Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Bylsma obtient une prolongation de contrat de deux ans

mercredi 2013-06-12 / 19:26 / LNH.com - Nouvelles

Par Chris Adamski - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Bylsma obtient une prolongation de contrat de deux ans

PITTSBURGH – Le directeur général des Penguins de Pittsburgh, Ray Shero, a déclaré « que beaucoup de travail a été accompli par plusieurs personnes » afin d’élaborer la mission de l’organisation.

En premier lieu, l’accent a été mis sur les performances sur la glace afin d’atteindre leur objectif qui est « d’avoir une équipe qui peut lutter pour la Coupe Stanley à chaque année. »

À cette fin, Shero a déclaré lors d’une conférence de presse, mercredi, que l’entraîneur en chef, Dan Bylsma, avait  permis aux Penguins d’avoir une chance de gagner la Coupe Stanley à chaque saison.

Shero n’a pas seulement soutenu son homme, il l’a récompensé.

Shero a annoncé que Bylsma et son personnel d’entraîneurs avaient signé une prolongation de contrat deux ans. Bylsma, dont son présent séjour derrière le banc de l’équipe est déjà le plus long de toute l’histoire de la franchise, est donc sous contrat jusqu’à la fin de la saison 2015-16.

« Je crois vraiment que nous avons un grand entraîneur en Dan Bylsma, a déclaré Shero. Je crois qu’il est celui qui peut nous mener plus loin. J’ai confiance en ses capacités et je crois qu’il va s’améliorer. Je considère que c’est le signe d’un grand entraîneur en chef. »

Bylsma présente une fiche de 201-92-25 en saison régulière et à la fin d’avril, il est devenu l’entraîneur qui a remporté le plus rapidement 200 victoires dans la LNH. Il a conduit les Penguins à leur troisième coupe Stanley quatre mois après avoir hérité du poste en février 2009.

Il a gagné le trophée Jack Adams remis au meilleur entraîneur en chef en 2011.

Bylsma occupe le deuxième rang derrière Eddie Johnston (qui en deux séjours a totalisé sept ans derrière le banc) en ce qui concerne le nombre de victoires à titre d’entraîneur en chef des Penguins et il est celui qui a le meilleur pourcentage. Il est aussi celui qui a remporté le plus de victoires (36) dans l’histoire des Penguins dans les séries éliminatoires.

Mais il ne présente qu’une fiche de 20-21 au cours des quatre dernières années dans les séries éliminatoires alors que les Penguins ont été éliminés par des équipes qui ont terminé derrière eux dans la saison régulière.

Depuis qu’il a remporté la Coupe Stanley en 2009, Bylsma n’a gagné que trois séries.

Deux de ces victoires sont survenues cette année, mais les Penguins, qui avaient terminé au premier rang de l’Association de l’Est, ont été balayés en quatre matchs par les Bruins de Boston en finale d’association. Ils n’ont marqué que deux buts en quatre rencontres, ce qui a amené des rumeurs concernant le congédiement de Bylsma.

« Je crois en notre équipe et en ce que nous faisons, a dit Shero. C’est facile de faire des changements et j’en aurais fait si cela avait été nécessaire. Je l’ai déjà fait. Mais après avoir posé des questions et avoir fait mon évaluation, ce fut facile de lui accorder une prolongation de contrat. »

Le contrat de Bylsma se terminait à la fin de la prochaine saison. Il paraissait beaucoup plus relaxe à la conférence de presse de mercredi qu’il l’était dimanche lors de la rencontre après l’élimination des siens.

Bylsma a indiqué que ses frères lui avaient envoyé des messages-textes disant qu’ils avaient entendu des rumeurs concernant son congédiement. Il a aussi révélé que son fils Bryan lui avait demandé en entrant à la maison s’il était toujours l’entraîneur des Penguins après qu’il eut entendu des rumeurs à la radio.

« Je vous mentirais en disant que je n’y songeais pas, a déclaré Bylsma. L’élimination a été difficile à vivre lors des derniers jours. Mais la confiance en notre groupe et à mon personnel d’entraîneurs a été très importante. »

Les adjoints Tony Granato et Todd Reirden ont également vu leur entente être prolongée de deux ans. Gilles Meloche ne sera plus l’entraîneur des gardiens et il occupera un poste de recruteur au sein de l’organisation. Shero a indiqué que Meloche, âgé de 62 ans, voulait passer plus de temps avec sa famille.

Bylsma a indiqué que la recherche d’un remplaçant de Meloche en était à ses premières étapes.

Shero commence son été en sachant qu’il n’aura pas à chercher un remplaçant à Bylsma. Embauché à titre de directeur général à l’été 2006, Shero n’a jamais eu à chercher longtemps un entraîneur. Quand il a été nommé, Michel Therrien était en poste et quand il a décidé de congédier Therrien huit mois après que ce dernier eut mené les Penguins à la finale de la coupe Stanley en 2008, Bylsma a été promu de la filiale de la Ligue américaine de hockey.

Bylsma n’a pas conservé le titre d’entraîneur par intérim très longtemps après avoir remporté la Coupe Stanley quatre mois plus tard.

Mais au cours des quatre années suivantes, il a remporté moins de série qu’il en a gagnées à ses quatre premiers mois. En 2010, les Penguins ont été éliminés en deuxième ronde par le Canadien de Montréal qui avait terminé au huitième rang. L’année suivante, ils ont laissé filer une avance de 3-1 avant de perdre en quart de finale de l’association contre le Lightning de Tampa Bay.

La saison dernière, la défense (surtout l’unité en désavantage numérique) s’est complètement effondrée en première ronde contre les Flyers de Philadelphie, en accordant 30 buts en six matchs. Cette année, c’est le manque d’attaque qui a causé leur perte.

Mais les succès de Bylsma en saison régulière sont impossibles à ignorer. Les Penguins ont présenté une fiche de 36-12-0 cette saison et ils ont terminé au premier rang de l’Association de l’Est avec 72 points. Ils ont connu une série de 15 victoires en mars, incluant trois jeux blancs de suite.

Au début des séries éliminatoires, plusieurs experts avaient classé les Penguins comme les favoris pour remporter la Coupe Stanley. Mercredi, Shero a déclaré à plusieurs reprises que 26 autres équipes de la LNH auraient été contentes d’être dans les souliers des Penguins et d’atteindre la finale de l’association.

En fin de compte, à chaque saison de Bylsma derrière le banc des Penguins, ces derniers ont entrepris les séries éliminatoires en ayant une chance légitime de gagner la Coupe Stanley.

En ce qui concerne la mission de la franchise, Shero et convaincu que Bylsma peut remplir son mandat.

« Je crois vraiment au potentiel de mon équipe, nous avons un très bon entraîneur et je veux continuer à travailler avec lui », a dit Shero qui a indiqué qu’il avait discuté du sort de Bylsma avec les copropriétaires Ron Burkle et Mario Lemieux durant leur longue réunion, mardi.

Shero a indiqué qu’il s’était présenté à la réunion en voulant expliquer pourquoi Bylsma méritait une prolongation de contrat. Burkle et Lemieux lui ont cependant coupé la parole en lui disant qu’ils soutenaient eux-aussi Bylsma.

« Je voulais le récompenser avec une prolongation de contrat qui lui démontre qu’il est mon entraîneur et que je crois en lui, a déclaré Shero. C’est la manière que j’aime mener les affaires et tant les propriétaires, que le président de l’équipe, David Morehouse, sont d’accord avec moi. Je veux m’en tenir en quoi je crois. »

 

La LNH sur Facebook