Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

CHI vs LAK

    Les Blackhawks ont le dessus sur les Kings lors du match no 1

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les Blackhawks ont le dessus sur les Kings lors du match no 1

    CHICAGO – Il a fallu aux Blackhawks de Chicago la moitié du match pour s’apercevoir d’une chose qu’ils savaient déjà; des lancers au but sans voiler la vue du gardien adverse ne seront pas suffisants contre les Kings de Los Angeles – ni contre toute autre équipe, d’ailleurs.

    Mais une fois qu’ils en ont pris conscience, les Blackhawks ont fait ce qu’ils savent faire de mieux – toucher la cible rapidement avec des buts coup sur coup pour prendre une avance qu’ils laissent rarement filer.

    Patrick Sharp et Marian Hossa ont fait bouger les cordages à moins de quatre minutes d’intervalle en deuxième période, samedi au United Center, alors que les Blackhawks ont résolu l’énigme Jonathan Quick avec un but sur un retour de lancer et un autre sur tir dévié. Leur désavantage numérique – le meilleur de la ligue – a fait son boulot au troisième tiers et Corey Crawford a effectué 21 arrêts, pour permettre à Chicago de prendre les devants 1-0 dans la finale de l’Ouest avec un gain de 2-1.

    Les Blackhawks présentent maintenant une fiche de 6-0 en séries cette année lorsqu’ils mènent après deux périodes. Ils démontraient un dossier de 26-1-2 en pareilles circonstances pendant la saison régulière. Ils n’ont également flanché qu’une seule fois en 43 infériorités numériques en séries.

    « On savait à qui on avait affaire dans cette série avec Quick. C’est un gardien exceptionnel, ça se voit avec les superbes arrêts qu’il a faits, a déclaré le joueur de centre des Hawks Dave Bolland. Il est très bon en transition et avec ses arrêts de poteau à poteau. On l’a mitraillé et on lui a donné tout ce qu’on avait. On a placé des joueurs devant lui, et c’est ce qu’on devra continuer à faire. »

    Quick a repoussé 34 des 36 lancers qui ont été dirigés vers lui, mais les Kings n’ont jamais été en mesure d’établir un échec avant efficace et n’ont pas réussi à suffisamment contenir la vitesse des Blackhawks.

    Le seul but de Los Angeles est survenu lorsque Justin Williams a redirigé la tentative de dégagement de Bolland derrière Crawford, avec 5:37 à faire au premier tiers.

    Les Kings ont maintenant encaissé six défaites en séries cette année – toutes par un pointage de 2-1. Ils présentent une fiche de 1-6 sur la route après avoir démontré un dossier de 10-1 au printemps dernier, en route vers leur première conquête de la Coupe Stanley.

    Le match no 2 aura lieu dimanche au United Center (20 h 00 HE; RDS, TSN, NBCSN).

    « On ne méritait pas de gagner ce match », a dit le joueur de centre des Kings Jarret Stoll, qui était de retour au jeu après avoir raté les six dernières rencontres de la demi-finale en raison d’une commotion. « Au final, c’est ça. Je ne crois pas qu’un d’entre nous puisse dire qu’on méritait de gagner ce match, alors on ne le méritait pas. »

    Les Blackhawks dominaient les Kings 17-2 au chapitre des tirs au but, mais la plupart des lancers ont été effectués de l’extérieur de l’enclave et Quick les a tous vus. La majorité d’entre eux n’étaient pas dangereux.

    Sauf que tout a changé en deuxième période, quand Sharp a inscrit son huitième but des séries en récupérant un retour de lancer dans l’enclave à 12:29 du deuxième vingt pour créer l’égalité 1-1. Hossa a ensuite marqué son sixième ce printemps 3:53 plus tard pour donner les devants aux Hawks.

    Les Blackhawks détenaient une avance de 31-14 au chapitre des tirs au but après deux périodes.

    « Tu alloues 17 tirs dans une période, même s’ils arrivent de l’extérieur de l’enclave ou des rampes, ça signifie que tu n’es pas en train de jouer dans leur zone, a analysé le défenseur des Kings Matt Greene. On doit mieux faire et établir notre plan de match. On doit mettre plus de rondelles derrière leurs défenseurs et appliquer de l’échec avant en tant qu’unité de cinq. »

    Michal Handzus a amorcé la sortie de zone qui a mené au but égalisateur de Sharp. Il a fait la passe à Sharp, qui a pénétré en territoire offensif avec beaucoup de vitesse et envoyé la rondelle en direction de Johnny Oduya pour un lancer à partir du cercle gauche. Quick a fait l’arrêt avec sa jambière gauche, mais Sharp, qui s’était défait du défenseur Drew Doughty, a foncé vers l’enclave et poussé le retour accordé par Quick dans le filet.

    C’est une indication claire de la façon dont les Blackhawks devront jouer pour battre Quick.

    « Prendre un premier tir sur [Quick], c’est difficile, a indiqué l’entraîneur des Hawks Joel Quenneville. Il faut du trafic. Tu as besoin d’une déviation. Il réussit toujours à trouver les rondelles. Je crois que la seule façon de le déjouer est en effectuant beaucoup de lancers et en mettant du trafic devant lui. »

    C’est de cette façon que Chicago a battu Quick à nouveau avec 3:38 à faire en deuxième période, avec un tir de la pointe, du trafic devant le filet et une déviation de Hossa, qui a gagné du terrain dans l’enclave en se défaisant du joueur de centre des Kings Mike Richards.

    « Il est un des gardiens les plus rapides de la ligue, sinon le plus rapide, a dit Hossa de Quick. Peu importe ce qu’il réussit à voir, il va l’arrêter. Tu dois mettre du trafic devant lui, le déranger dans son demi-cercle et diriger beaucoup de rondelles vers les coins ou à ses pieds et foncer pour des secondes chances. »

    Les Kings ont senti qu’ils avaient mieux fait en troisième période, mais l’entraîneur Darryl Sutter a mentionné que ses meilleurs joueurs n’en avaient pas fait assez. Anze Kopitar, Dustin Brown, Jeff Carter, Richards et Doughty n’ont dirigé que quatre tirs au but au total.

    Sutter a dit qu’ils avaient eu « de la difficulté à garder la cadence ».

    Surtout quand les Blackhawks trouvent une manière de te battre.

    « On doit vraiment appliquer de la pression et chercher des deuxièmes et des troisièmes opportunités, a évoqué Bryan Bickell des Hawks. On espère être en mesure de le faire et de déranger [Quick] un peu plus. »

    Suivez Dan Rosen sur Twitter: @drosennhl

     

    La LNH sur Facebook