de Boston 4-3, mercredi au United Center. Andrew Shaw a marqué le but de la victoire en obtenant la deuxième déviation du tir de la pointe de Michal Rozsival à 12:08 de la troisième période de la prolongation.

    « Il y a évidemment beaucoup d’émotions, a déclaré Shaw. Je suis trop épuisé en ce moment pour l’exprimer. Je crois que les gars ont connu un excellent match. Les quatre trios ont bien fait, les six défenseurs [aussi]. Corey [Crawford] a été solide pour nous. On a récolté une grosse victoire. »

    Après deux jours de repos qui vont faire beaucoup de bien à la suite d’un match qui a duré 112:08, les Blackhawks tenteront de préserver l’avantage de la patinoire lors de la deuxième rencontre qui aura lieu samedi (20 h 00 HE; RDS, CBC, NBCSN). Le match no 1 a été le plus long des séries 2013.

    « De la chance », a répondu Shaw lorsqu’on lui a demandé ce qui était survenu sur son but gagnant. « [Bryan] Bickell terminait sa mise en échec. La rondelle est allée à la pointe. Rozsival a effectué un beau tir et [Dave ]Bolland a réussi à y toucher avec son bâton. Ç’a seulement adonné que je me dirigeais vers le filet. Ç’a atteint ma jambe. C’était très excitant. Je crois que les gars sont simplement contents que le match soit terminé. »

    Les Blackhawks ont eu besoin de la prolongation lors de la septième et ultime rencontre face aux Red Wings de Detroit pour atteindre la finale de l’Ouest – et compléter une remontée après avoir tiré de l’arrière 3-1. Ils ont ensuite eu besoin de deux périodes de surtemps lors du match no 5 contre les Kings de Los Angeles pour passer en grande finale.

    Dave Bolland, qui a obtenu la première déviation sur le lancer de Rozsival, et Johnny Oduya ont fait bouger les cordages coup sur coup pour créer l’égalité 3-3 au troisième vingt et forcer la tenue d’une prolongation. Corey Crawford a fait de superbes arrêts au cours des deux premières périodes supplémentaires avant que Shaw donne le gain aux siens, permettant à Chicago d’améliorer sa fiche à 4-1 en prolongation en séries 2013.

    Rozsival a tiré de la pointe et Bolland y a touché avec son bâton. La rondelle a ensuite atteint Shaw avant de terminer sa course derrière le gardien des Bruins Tuukka Rask pour mettre fin au cinquième match le plus long de l’histoire de la finale de la Coupe Stanley.

    « Je ne peux même pas exprimer en mots [à quel point Crawford a bien joué], a mentionné le capitaine Jonathan Toews. Il a fait des arrêts incroyables. Je ne me souviens même plus si c’était en temps réglementaire ou pas, mais on a été puni pour trop d’hommes sur la glace quelques fois.

    « Peu importe, tu sais que tu vas avoir besoin de gros arrêts. Un tir a touché le poteau. À quelques reprises on leur a donné trop de chances. Mais il était prêt à chaque fois. »

    Crawford a terminé avec 51 arrêts, incluant 29 combinés en prolongations, tandis que Rask a eu un peu plus de boulot et effectué 59 arrêts dans une cause perdante.

    La séquence personnelle de Rask de 149:36 sans accorder de but a pris fin quand la recrue des Blackhawks Brandon Saad a inscrit le premier filet de sa carrière en séries à 3:08 du deuxième tiers.

    Saad réduisait ainsi de moitié une avance de 2-0 des Bruins, créée grâce à deux buts de Milan Lucic.

    Lucic a ainsi mis fin à une série de sept matchs sans toucher la cible.

    Un peu plus de six minutes après que le joueur de centre des Bruins Patrice Bergeron eut marqué sur le jeu de puissance pour donner à Boston une avance de 3-1 à 6:09 de la troisième période, Chicago est venu de l’arrière pour créer l’égalité avec deux buts coup sur coup de Bolland et Oduya, qui a fait 3-3 alors qu’il restait 7:46 à faire en temps réglementaire.

