Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

PIT vs BOS

    Les vedettes des Penguins sont en panne sèche

    Par Shawn Roarke - Directeur de rédaction senior à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les vedettes des Penguins sont en panne sèche

    PITTSBURGH – Les chiffres ne mentent pas pour Pittsburgh.

    Leurs meilleurs joueurs ne contribuent pas assez dans la finale de l’Association de l’Est, c’est la principale raison pour laquelle ils tirent de l’arrière 2-0 dans la série quatre de sept après l’humiliante défaite de 6-1 contre les Bruins de Boston, lundi soir, dans le deuxième match présenté au Consol Energy Center.

    Sidney Crosby, le capitaine et le joueur que plusieurs considèrent comme le meilleur au monde, a joué 47:22 dans la série, mais il n’a amassé aucun point et n’a tiré que six fois au but. Il présente un différentiel de moins-3, a commis quatre revirements (tous dans le match no 2) et n’a remporté que 14 de ses 35 mises en jeu.

    Evgeni Malkin, le gagnant du trophée Conn Smythe quand les  Penguins ont remporté la coupe Stanley en 2009, a joué 37:36 et ne totalise que 10 tirs sans avoir récolté lui aussi aucun point. Il présente également un différentiel de moins-3.

    Jarome Iginla, le joueur que les Penguins ont obtenu quelques jours avant la date limite des échanges pour donner encore plus de mordant à leur attaque, a été utilisé 30:36, n’a récolté aucun point et n’a tiré que trois fois au but adverse. Il présente un différentiel de moins-6.

    Kris Letang, finaliste pour l’obtention du trophée Norris et le défenseur qui totalise le plus de points dans les présentes séries éliminatoires, a été utilisé presque 50 minutes dans les deux matchs, mais a commis plus de revirements (trois) qu’il n’a obtenu de tirs au but adverse (deux). Il présente un différentiel de moins-5.

    Les statistiques du quatuor ont surtout été mauvaises dans le match no 2, mais ils n’ont pas été les seuls à connaître une aussi piètre performance dans la pire sortie des Penguins de la saison.

    Bien entendu, l’entraîneur en chef des Penguins, Dan Bylsma, ne jettera certainement pas ses étoiles dans la rivière Ohio.

    « Je ne vais pas seulement regarder les performances de trois joueurs, a dit Bylsma. Nous devons revenir à la base. Nous devons mieux jouer en tant qu’équipe, ce que nous n’avons pas fait. Ça concerne tout le monde, chacun de nous, pas seulement Crosby, Malkin et Letang.

    « C’est facile de noter une erreur ou un jeu au début du match, mais ce n’est pas une indication. Nous devons mieux jouer que cela, nous devons revenir à notre style de jeu, nous devons revenir à notre base et je ne parle pas seulement d’un ou deux joueurs. »

    Même si Bylsma a tenté de protéger ses joueurs étoiles après les deux catastrophes du Consol Energy Center, les joueurs assiégés ne se cachaient pas.

    « Nous ne pouvons accepter cela », a dit Sidney Crosby, qui s’est blâmé pour son revirement qui a mis son équipe dans le pétrin en tout début du match. Brad Marchand a marqué dès la 28e seconde de jeu quand il a pu couper une passe de Crosby à la ligne bleue des Bruins pour s’échapper.

    « Nous sommes supposés marquer et je ne vais pas tenter de trouver des excuses. Nous devons tout simplement être meilleurs, point final.

    « Nous devons trouver nous-mêmes des moyens de créer des chances ou de mettre la rondelle dans le filet. Je n’excuserai pas nos performances en disant que le gardien adverse excelle et vanter leur travail. Nous devons simplement mieux jouer, point à la ligne. »

    Letang a indiqué que les Penguins ne méritaient aucunement de l’emporter dans les deux premiers matchs de la série et ils ne cherchaient pas d’excuses lui non plus.

     « Si vous regardez notre formation, je pense que nous avons les éléments pour l’emporter, a déclaré Letang. Je suis confiant avec le groupe de joueurs que nous avons. C’est simplement une question de jouer de la manière que nous sommes capables. Nous ne l’avons pas fait, donc nous ne méritions pas de l’emporter. »

    Tant que les chances seront toujours présentes, les Penguins savent qu’ils peuvent l’emporter. Mais s’ils veulent atteindre leur objectif, ils savent que leurs vedettes devront briller.

    C’est une pression que les étoiles de l’équipe sont prêts à assumer.

    « C’est à nous de produire, nous savons ce que nous avons à faire, nous avons connu du succès cette saison, a dit Iginla. Nous avons disputé de mauvais matchs cette année, et malheureusement, nous en avons joué un très mauvais lundi. Nous sommes dans le pétrin, nous avons un groupe qui peut s’en sortir, mais tout commence par l’effort. »

    Même s’il n’a fait aucune promesse audacieuse en vue du troisième match, Crosby a indiqué que les Penguins avaient tous les outils nécessaires et l’état d’esprit pour se battre et revenir dans la série au cours des deux prochains matchs qui seront disputés à Boston. Une grande partie de la confiance vient des succès que l’équipe a connus cette saison.

    « Quand vous jouez d’une certaine façon pendant toute la saison et que vous croyez à votre manière de jouer, ça vous donne beaucoup de confiance, a déclaré Crosby. Après un match comme celui-là, on ne manquera pas de motivation. Les gars sont très fiers et ont beaucoup de caractère. Je ne suis pas inquiet de la manière que nous allons réagir. »

     

    La LNH sur Facebook