Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Repêchage de rêve, 17e rang: Zach Parisé, Devils

    vendredi 2013-06-14 / 12:00 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Repêchage de rêve, 17e rang: Zach Parisé, Devils

    Pour souligner le 50e anniversaire du premier repêchage de la LNH, LNH.com a réuni un groupe de 13 experts pour choisir les meilleurs joueurs réclamés à chacun des rangs du premier tour du repêchage. LNH.com présentera un joueur par jour en commençant par le meilleur 30e choix de tous les temps le 1er juin. Le meilleur premier choix de l’histoire sera dévoilé le 30 juin, la journée même du repêchage de 2013.

    Aujourd’hui : Le meilleur 17e choix: Zach Parisé, Devils du New Jersey, 2003

    Alors qu’on venait de passer la mi-parcours en première ronde du repêchage de 2003, les Devils du New Jersey ont vu une opportunité se dessiner à l’horizon. Ils avaient dans la mire l’attaquant prolifique de l’Université du Dakota du Nord Zach Parisé, mais avec le 22e rang, ils avaient peu d’espoir que Parisé soit encore disponible aussi tard.

    Zach Parise
    Zach ParisÉ
    STATISTIQUES EN CARRIÈRE
    Buts: 212 | Aides: 236 | Points: 448
    Tirs au but: 1,881 | Différentiel: 59

    Un appel aux Oilers d’Edmonton et l’offre d’un choix de troisième ronde additionnel était le prix à payer pour grimper de cinq échelons, et finalement mettre la main sur Parisé au 17e rang.

    Dix ans plus tard, Parisé a été élu meilleur 17e choix de l’histoire par les experts du repêchage de rêve de LNH.com.

    Parisé a passé une saison supplémentaire avec le Dakota du Nord après que les Devils l’eurent sélectionné, totalisant 55 points en 37 matchs. Il a joué pour les États-Unis lors du Championnat du monde de hockey junior en 2004, où ses 11 points en six rencontres ont permis aux Américains de remporter l’or pour la première fois et Parisé a été nommé meilleur attaquant du tournoi.

    Il a disputé la saison 2004-05 dans la Ligue américaine avec les Devils d’Albany, et ses débuts dans la LNH en ont été des mémorables. Son but sur le jeu de puissance avec 35 secondes à faire à la première période contre les Penguins de Pittsburgh, le 5 octobre 2005, s’est avéré être celui de la victoire dans un gain de 5-1 des Devils.

    Parisé a conclu sa saison recrue avec 14 buts et 18 aides en 81 rencontres, mais ce n’était qu’un mince aperçu de ce qui s’en venait; il a amélioré son total de buts, de mentions d’assistance et de filets en avantage numérique à chacune de ses trois premières campagnes.

    Ç’a débuté rapidement en 2006-07, quand Parisé a marqué le premier de ses deux buts à 26 secondes de la première période lors de la première rencontre. Selon les statistiques de l’Elias Sports Bureau, il s’agissait du but le plus rapide pour amorcer une campagne de l’histoire des Devils. Il a conclu la saison avec 31 filets – un sommet chez les Devils – et a été nommé joueur par excellence du match des étoiles des recrues, qui fait partie du week-end du match des étoiles.

     

    L’année suivante, Parisé a terminé au premier rang des Devils avec 32 buts et 65 points, mais sa meilleure saison était vraiment celle de 2009-10. Il a pris le troisième échelon de la ligue avec 45 buts et le cinquième avec 94 points – le deuxième plus haut total par un joueur des Devils dans l’histoire de l’organisation (derrière Patrik Elias, 96, 2000-01). Il a participé au match des étoiles en 2009, et avec 24 minutes de pénalité en 82 rencontres, a été finaliste pour l’obtention du trophée Lady Byng.

    Il a confirmé sa place parmi les meilleurs joueurs américains en 2009-10, totalisant 38 buts et 82 points en 81 matchs, et jouant un rôle important au sein de la formation des États-Unis lors des Jeux de Vancouver en 2010 avec quatre buts et quatre aides en six rencontres. Il a inscrit les deux filets des siens lors d’un gain de 2-0 face à la Suisse en quarts de finale, et son but avec 24 secondes à faire à la troisième période en grande finale face au Canada a forcé la tenue d’une prolongation. Les États-Unis ont perdu et ont hérité de la médaille d’argent, mais Parisé a été élu au sein de l’équipe d’étoiles du tournoi olympique.

    Son ascension a cependant été stoppée de façon brutale alors qu’il n’y avait que 10 matchs de joués à la campagne 2010-11, quand Parisé a subi une déchirure du ménisque dans son genou droit et que l’opération qui s’en est suivie a mis fin à sa saison.

    Complètement rétabli pour la saison 2011-12, Parisé a été nommé capitaine des Devils et a connu une autre très bonne année, terminant deuxième dans l’équipe avec 31 buts et troisième avec 69 points. Il a tout aussi bien fait en séries, prenant le premier rang à égalité chez les Devils avec huit buts, alors que le New Jersey a atteint la finale de la Coupe Stanley.

    À titre de joueur autonome à l’été 2012, il a choisi de retourner dans son Minnesota natal, acceptant un contrat de 13 ans et 98 millions $ avec le Wild. Il a mené l’équipe avec 18 buts et 38 points en 48 rencontres, et le Wild a participé aux séries éliminatoires pour la première fois après une absence de quatre ans.

    « Parisé est tout ce que tu voudrais retrouver chez un joueur élite », a déclaré Mike G. Morreale, journaliste pour NHL.com. « Il déteste perdre, il est un excellent coéquipier, féroce sur la rondelle, un véritable démon sur les unités spéciales et il a déjà gagné à tous les niveaux. Il a été le joueur par excellence des Devils deux années de suite, a participé au match des étoiles, un régulier sur l’équipe américaine dans les compétitions internationales. Maintenant il évolue pour le Wild du Minnesota et a été un joueur clé dans le retour de l’équipe en séries pour une première fois en cinq saisons en 2012-13. »

    Suivez Adam Kimelman sur Twitter: @NHLAdamK