    Bolland a inscrit son premier filet des séries grâce à un tir sur réception à partir du cercle gauche après que le défenseur des Bruins Torey Krug eut commis un revirement pendant que Boston effectuait des changements. Shaw a récupéré la rondelle et l’a transportée jusqu’en territoire des Bruins, avant de repérer Bolland à sa droite pour un but à 12:00 de la fin de l’engagement.

    Oduya a permis aux siens de créer l’égalité 4:14 plus tard quand son lancer de la pointe gauche a dévié sur le patin gauche du défenseur de Boston Andrew Ference et pénétré dans le filet. Le tir de Oduya était hors cible, mais il a changé de direction après avoir touché au patin de Ference et Rask n’avait aucune chance.

    Les deux équipes ont obtenu des chances de qualité au cours des deux premières périodes de prolongation. Les Bruins ont bénéficié de deux avantages numériques alors que les Blackhawks ont été punis à deux reprises pour avoir eu trop d’hommes sur la patinoire, une fois à mi-chemin en première période de surtemps, et une autre alors qu’il restait 52,8 secondes à faire à la deuxième.

    Le désavantage numérique de Chicago – le meilleur de la ligue – a fait le travail à chaque fois.

    Les Bruins ont également perdu les services de leur ailier droit Nathan Horton, qui a semblé subir une blessure au haut du corps pendant le jeu de puissance de la première prolongation. Horton a quitté la patinoire alors que le jeu se poursuivait et s’est directement dirigé vers le vestiaire. Il n’est pas revenu au jeu par la suite.

    Crawford a dû effectuer quelques arrêts spectaculaires de plus que Rask en première période supplémentaire.

    Il a fermé la porte devant Shawn Thornton à 3:45 alors que le quatrième trio des Bruins est passé bien près de marquer le but gagnant. Même s’il semblait menotté, Crawford a réussi deux arrêts de suite à bout portant aux dépens de Rich Peverley et Tyler Seguin avec environ 12:15 à faire, avant de frustrer Kaspars Daugavins 16 secondes plus tard.

    Crawford a également fait l’arrêt devant un lancer de Seguin sur une descente à 3-contre-2 à 4:23 de la fin de la première prolongation. David Krejci a obtenu une chance sur le retour, mais Bolland a réussi à pousser la rondelle plus loin.

    Le gardien québécois a encore une fois fermé la porte devant Seguin, qui s’est amené presque seul, en début de deuxième période supplémentaire. Crawford a ensuite fait deux arrêts coup sur coup aux dépens de Daniel Paillé et Krug avec un peu plus de cinq minutes à jouer à l’engagement. Son arrêt de la jambière sur Krug a dû être réalisé à la suite du retour qu’il a accordé sur le tir de Paillé.

    Tirant de l’arrière 2-1, Chicago a eu une chance de créer l’égalité dans le match avec un 5-contre-3 pendant 77 secondes à mi-chemin au deuxième vingt, cet avantage numérique de deux hommes n’a rien fait qui vaille. Les Blackhawks n’ont obtenu aucun lancer vers le filet pendant tout le jeu de puissance et le pointage est demeuré à 2-1 pendant le deuxième entracte.

    Lucic a marqué un but lors de chacune des deux premières périodes. Le robuste attaquant des Bruins a inscrit son deuxième du match à 51 secondes de la période médiane lorsqu’il a dirigé un tir sur réception vers Crawford pour le déjouer et doubler l’avance des siens.

    Le premier but de Saad en séries est également survenu à la suite d’un lancer sur réception à partir du cercle gauche, quand Hossa a fait un beau jeu derrière le filet pour soutirer la rondelle à Horton et mettre la table pour son compagnon de trio. Hossa a rejoint Saad avec une passe du revers à travers Horton et Saad a fait 2-1.

    C’était le premier but alloué par Rask depuis la deuxième période du match no 3 face aux Penguins de Pittsburgh en finale de l’Est. Il avait fait 70 arrêts entre temps.

    Lucic a permis aux Bruins de quitter pour le vestiaire après 20 minutes avec une avance de 1-0 quand il a déjoué Crawford à 13:11 du premier vingt.

    Suivez Dan Rosen sur Twitter: @drosennhl

     

    La LNH sur Facebook