Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

CHI vs BOS

    Les Bruins de retour en finale de la Coupe Stanley avec la quasi même formation qu’en 2011

    Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les Bruins de retour en finale de la Coupe Stanley avec la quasi même formation qu’en 2011

    BOSTON – À l’ère du plafond salarial dans la LNH, on ne peut jamais prédire pendant combien de temps une équipe pourra garder son noyau intact.

    Vous n’avez qu’à demander aux Blackhawks de Chicago, qui sont de retour en finale de la Coupe Stanley pour la deuxième fois en quatre ans, mais avec un groupe de joueurs bien différent pour complémenter le noyau formé par Patrick Kane, Jonathan Toews, Duncan Keith et Brent Seabrook, entre autres.

    De l’autre côté de ce premier affrontement entre deux des six équipes originales depuis 1979 il y a les Bruins de Boston, qui y participeront pour une deuxième fois en trois ans. Les Bruins comptent sur 17 joueurs en séries 2013 qui faisaient également partie de l’édition championne de 2011.

    L’entraîneur des Bruins Claude Julien n’est pas surpris d’être de retour en finale avec un groupe aux visages si familiers.

    « Je crois que c’est pour cela que [le directeur général] Peter [Chiarelli] a essayé de garder la formation intacte autant que possible, a dit Julien. Tu vas toujours perdre un joueur ou deux en chemin, mais en général, on croyait encore que cette équipe pouvait avoir une autre opportunité de se rendre aussi loin.

    « Tout ce qu’il fallait faire c’était de jeter un coup d’oeil à notre équipe d’il y a deux ans, on est encore une jeune équipe. Beaucoup de ces joueurs ont bien fait, [David] Krejci, [Milan] Lucic; je veux dire, ils sont tous jeunes. [Nathan] Horton, juste pour en nommer quelques-uns. Il y avait [Tyler] Seguin, qui était une recrue cette année-là. [Patrice] Bergeron donne l’impression qu’il est dans cette ligue depuis toujours. Même chose à la ligne bleue, Zdeno [Chara] joue comme s’il était un jeune homme. On se sentait assez confiants. Notre gardien [Tuukka Rask] est jeune lui aussi. Quand tu regardes notre équipe, on n’est pas très vieux, mais on est expérimentés. »

    Cette expérience sera mise à l’épreuve lorsque la finale s’amorcera mercredi (20 h 00 HE; RDS, CBC, NBC) à Chicago. Les Blackhawks ont remporté le trophée des Présidents à titre d’équipe avec la meilleure fiche en saison régulière. Ils ont disputé un match de plus que les Bruins depuis le début des séries puisqu’il leur a fallu cinq matchs pour défaire les Kings de Los Angeles en finale de l’Ouest, alors que Boston a balayé les Penguins de Pittsburgh en quatre matchs dans l’Est.

    En raison de la saison écourtée par le lock-out, il n’y a pas eu de matchs interassociations, alors les Bruins et les Blackhawks ne se sont pas affrontés depuis la campagne 2011-12. Les Bruins ne sont cependant pas inquiets par ce manque de familiarité.

    « On a fait du bon travail en jouant notre système et en croyant en notre système », a déclaré Lucic samedi, après une séance d’entraînement des Bruins au TD Garden. « Et je crois que quand tu t’apprêtes à affronter une équipe contre qui tu n’as pas encore joué cette année, l’accent sera surtout mis sur comment tu vas t’y prendre. Alors on doit rester sur la bonne voie et continuer à faire ce qui nous a amené du succès pendant le reste des séries. »

    Il y a aussi beaucoup de contenu vidéo sur les Blackhawks que les Bruins pourront visionner afin d’être prêts à temps pour le match no 1.

    « Comme tout le reste, même pour les équipes qu’on a déjà affrontées, on a beaucoup dépendu des vidéos, a ajouté Julien. Le seul avantage que tu as parfois [quand ce n’est pas la première fois que tu joues contre eux] c’est que tu sais ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Je crois qu’on a fait du bon travail pour les évaluer et qu’on les a assez regardés pour avoir une idée de leur façon de jouer, tout comme je suis certain qu’ils le font pour nous. Tu fais tes recherches, tu discutes avec des gens, tu fais beaucoup de choses. C’est une question de préparation, préparer son équipe plus que tout. Comme je l’ai dit aujourd’hui, il ne reste plus beaucoup de secrets dans le hockey. »

    Même s’ils n’ont pas aussi bien fait que les Bruins, qui ont vu 15 différents joueurs toucher la cible en séries, les Blackhawks ont tout de même pu compter sur une offensive bien balancée avec 12 marqueurs différents. Chicago tente d’étaler cette richesse jusqu’à leur défensive, tout comme Boston.

    « Ils possèdent une unité défensive très mobile qui s’implique en attaque aussitôt qu’elle en a l’occasion, a indiqué le défenseur des Bruins Dennis Seidenberg. Et offensivement, ils ressemblent beaucoup à Pittsburgh. Ils sont très explosifs, ils ont des marqueurs vedettes qui peuvent toucher la cible, créer des jeux, et on devra vraiment être concentrés sur notre jeu pour avoir du succès dans cette série. »

    « Toute leur équipe est constante, a dit Lucic. Ils ont tous été constants toute l’année. Ils jouent vraiment à 20 joueurs. Ils ont des joueurs qui peuvent marquer, qui peuvent se replier, et ils ont un gardien qui a bien joué toute la saison. On s’attend à ce qu’ils ne nous donnent rien de moins que leur meilleur. »

    Un balayage de la meilleure équipe dans l’Est en saison régulière aurait pu éreinter les Bruins physiquement et mentalement. Mais Boston soutient que l’équipe est déjà prête à tourner son attention vers la prochaine série seulement deux jours après avoir éliminé les Penguins. C’est un des nombreux avantages d’avoir des joueurs qui se connaissent depuis si longtemps et qui ont gagné huit rondes des séries depuis 2010.

    « Oui, c’est vraiment super d’être de retour ici quelques années plus tard, a déclaré Krejci. La plupart des gars étaient là [en 2011 aussi], alors c’est amusant. Mais on sait aussi que notre travail n’est pas terminé et que la série la plus importante et la plus difficile s’en vient. »

     

    La LNH sur Facebook