Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

CHI vs LAK

    Les Kings savent qu’ils devront être meilleurs dans le deuxième match

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les Kings savent qu’ils devront être meilleurs dans le deuxième match

    CHICAGO – Le fait que les deux premiers matchs de la finale de l’Association de l’Ouest soient disputés deux jours d’affilée signifie que les Kings de Los Angeles n’auront pas beaucoup de temps pour disséquer leur défaite dans le match no 1. Ils n’en auront d’ailleurs pas besoin.

    Les Kings savent exactement pourquoi ils ont perdu 2-1 contre les Blackhawks de Chicago au United Center, samedi. Ils savent exactement ce qu’ils ne devront pas faire dans le deuxième match, dimanche (20 h 00 HE; RDS, TSN, NBCSN).

    « Nous avons commis trop de revirements, nous n’avons pas été assez rapides, nous n’avons pas été assez robustes et nous n’avons pas assez contrôlé la rondelle, a déclaré le joueur de centre Anze Kopitar. On a joué un peu mieux en troisième, mais dimanche, nous devrons jouer pendant 60 minutes. »

    Les Kings ont remporté leurs six dernières séries éliminatoires de la Coupe Stanley parce que leurs gros attaquants ont toujours trouvé le moyen d’exercer un échec avant très efficace. Samedi, ils n’ont pu l’utiliser car le jeu de transition des Blackhawks a été rapide, mais surtout parce que certains joueurs des Kings ont trop fignolé avec la rondelle, ce qui a mené à des revirements.

    Fignolé n’est pas un mot habituellement associé au jeu des Kings. Ce n’est jamais une bonne nouvelle quand on l’utilise pour définir leur jeu.

    « On tentait de contrôler la rondelle en zone centrale. On voulait trop en faire, alors qu’on aurait dû la lancer dans le fond de la zone adverse, a analysé Kopitar. Une petite déviation de la rondelle, un bond ici et là et le jeu peut changer de direction. On ne peut pas se permettre cela. »

    Et qu’est-il arrivé quand les Blackhawks ont foncé en zone adverse?

    « Ce fut difficile, a admis Kopitar. Peu importe contre quelle équipe de la LNH, quand tu commets des revirements dans la zone centrale, tu te mets dans le trouble. On se doit de tirer la rondelle dans le fond de leur zone. »

    Le jeu fignolé ou bâclé – utilisez le qualificatif que vous voulez – des Kings en zone neutre samedi a signifié que les Blackhawks ont pu exercer de la pression. Ces derniers ont obtenu 17 tirs au but en première période et bien qu’ils n’aient pas tous été dangereux, ce nombre dans les 20 premières minutes et le total de 31 tirs après deux périodes signifie que les Blackhawks ont contrôlé la rondelle beaucoup plus souvent que les Kings.

    Patrick Sharp a marqué en sautant sur un retour à 12:29 de la deuxième période et Marian Hossa a procuré l’avance aux siens en déviant un tir 3:53 plus tard; c’est tout ce dont Chicago avait besoin pour l’emporter.

    « Nous avons joué plus souvent dans notre zone que nous l’aurions voulu, a déclaré le joueur de centre des Kings Jarret Stoll. On doit prendre possession des rondelles. On doit exercer notre échec avant, utiliser notre vitesse, notre poids et notre robustesse. »

    Tout cela commence par les six premiers attaquants des Kings, mais Kopitar, Dustin Brown, Justin Williams, Mike Richards, Jeff Carter et Dustin Penner ont totalisé seulement huit tirs au but. Williams a marqué le seul but des Kings, mais uniquement parce que son bâton était dans le chemin quand la rondelle a touché sa palette pour dévier dans le filet lors du dégagement tenté par Dave Bolland.

    « Nous avons eu de la difficulté à suivre le rythme », a analysé l’entraîneur-chef des Kings, Darryl Sutter.

    Sutter a modifié ses trios en troisième, sauf celui composé de Penner-Richards-Carter.

    Les Kings ont été un peu meilleurs, ou du moins, un peu plus dangereux, mais ils n’ont pu en profiter.

    « On sait que les deux joueurs qui ont marqué leurs buts vont finir par marquer, a dit Sutter. De notre côté, nous avons des joueurs qui devront en marquer. »

    Suivez Dan Rosen sur Twitter: @drosennhl

     

    La LNH sur Facebook